Duel Wauquiez/Doucet, Marie-Sophie Obama "marraine de Lyon" : résumé du Voeu des Echevins 2021

Duel Wauquiez/Doucet, Marie-Sophie Obama "marraine de Lyon" : résumé du Voeu des Echevins 2021
Olivier de Germay a renouvelé les Voeu des Echevins depuis l'esplanade de Fourvière - LyonMag

Une étrange ambiance régnait sur l’esplanade de Fourvière ce mercredi soir.

En ce 8 septembre, jour de la nativité de la Vierge Marie pour les catholiques, l’archevêque de Lyon formulait son premier Voeu des Echevins après ses prises de fonction. Cette tradition lyonnaise remonte au XVIIe siècle : alors que la peste décimait le royaume de France, le prévôt des marchands accompagné de quatre échevins avaient promis à la mère de Jesus que si la ville était épargnée, ils reviendraient chaque année lui offrir un écu d’or et un cierge de cire de sept livres.

Mais avec le temps, cet événement a largement dépassé le cadre strictement religieux et est devenu de facto un rendez-vous incontournable pour tous les notables de la capitale des Gaules. Pour la 2e année consécutive, le maire Grégory Doucet a refusé d’incarner le rôle de représentant des Lyonnais et ainsi de remettre l’écu de la Ville à l’archevêque Olivier de Germay, que LyonMag a interviewé un peu plus tôt dans la journée.

Comme l’an dernier, l’édile a invoqué son respect de la laïcité et n’est donc pas rentré dans la basilique de Fourvière pour assister à la cérémonie. "Ma conception de la laïcité, c’est de faire en sorte que les croyants puissent croire et pratiquer. Mon rôle en tant qu’élu de la République, ce n’est pas d’assister aux cérémonies", a répondu Grégory Doucet au moment où on lui a demandé où il positionnait le curseur entre laïcité et respect des traditions.

Grégory Doucet : "marcher dans les pas d’Edouard Herriot"

S’il a pu répondre aux questions de la presse, c’est parce que le premier magistrat était bien présent sur l’esplanade pour prendre la parole devant les croyants, les non-croyants, les élus d’autres collectivités et ses collaborateurs, peu nombreux malgré l’appel passé dans les rangs écologistes. A la fin d’un discours ponctué, comme il en a l’habitude, de références historiques et de grandes citations qui faisaient ironiquement penser à une homélie paroissienne, Grégory Doucet a confié se sentir "quelque part marcher dans les pas d’Edouard Herriot".

Il faisait en fait référence au dernier maire de Lyon qui a refusé de prendre part à la cérémonie. Il rend ici hommage à un grand homme de gauche, une couleur politique qui s’est aussi fait sentir dans son discours. L’élu a en effet longuement évoqué les "bourgeois" qui avaient fui Lyon au moment de l’arrivée de la grande peste, en laissant derrière eux les plus démunis. Une leçon d’histoire qui n’a pas manqué de faire sourire Laurent Wauquiez, assis au premier rang.

Laurent Wauquiez : "Fourvière est le symbole de Lyon"

Après le maire de Lyon, ce fut au tour du président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes de prendre la parole, et les propos tenus étaient très différents. Laurent Wauquiez, qui ne cache pas sa foi en Dieu, a surtout rendu hommage à la basilique, carrefour incontestable de toute la population. "Comme Paris a sa Tour Eiffel et Berlin sa Porte de Brandebourg, Fourvière est le symbole de Lyon", a-t-il déclaré, sans doute en faisant exprès de choisir des lieux n’ayant pas de rapport à la religion pour évoquer une autre vision de la laïcité.

"C’est un lieu qui incarne l’âme lyonnaise, on peut être là, qu’on croit ou qu’on ne croit pas. J’aime bien qu’on puisse être fidèle à nos traditions, un arbre ne pousse pas sans racines. Gérard Collomb, qui était très attentif à la laïcité, était présent…", a-t-il ensuite confié aux journalistes, tout en se refusant tout commentaire direct sur de très certaines divergences politiques. Grégory Doucet et Laurent Wauquiez ont d’ailleurs pris soin de ne pas se croiser.

