Lyon : une vente aux enchères de souvenirs historiques d’Édouard Herriot

Lyon : une vente aux enchères de souvenirs historiques d’Édouard Herriot
Un portrait de l’ancien maire de Lyon peint par Maurice Utrillo - DR

La vente se déroulera ce jeudi à partir de 10h.

Avis aux fans d’histoire et de politique. La maison de vente Bérard-Péron, située dans le 2e arrondissement de Lyon, organise ce jeudi une vente aux enchères de souvenirs historiques d’Édouard Herriot.

Il sera notamment possible d’acquérir un portrait de l’ancien maire de Lyon peint par Maurice Utrillo estimé entre 6000 et 10 000 euros mais également l’Etoile de Chevalier de la Légion d’honneur offerte à Édouard Herriot par le conseil municipal de Lyon en 1907 dont le prix pourrait atteindre les 1500 euros.

Parmi les autres objets rares mis en vente ce jeudi : l’ensemble de Grand croix de l’ordre de la République Espagnole attribuée à Édouard Herriot. Un objet "rarissime (…) qui eut une existence brève de 1932 à 1937" selon la maison de vente. Le lot est estimé entre 2500 et 3000 euros.

La vente est ouverte au public (sur inscription préalable à la vente, dans la limité du nombre de personnes autorisées par la jauge sanitaire). Elle sera également à suivre en livre sur Interencheres et sur le www.drouotonline.com

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lepapet le 17/06/2021 à 16:02
Tatin a écrit le 17/06/2021 à 15h33

Un grand monsieur en politique comme il n'en existe malheureusement plus beaucoup, un humaniste et un grand défenseur de la laïcité. Edouard Herriot c'est l'homme qui a inauguré le monument destiné à la mémoire de Michel Servet afin de lutter contre l'obscurantisme religieux. C'est un partisan français qui a lutté pour la victoire de la lumière sur les ténèbres.

Un humaniste assurément, un défenseur de la laïcité à voir (la présence du Cardinal GERLIER à son chevet...), un visionnaire sûrement pas :
De Charles de Gaulle à Edouard Herriot en 1944-1945 :

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 17/06/2021 à 15:33
GADAGNE a écrit le 17/06/2021 à 12h20

Il y avait encore jusqu'à peu le bureau historique d'Edouard Herriot au 21 rue d'Algérie (superbe immeuble) que l'on pouvait visiter lors des journées du patrimoine. On y trouvait nombre de documents et objets historiques relatifs à notre plus illustre Maire.
(Il reste encore le musée de Gadagne où il y a quelques objets, notamment son costume de maire dans lequel 2 Doucet et un Collomb réunis pourraient rentrer....)

Malheureusement celui-ci n'existe plus depuis 2016 suite à la vente de cet immeuble qui appartenait aux HCL (au passage, il faut avouer que Monsieur Collomb n'avait pas fait grand chose pour sauver ce lieu historique....)

Une pensée pour le cercle Edouard Herriot qui a tout fait pour préserver cette mémoire et entretenir la mémoire de cet illustre Maire qui était aussi un grand auteur et nous a laissé une oeuvre pas reconnue à sa juste valeur comme "Madame Récamier et ses amis" et surtout son monumental "Lyon n'est plus" retraçant l'histoire de Lyon pendant la révolution, notamment le siège de Lyon (tome II) !

Si seulement les objets de cette vente pouvaient finir au musée Gadagne plutôt qu'entre les mains de collectionneurs / marchands privés....

Un grand monsieur en politique comme il n'en existe malheureusement plus beaucoup, un humaniste et un grand défenseur de la laïcité. Edouard Herriot c'est l'homme qui a inauguré le monument destiné à la mémoire de Michel Servet afin de lutter contre l'obscurantisme religieux. C'est un partisan français qui a lutté pour la victoire de la lumière sur les ténèbres.

Signaler Répondre

avatar
GADAGNE le 17/06/2021 à 12:20

Il y avait encore jusqu'à peu le bureau historique d'Edouard Herriot au 21 rue d'Algérie (superbe immeuble) que l'on pouvait visiter lors des journées du patrimoine. On y trouvait nombre de documents et objets historiques relatifs à notre plus illustre Maire.
(Il reste encore le musée de Gadagne où il y a quelques objets, notamment son costume de maire dans lequel 2 Doucet et un Collomb réunis pourraient rentrer....)

Malheureusement celui-ci n'existe plus depuis 2016 suite à la vente de cet immeuble qui appartenait aux HCL (au passage, il faut avouer que Monsieur Collomb n'avait pas fait grand chose pour sauver ce lieu historique....)

Une pensée pour le cercle Edouard Herriot qui a tout fait pour préserver cette mémoire et entretenir la mémoire de cet illustre Maire qui était aussi un grand auteur et nous a laissé une oeuvre pas reconnue à sa juste valeur comme "Madame Récamier et ses amis" et surtout son monumental "Lyon n'est plus" retraçant l'histoire de Lyon pendant la révolution, notamment le siège de Lyon (tome II) !

Si seulement les objets de cette vente pouvaient finir au musée Gadagne plutôt qu'entre les mains de collectionneurs / marchands privés....

Signaler Répondre

avatar
Lepapet le 17/06/2021 à 10:37

La Mère Brazier lui doit beaucoup à Doudou. Lui, si peu épicurien à ses heures rue Royale.
Les meilleurs souvenirs (disons ses citations) à Edouard Herriot, nous " conserverons " précieusement celle - ci /
>
Et il s'y connaissait l'Edouard en Politique dite : de l'andouillette...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.