Mission d'évaluation de la loi renforçant la lutte contre les rodéos urbains : les rapporteurs vont se déplacer à Lyon

Mission d'évaluation de la loi renforçant la lutte contre les rodéos urbains : les rapporteurs vont se déplacer à Lyon
Lyonmag.com

 Les rapporteurs de la mission d’évaluation de la loi renforçant la lutte contre les rodéos motorisés seront en déplacement à Lyon ce jeudi.

La députée LREM des Yvelines, Natalia Pouzyreff, et le député LR de l'Essonne, Robin Reda, viendront échanger avec plusieurs élus locaux, les services de l'Etat en charge de la sécurité publique et des représentants du parquet. Ensemble, ils analyseront les mesures territorialement mises en œuvre pour lutter contre le phénomène des rodéos urbains, confronteront les expériences des différents acteurs, et évalueront l’efficacité des dispositifs en vigueur. Des échanges qui auront lieu à la Préfecture du Rhône.

Ce déplacement intervient alors que la Ville de Lyon, le Parquet et la Préfecture ont annoncé faire de la lutte contre les rodéos une priorité. Dimanche, un policier a été trainé sur plusieurs mètres en tentant d'intercepter le conducteur d'un deux-roues qui faisait des roues arrières en plein centre-ville.

25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bébert le 28/07/2021 à 07:24

seuls les scooters electriques sont autorisés......

Signaler Répondre

avatar
B4b4 le 27/07/2021 à 16:22
LucdeVilleurbanne a écrit le 26/07/2021 à 19h34

Le totem a Villeurbanne et la route de Genas sont des emplacements où il y a des rodéos tous les soirs. Mais la police ferme les yeux...

On oblige la polices a fermer les yeux nuance

Signaler Répondre

avatar
RG79 le 27/07/2021 à 10:07

Le motif de déplacement est assez significatif : "mission d'évaluation de la loi", elle aurait pu s'appeler "évaluation des actions mise en place mais non, c est bien "une mission qui évalue la loi" : je pense que cette commission devrait être cohérente avec elle même et plutôt qu'un rapport pondre carrément une thèse de doctorat sur le sujet ! en plus ils pourraient le faire du fond d'une bibliothèque municipale, ce serait plus sécurisant et moins chère pour le contribuable.

Signaler Répondre

avatar
super ! le 27/07/2021 à 09:32

et ce deplacement inutile nous coute combien? Il y a des primes de prevues pour les meneurs de projet ? Deja ces incompétents fermeurs de yeux et tout est dans la communication, ne meritent pas leurs salaires et devraient juste être viré ! Honte a eux pour leurs laxisme et leurs trahison envers ceux qui travaillent et financent ce pays

Signaler Répondre

avatar
phyto le 27/07/2021 à 09:17

Pas très compliqué: Il faut soumettre aux députés un projet de loi qui précise que les auteurs de rodéo urbain sont punis d'un an de prison ferme ferme et 30 mois en cas de récidive, 5.000€ d'amende, suppression du permis le cas échéant 2 ans, interdiction de tout emploi dans la fonction publique pendant 5 ans ainsi que la saisie du véhicule et des poursuites contre le garagiste le cas échéant. De proche en proche, la gauche gérant encore certaines banlieues, a laissé-faire, laissé-aller depuis 10 ans. La même inconséquence permanente pour la "paix sociale", les pauvres petits, et par intérêt électoral.

Signaler Répondre

avatar
DL69 le 27/07/2021 à 08:54

Une solution: un véhicule suffisamment rapide, renforcé tout autour avec de la tôle solide, avec un chasse neige surélevé sur le devant et les côtés. Et avec autorisation de percuter les fauteurs de trouble.
Puis on ramasse les motos, quads et autres et on les envoie au recyclage.
Efficacité garantie rapidement.
Plutôt que des commissions où l'on va réfléchir à la prochaine étude que l'on va réaliser et dont on ne fera rien tout en coûtant très cher.