Marie-Sophie Obama : "des valeurs qui font écho à ce qu’on peut porter à travers le sport"

Mis à part ce petit duel purement politique, cette édition du Voeu des Echevins était aussi gage de nouveauté et d’innovation. En effet, pour remplacer Grégory Doucet, le diocèse de Lyon a choisi la présidente de l’ASVEL Féminin Marie-Sophie Obama pour remettre l’écu symbolique. "Aujourd’hui, vous êtes la marraine des Lyonnais", lui a dit monseigneur de Germay en ouverture de son sermon.

Celle qui fut la première femme depuis 1643 à remettre l’écu a avoué à LyonMag son "émotion" au moment de l’acte. "C’est vrai que je ne suis Lyonnaise que depuis quatre ans, je n’avais pas forcément pris la pleine mesure de cette tradition", a-t-elle poursuivi.

Marie-Sophie Obama a ensuite expliqué que si elle avait accepté de prendre part à l’événement, c’est parce que "les valeurs (de la Fondation de Fourvière, ndlr) font écho à ce qu’on peut porter au quotidien à travers le sport et que l’on entend emmener en dehors des terrains, faire en sorte que les gens puissent communier au sens premier du terme".

Olivier de Germay : "je ne veux pas que Fourvière soit un lieu de polémique"

Outre Marie-Sophie Obama, l’homme à l’honneur de cette soirée était bien le nouvel archevêque de Lyon Olivier de Germay. Pour son premier Voeu, l’homme d’Eglise a prononcé un discours plutôt moderne et non sans quelques touches d’humour. Il avait aussi la lourde de tâche de faire en sorte que tout se passe bien en cette soirée estivale. "Je ne veux pas que Fourvière soit un lieu de polémique. Monsieur le maire a fait un choix, on en a discuté, je n’ai pas forcément le même regard que lui sur la laïcité mais je respecte son choix", a-t-il précisé avant de poursuivre, "ma ligne c’était de dire ‘je respecte le choix du maire et je respecte la tradition’"

Par sa voix de sagesse, il a conclu : "je considère qu’un rite comme le Voeu des Echevins relève plus du culturel que du spirituel (…) mais on ne va pas en faire un plat".

L.M.

29 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
kiss-cool le 13/09/2021 à 06:34

Bah ouai pour que ça ressemble à Kaboul...

Signaler Répondre

avatar
Bac à sable le 13/09/2021 à 05:57

Les universités d'été sont devenues le prolongement des bacs à sable des vacances d'été...

Signaler Répondre

avatar
Katya le 10/09/2021 à 20:32

Notre khmaire vert préfère poser la première pierre d'une mosquée.

C'est cela, l'islamo-gauchisme.

Signaler Répondre

avatar
Oliver_Twist le 09/09/2021 à 18:04
-- **Forza EELV**-- a écrit le 09/09/2021 à 14h05

En homme lucide et courageux qu'il est Greg, sans aucun à priori idéologique et avec le pragmatisme qui le caractérise, a bien perçu qu'une telle cérémonie représentait une remise en cause fondamentale de la laïcité et un péril aussi imminent que dangereux pour celle-ci.

Pour sur Greg n'est pas du style à tourner la tête ou changer de trottoir lorsque la laïcité est mise en péril !

Bravo à vous Monsieur le Maire, vous êtes aussi courageux que visionnaire !

Subventionner la construction de la + grande mosquée d'Europe comme l'a fait la majorité EELV de Strasbourg, c cela défendre courageusement la laïcité chez EELV?
Et ne me parler pas de juridisme: oui ce financement de mosquée semble conforme au droit, tout comme la présence d'élus à des cérémonies religieuses. Tout est question d'interprétation: se faire le rempart de la laïcité en fonction d'une religion particulière (le christianisme pou les gauchistes, l'islam pour les droitiers) ce n'est faire preuve de neutralité ni d'impartialité. Et c'est bien ce qu'on attend d'élus: faire respecter un principe en toute neutralité idéologique et confessionnelle. Ni la gôche ni la droate ne se montrent à la hauteur de leur fonction...!

