Le prix de l'immobilier s'emballe autour de Lyon, selon SeLoger

Le prix de l'immobilier s'emballe autour de Lyon, selon SeLoger
photo d'illustration - Lyonmag.com

Alors que le prix de l’immobilier a encore augmenté de 8,5 % sur un an à Lyon, certaines communes autour de la Capitale des Gaules ont vu leur prix du mètre carré flamber, selon une étude SeLoger.

C'est le cas notamment à Charbonnières-les-Bains où les prix ont augmenté de 26 % en douze mois. Il faut compter de 4 837 à 6 096 €/m² pour un appartement et de 3 456 à 4 995 €/m² pour une maison, précise le spécialiste de l'immobilier. A Caluire, les appartements se négocient entre 3 801 et 5 859 euros du mètre carré et les maisons entre 4 033 et 6 195 euros du mètre carré. Une hausse de 20% en un an. Cette augmentation de 20% a également été constatée à Tassin, où les T3 récents s'affichent à plus de 300 000 euros. A Sainte-Foy-Lès-Lyon, les prix ont progressé de 18 % sur un an tandis qu'une hausse de plus de 20% a été repérée à Pierre-Bénite, selon SeLoger.

"La crise sanitaire a rappelé le besoin d'être bien chez soi aussi bien en ce qui concerne l'espace de vie que le cadre et le besoin d'espaces extérieurs. Combiné à la flamblée des prix à Lyon, ce phénomène a fait que certaines villes autour de la capitale des Gaules émergent davantage et voient leurs prix immobiliers s'envoler. C'est le cas notamment de Charbonnières-les-Bains, Caluire-et-Cuire, Tassin-la-Demi-Lune, Sainte-Foy-Lès-Lyon ou encore de Pierre-Bénite" a indiqué la porte-parole de SeLoger, Séverine Amate.

29 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Les pauvres le 22/07/2021 à 11:07

Quand ils auront compris leur bêtise ils n'auront plus les moyens de revenir en centre ville.

Signaler Répondre

avatar
Freddot le 22/07/2021 à 10:48
EricdeLyon a écrit le 20/07/2021 à 19h09

C’est un piège qui se referme sur la population active. Voyez comme tout est saturé alors que le télétravail est encore la règle, et que les scolaires et étudiants sont en vacances Si cela s’arrête ils vont comprendre le problème des déplacements alors que depuis qu’ils ont pris les rennes de la métropole les ecolos appliquent à la puissance 10 ce qui se faisait déjà avant la paralysie de la ville. Il leur sera impossible de rentrer dans la ville et d’en sortir sauf de passer de 2 a 4 heures par trajet Bienvenue dans l’enfer vert

C'est clair : faut pas être très malin pour acheter une maison du mauvais côté du tunnel sous Fourvière !

Signaler Répondre

avatar
Ex habitant de la bas le 21/07/2021 à 21:47
befun a écrit le 21/07/2021 à 07h06

Il y a aussi beaucoup de "lyonnais "qui viennent habiter en nord isère et de ça on en parle jamais, la plupart vont travailler en train ou enquillent l'autoroute et là les prix sont divisés par 2 par rapport à des villes comme meyzieu, décines etc et tu trouve une qualité de vie que l'on a plus à lyon et dans sa couronne à part si t'es vraiment blindé et que t'es dans l'ouest. mais chut faut pas le dire

Ah, Villefontaine / L’Lisle d'Abeau / St Quentin Fallavier, ses citées, ses points de deal, ses braqueurs de camion, ses règlements de compte, ses attentas aussi ..... Bref tout comme à Lyon et sa banlieue, sans les facilités ...... Mais moins chère ....

LOL

Signaler Répondre

avatar
Mimi 511 le 21/07/2021 à 21:35
Tic tac a écrit le 21/07/2021 à 15h42

Crash immobilier dans pas longtemps
Une ville de daube dans un pays de daube, 800 euros un appart pour des salaires minables
Faut pas être devin pour dire que tout va se crasher un jour ou l'autre

Je pense que vous avez raison !

Signaler Répondre

avatar
le vert dans le fruit le 21/07/2021 à 19:56
la question a écrit le 21/07/2021 à 10h11

Vous y habitez pour dire ceci ?

Depuis 50 ans , mais quel changement .......!!!

Signaler Répondre

avatar
Tic tac le 21/07/2021 à 15:42

Crash immobilier dans pas longtemps
Une ville de daube dans un pays de daube, 800 euros un appart pour des salaires minables
Faut pas être devin pour dire que tout va se crasher un jour ou l'autre

Signaler Répondre

avatar
Stive le 21/07/2021 à 14:02
Zig a écrit le 20/07/2021 à 18h29

Heureux gamins, les voyages forment la jeunesse.