Signaler Répondre

avatar
Bailando le 27/07/2021 à 08:08

Ils veulent juste apprendre comment faire des roues arrière : les meilleures écoles sont à Lyon

Signaler Répondre

avatar
Mega69 le 27/07/2021 à 07:51
Ex Précisions a écrit le 26/07/2021 à 18h27

Un rapport sur les bouchons lyonnais, les meilleures tables, les vins ?
En plus c'est sur la route des vacances, ils ne feront le compte rendu qu'à leur retour... des guignols qui s'ignorent.

Oui... ça doit être sympa de la suivre cette " comission" quel est le prix de revient ? Entre le prix des restaurants et des déplacements ? Sans parler des primes et salaires !
Le rapport ? On peut tous le faire !

Signaler Répondre

avatar
J’adore ! le 27/07/2021 à 07:45
mouloud a écrit le 27/07/2021 à 00h33

En France il y a une spécialité c'est de créer des lois inapplicables.
Comment faire cesser les rodéos urbains ?
Tous les énarques, tous les diplômés de science po, tous les polytechniciens, du gouvernement planchent sur la question.
Et tout le monde à peur, peur du dérapage, peur qu'un jeune délinquant chute de son scooter en faisant une roue arrière.
Alors l'opposition et la presse va crier à la bavure, des marches blanches auront lieu, une commission d'enquête sera saisie.
En Angleterre les autorités autorisent la police à percuter les auteurs de rodéos sauvages
En France ont interdit aux policiers de poursuivre les voyous.
On conseille à la police de convoquer le jeune voyou, mais il faut d'abord l'identifier, car soit le scooter n'a pas de plaque ou alors il est volé, ou il est prêté au copain du copain du copain du copain du propriétaire...qui est parti en vacances au bled.
Si aujourd'hui on n'arrive pas à stopper un scooter ou une moto de cross sans pot d'échappement piloté par un gamin de 15 ans qui de la main droite tient le guidon et de la main gauche fait un doigt d'honneur aux riverains, on comprend mieux pourquoi en juin 1940 on n'a pas pu arrêter les chars allemands.

Merci !

Signaler Répondre

avatar
mouloud le 27/07/2021 à 00:33

En France il y a une spécialité c'est de créer des lois inapplicables.
Comment faire cesser les rodéos urbains ?
Tous les énarques, tous les diplômés de science po, tous les polytechniciens, du gouvernement planchent sur la question.
Et tout le monde à peur, peur du dérapage, peur qu'un jeune délinquant chute de son scooter en faisant une roue arrière.
Alors l'opposition et la presse va crier à la bavure, des marches blanches auront lieu, une commission d'enquête sera saisie.
En Angleterre les autorités autorisent la police à percuter les auteurs de rodéos sauvages
En France ont interdit aux policiers de poursuivre les voyous.
On conseille à la police de convoquer le jeune voyou, mais il faut d'abord l'identifier, car soit le scooter n'a pas de plaque ou alors il est volé, ou il est prêté au copain du copain du copain du copain du propriétaire...qui est parti en vacances au bled.
Si aujourd'hui on n'arrive pas à stopper un scooter ou une moto de cross sans pot d'échappement piloté par un gamin de 15 ans qui de la main droite tient le guidon et de la main gauche fait un doigt d'honneur aux riverains, on comprend mieux pourquoi en juin 1940 on n'a pas pu arrêter les chars allemands.

Signaler Répondre

avatar
JM le 26/07/2021 à 23:34

Des checkpoints, un couvre feu, un quadrillage des zones avec une présence 24h24 des forces de l'ordre, des contrôles militaires avec fouilles complète, droit de perquisition simplifié, peines de justice triplée, surveillance internet/téléphonique sur les zones.
Voila avec ça on calme n'importe qu'elle situation en 2 semaines à peine.

Signaler Répondre

avatar
Risible..... le 26/07/2021 à 22:26

Absolument risible si cela ne se faisait pas aux frais du contribuable.

On se fout de la gueule de qui ?

Signaler Répondre

avatar
LucdeVilleurbanne le 26/07/2021 à 19:34

Le totem a Villeurbanne et la route de Genas sont des emplacements où il y a des rodéos tous les soirs. Mais la police ferme les yeux...

Signaler Répondre

avatar
Cubénie le 26/07/2021 à 19:08

Il faut les mettre en prisons pour vingt ans au moins .

Signaler Répondre

avatar
Pravda le 26/07/2021 à 18:31
ordrejuste a écrit le 26/07/2021 à 17h21

Il ne faut quand même pas exagérer. Cela fait des années maintenant que cela dure ces conneries et on en est encore à des commissions Théodule pour pondre des rapports qui donneront à certains le sentiment d'avoir fait le nécessaires. Les images tournent en boucles sur les médias ou l'on voit les impunis faire les cacous sur la place Bellecour ou devant la mairie de Lyon. A Vaulx-en-Velin c'est devant le commissariat ou la place de la mairie.
Au lieu de proposer des sorties motos nos élus et autorités compétentes si l'on peut dire ce mot sans sourire feraient mieux de passer à la vitesse supérieure. Sans sanction efficace il n'y a que récidive.
Nous avons la vidéo surveillance qui permet de suivre sans risque les fauteurs de troubles car bien que cagoulés pour certains à Vaulx, on sait très bien d'où ils viennent et ou sont cachés les engins. Bien souvent volés.
Ce ne sont pas des délinquants de hauts vols et la prison n'est peut-être pas la solution, voire surement pas la solution car il faut éviter d'en faire des futurs caïds. Mais il faut les sortir du contexte et je ne vois aujourd'hui rien de mieux que l'armée pour encadrer les personnes concernées et les remettre face au sens des responsabilités. Les municipalités, métropoles, régions sont incapables de gérer des travaux d'intérêt généraux. L'encadrement militaire peut avoir le poids suffisant pour leur faire découvrir la citoyenneté et le sens des responsabilités.

Vous avez raison, la prison ne servirait à rien; il faudrait mettre en place des sanction educatives, sportives, écologiques avec une vie saine au grand air dans une ambiance de camaraderie et utiles à la société. je pense simplement à réhabiliter les galères

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 26/07/2021 à 18:27

Un rapport sur les bouchons lyonnais, les meilleures tables, les vins ?
En plus c'est sur la route des vacances, ils ne feront le compte rendu qu'à leur retour... des guignols qui s'ignorent.

Signaler Répondre

avatar
lol le 26/07/2021 à 18:10
Fourchette TRAORE a écrit le 26/07/2021 à 17h41

Aboukam, rameute tes copains devant la préfecture, c'est le moment ou jamais !

Que de la grosse cylindrée, les petits scooters qui foncent dans les gendarmes n'impressionnent personne visiblement.

C'est un appel aux émeutes,et qui est condamné en justice !Lyon mag ,censure ou pas ,suivant les têtes !!!!

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 26/07/2021 à 17:55
Lg69100 a écrit le 26/07/2021 à 17h39

Les lecteurs de LyonMag vont enfin comprendre qu'il s'agit ici d'un problème qui doit être réglé par l'Etat (police nationale/justice) et non par la ville qui n'a pas ce pouvoir régalien.