Non mais vous êtes sérieux là
Vos jeunes quittent la France trop chère pour le Luxembourg et la Suisse...pourquoi pas st Barth...

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 21/07/2021 à 13:00
befun a écrit le 21/07/2021 à 07h06

Il y a aussi beaucoup de "lyonnais "qui viennent habiter en nord isère et de ça on en parle jamais, la plupart vont travailler en train ou enquillent l'autoroute et là les prix sont divisés par 2 par rapport à des villes comme meyzieu, décines etc et tu trouve une qualité de vie que l'on a plus à lyon et dans sa couronne à part si t'es vraiment blindé et que t'es dans l'ouest. mais chut faut pas le dire

Vous avez raison et votre démonstration qui est juste devrait convaincre les pouvoirs publics (surtout EELV) à faire en sorte que le TER (Vienne/Lyon, St Etienne/Lyon, Villefranche/Lyon AR), soient à un tarif de 3 Euro A/R pour favoriser ce type de transport moins invasif et moins polluant que la voiture.

Signaler Répondre

avatar
la question le 21/07/2021 à 10:11
le vert dans le fruit a écrit le 20/07/2021 à 20h10

hausse de plus de 20% a été repérée à Pierre-Bénite, Son Marché multiculturel , son centre ville animé . Venez nombreux c'est un petit Vénissieux , il fait bon vivre ....!!!

Vous y habitez pour dire ceci ?

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 21/07/2021 à 08:49

A Villeurbanne les prix doivent baisser au vu de la délinquance qui règne...

Signaler Répondre

avatar
Inaction le 21/07/2021 à 08:24

Conséquence de l’inaction et du repli sur soi. On ne veut plus construire de logements et de routes, pour ne pas être "dérangé" par les autres, mais chacun veut quand même son coin de tranquillité et pouvoir se déplacer librement... au final cela provoque une pénurie massive de logements (en centre ville et à l'extérieur) et des temps de trajets interminables.
Cela confirme aussi l'égoïsme de notre société: "moi, je veux pour moi, mais pas pour les autres".
La liberté est un compromis.
Comme dit le proverbe: "la liberté des uns s'arrête là ou commence celle des autres"... cela me fait aussi penser à une histoire de vaccin...

Signaler Répondre

avatar
Uno le 21/07/2021 à 07:56
Mohamed a écrit le 20/07/2021 à 19h13

Et moi pendant ce temps je rêve de me barrer de cette ville

Et pour beaucoup de quitter même la France , ce pays de oufs décadent.

Signaler Répondre

avatar
simone du bavoir le 21/07/2021 à 07:34
Kikimski a écrit le 21/07/2021 à 07h03

Ca me rappelle un peu l Espagne ... Vous vous souvenez de la bulle speculative immobilere ? Juste avant la crise..., Et paaf , les gens qui ne pouvaient plus rembourser leurs credits....

oui,mais......y zavaient construit "plein pots" dans des deserts!!du cote d aranda de duero ,à 80 kms au nord de madrid,les banlieues poussaient comme des ...."champignons" dans les annees 2000 ,malgre un climat sec comme un coup de trique!!je serais cureux de voir comment ça a evolue ......??

Signaler Répondre

avatar
befun le 21/07/2021 à 07:06

Il y a aussi beaucoup de "lyonnais "qui viennent habiter en nord isère et de ça on en parle jamais, la plupart vont travailler en train ou enquillent l'autoroute et là les prix sont divisés par 2 par rapport à des villes comme meyzieu, décines etc et tu trouve une qualité de vie que l'on a plus à lyon et dans sa couronne à part si t'es vraiment blindé et que t'es dans l'ouest. mais chut faut pas le dire

Signaler Répondre

avatar
Kikimski le 21/07/2021 à 07:03

Ca me rappelle un peu l Espagne ... Vous vous souvenez de la bulle speculative immobilere ? Juste avant la crise..., Et paaf , les gens qui ne pouvaient plus rembourser leurs credits....

Signaler Répondre

avatar
jromain le 20/07/2021 à 22:38
Pierre-immo a écrit le 20/07/2021 à 17h55

Le problème, quand on quitte la ville pour une maison, c'est que si l'on veut retourner en ville quelques années après, on n'en a plus les moyens. De plus, ce phénomène "covid" risque d'être très bref.

Et puis va revendre une maison de banlieue : les rythmes ne sont pas les mêmes.

Signaler Répondre

avatar
le vert dans le fruit le 20/07/2021 à 20:10

hausse de plus de 20% a été repérée à Pierre-Bénite, Son Marché multiculturel , son centre ville animé . Venez nombreux c'est un petit Vénissieux , il fait bon vivre ....!!!

Signaler Répondre

avatar
Placebo le 20/07/2021 à 19:44

Tant mieux bientôt il y aura plein fonds de commerces à saisir pour une misére aux enchéres !

Signaler Répondre

avatar
Mohamed le 20/07/2021 à 19:13

Et moi pendant ce temps je rêve de me barrer de cette ville

Signaler Répondre

avatar
EricdeLyon le 20/07/2021 à 19:09

C’est un piège qui se referme sur la population active. Voyez comme tout est saturé alors que le télétravail est encore la règle, et que les scolaires et étudiants sont en vacances Si cela s’arrête ils vont comprendre le problème des déplacements alors que depuis qu’ils ont pris les rennes de la métropole les ecolos appliquent à la puissance 10 ce qui se faisait déjà avant la paralysie de la ville. Il leur sera impossible de rentrer dans la ville et d’en sortir sauf de passer de 2 a 4 heures par trajet Bienvenue dans l’enfer vert

Signaler Répondre

avatar
Zig le 20/07/2021 à 18:29
allane a écrit le 20/07/2021 à 16h46

qu'ils continuent comme ç'à a grimper,que l'alimentation,l'essence et tout le reste montent,et les jeunes vont se barrer de la france.J'ai déjà un neveu en suisse,une nièce au luxembourg,et une autre au canada,et mes copains ont le même fait dans leur famille.Ceux qui viennent sont ceux qui ont des aides de toutes sortes(tant mieux pour eux),et nous,on trinquent.Il y a de plus en plus de colocations,et,deux de mes petits voisins sont partis,l'un au mexique,l'autre en amérique du sud.Sans compter que le boulot,il faut souvent lui courir après.Pauvres gamins!un jour,c'est le peuple qui va s'emballer!

Heureux gamins, les voyages forment la jeunesse.

Signaler Répondre

avatar
Pierre-immo le 20/07/2021 à 17:55

Le problème, quand on quitte la ville pour une maison, c'est que si l'on veut retourner en ville quelques années après, on n'en a plus les moyens. De plus, ce phénomène "covid" risque d'être très bref.

Signaler Répondre

avatar
f69440 le 20/07/2021 à 17:48
Logique a écrit le 20/07/2021 à 16h57

Les gens préfèrent quitter les villes bétons crées par les Socialistes et les Verts. Heureusement que la couronne lyonnaise reste agréable car c'est fini à Lyon et Villeurbanne

Villes bétons crées par les Socialistes et le Verts ?
A ce niveau là, je ne vois pas de différence avec d'autres villes gérées par ma Droite...

Signaler Répondre

avatar
Logique le 20/07/2021 à 16:57

Les gens préfèrent quitter les villes bétons crées par les Socialistes et les Verts. Heureusement que la couronne lyonnaise reste agréable car c'est fini à Lyon et Villeurbanne

Signaler Répondre

avatar
allane le 20/07/2021 à 16:46

qu'ils continuent comme ç'à a grimper,que l'alimentation,l'essence et tout le reste montent,et les jeunes vont se barrer de la france.J'ai déjà un neveu en suisse,une nièce au luxembourg,et une autre au canada,et mes copains ont le même fait dans leur famille.Ceux qui viennent sont ceux qui ont des aides de toutes sortes(tant mieux pour eux),et nous,on trinquent.Il y a de plus en plus de colocations,et,deux de mes petits voisins sont partis,l'un au mexique,l'autre en amérique du sud.Sans compter que le boulot,il faut souvent lui courir après.Pauvres gamins!un jour,c'est le peuple qui va s'emballer!

Signaler Répondre

avatar
Agent immobilier le 20/07/2021 à 16:40

Et à Vaulx en Velin Mas du taureau, Venissieux Minguettes, Bron Terraillon, Bron parilly ..... ?

De combien l'augmentation ? A 2 chiffres aussi ?

Signaler Répondre

avatar
Faillite en marche . le 20/07/2021 à 16:36

Quand arrivera la faillite boursière mondiale, la réalité fera redescendre sur terre les ronges blettes des hautes sphères.

Signaler Répondre

avatar
St louis le 20/07/2021 à 16:26

Vive le ruissellement !!

Signaler Répondre

avatar
lol le 20/07/2021 à 15:45

Comme le prix de l'essence,de l'alimentation et bientôt des impôts .....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.