Conformément à l’article 16 du code de procédure pénale, le maire et ses adjoints sont officiers de police judiciaire. Cette disposition est rappelée à l’article L. 2122-31 du code général des collectivités territoriales.
Le maire est l'autorité compétente pour prendre et faire respecter les mesures nécessaires au maintien de l'ordre, de la sécurité, de la tranquillité et de la salubrité publics sur le territoire de la commune. Popoooopoooy c’est moche de s’exonérer de ses responsabilités :-)

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 26/07/2021 à 17:45

Une mission faite en toute sécurité car un important dispositif policier sera mis en place, un rapport encore un autre qui servira a caler un meuble, la culture de l’excuse et l’éternel hausse d’impôts et de taxes (via nos assurances) pour indemniser et payer les dégâts, je reste sur le traitement holistique, la légalisation des marchés noirs, les fresques et ateliers pop-corn, stage de motocross et pique-nique dans un cimetière, fresques pour retrouver le bonheur du vivre ensemble :-)

Signaler Répondre

avatar
Fourchette TRAORE le 26/07/2021 à 17:41

Aboukam, rameute tes copains devant la préfecture, c'est le moment ou jamais !

Que de la grosse cylindrée, les petits scooters qui foncent dans les gendarmes n'impressionnent personne visiblement.

Signaler Répondre

avatar
Lg69100 le 26/07/2021 à 17:39

Les lecteurs de LyonMag vont enfin comprendre qu'il s'agit ici d'un problème qui doit être réglé par l'Etat (police nationale/justice) et non par la ville qui n'a pas ce pouvoir régalien.

Signaler Répondre

avatar
Jean Meunier 38 le 26/07/2021 à 17:38

plus que ras-le-bol de ces rodéos, ils ont trouvé la combine, l'autre nuit les rodéos à VENISSIEUX se faisaient à 2 h 30 du
matin, tranquille ! la police ne se dérange déja pas la journée malgré nos appels, alors la nuit !!!!!!! c'est un scandale, marre de ces gens et la mairesse est où ??????? aux abonnées absentes. c'est quoi cette ville de merde ????

Signaler Répondre

avatar
Nouvelle Con-Science le 26/07/2021 à 17:38

Aboukam, rameute tes copains devant la préfecture, c'est le moment ou jamais !

Que de la grosse cylindrée, les petits scooters qui foncent dans les gendarmes n'impressionnent personne visiblement.

Signaler Répondre

avatar
ordrejuste le 26/07/2021 à 17:21

Il ne faut quand même pas exagérer. Cela fait des années maintenant que cela dure ces conneries et on en est encore à des commissions Théodule pour pondre des rapports qui donneront à certains le sentiment d'avoir fait le nécessaires. Les images tournent en boucles sur les médias ou l'on voit les impunis faire les cacous sur la place Bellecour ou devant la mairie de Lyon. A Vaulx-en-Velin c'est devant le commissariat ou la place de la mairie.
Au lieu de proposer des sorties motos nos élus et autorités compétentes si l'on peut dire ce mot sans sourire feraient mieux de passer à la vitesse supérieure. Sans sanction efficace il n'y a que récidive.
Nous avons la vidéo surveillance qui permet de suivre sans risque les fauteurs de troubles car bien que cagoulés pour certains à Vaulx, on sait très bien d'où ils viennent et ou sont cachés les engins. Bien souvent volés.
Ce ne sont pas des délinquants de hauts vols et la prison n'est peut-être pas la solution, voire surement pas la solution car il faut éviter d'en faire des futurs caïds. Mais il faut les sortir du contexte et je ne vois aujourd'hui rien de mieux que l'armée pour encadrer les personnes concernées et les remettre face au sens des responsabilités. Les municipalités, métropoles, régions sont incapables de gérer des travaux d'intérêt généraux. L'encadrement militaire peut avoir le poids suffisant pour leur faire découvrir la citoyenneté et le sens des responsabilités.

Signaler Répondre

avatar
La blague le 26/07/2021 à 17:20

Comme lors de chaque déplacement officiel, le ménage sera fait, et les mêmes rodéos, les mêmes délits et les mêmes zonards seront de nouveau visibles dans nos rues

Robin Reda va t il en profiter pour nous parler de la légalisation du cannabis? (Moi je suis pour)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.