Signaler Répondre

avatar
green le 09/09/2021 à 16:05
La blague a écrit le 09/09/2021 à 15h20

"C'est sous l'Occupation, à l'occasion du troisième centenaire du vœu, que la participation municipale se fit officielle et active. Le 8 septembre 1943, le maire Pierre Bertrand, accompagné de plusieurs conseillers, offrit lui-même le louis d'or, tandis que les paroisses présentaient le cierge. Mais c'était là une circonstance exceptionnelle. De plus, l'année suivante, ce fut la Libération, les 2 et 3 septembre. Tous, alors, pensaient à tout autre chose qu'aux traditions ! Le 8, un Te Deum fut chanté à Fourvière, en présence de toutes les autorités civiles et militaires : il ne fut pas question d'offrande. "

"Municipalité de l'époque" comme vous dites... De l'époque de Vichy ;)

Vous avez la mémoire courte et une mauvaise foi incroyable: vous savez parfaitement que la tradition remonte au XVIIème siècle. Sans comptez que vous sous-entendez de même que les échevins d'il y a 200 et 300 ans, ainsi que toutes les municipalités contemporaines depuis les années 60 sont Vichystes !!!
J'ai rarement vu un tel sectarisme.

Signaler Répondre

avatar
La blague le 09/09/2021 à 15:20
Green a écrit le 09/09/2021 à 15h01

Contrairement à ce que dit M. DOUCET, qui n'a visiblement pas pris la mesure de sa fonction, un élu est amené à participer à de nombreuses cérémonies et c'est ce qu'il fait souvent. Quand il pose la première pierre d'une mosquée, il s'engage plus que s'il participait au voeu des échevins qui est une tradition voulue par la municipalité civile de l'époque. Sa vision de la laïcité est vraiment paradoxale et sert essentiellement de prétexte pour faire passer une idéologie partisane qui divise la société alors que son rôle est de l'unir.
Il aurait surtout dû éviter de se présenter à la mairie de Lyon ou le faire ailleurs.

"C'est sous l'Occupation, à l'occasion du troisième centenaire du vœu, que la participation municipale se fit officielle et active. Le 8 septembre 1943, le maire Pierre Bertrand, accompagné de plusieurs conseillers, offrit lui-même le louis d'or, tandis que les paroisses présentaient le cierge. Mais c'était là une circonstance exceptionnelle. De plus, l'année suivante, ce fut la Libération, les 2 et 3 septembre. Tous, alors, pensaient à tout autre chose qu'aux traditions ! Le 8, un Te Deum fut chanté à Fourvière, en présence de toutes les autorités civiles et militaires : il ne fut pas question d'offrande. "

"Municipalité de l'époque" comme vous dites... De l'époque de Vichy ;)

Signaler Répondre

avatar
Green le 09/09/2021 à 15:01

Contrairement à ce que dit M. DOUCET, qui n'a visiblement pas pris la mesure de sa fonction, un élu est amené à participer à de nombreuses cérémonies et c'est ce qu'il fait souvent. Quand il pose la première pierre d'une mosquée, il s'engage plus que s'il participait au voeu des échevins qui est une tradition voulue par la municipalité civile de l'époque. Sa vision de la laïcité est vraiment paradoxale et sert essentiellement de prétexte pour faire passer une idéologie partisane qui divise la société alors que son rôle est de l'unir.
Il aurait surtout dû éviter de se présenter à la mairie de Lyon ou le faire ailleurs.

Signaler Répondre

avatar
-- **Forza EELV**-- le 09/09/2021 à 14:05

En homme lucide et courageux qu'il est Greg, sans aucun à priori idéologique et avec le pragmatisme qui le caractérise, a bien perçu qu'une telle cérémonie représentait une remise en cause fondamentale de la laïcité et un péril aussi imminent que dangereux pour celle-ci.

Pour sur Greg n'est pas du style à tourner la tête ou changer de trottoir lorsque la laïcité est mise en péril !

Bravo à vous Monsieur le Maire, vous êtes aussi courageux que visionnaire !

Signaler Répondre

avatar
Geneviève le 09/09/2021 à 10:02

On est d'accord l'archi bidule en robe, chapeau sans sac à main, c'est une faute de goût

Signaler Répondre

avatar
Une vrai beauté mon seigneur le 09/09/2021 à 09:53

Des fidèles comme la Marie-sophie et tu as envie de devenir prêtre

Signaler Répondre

avatar
Mythoman le 09/09/2021 à 09:48
walllah'. a écrit le 09/09/2021 à 09h35

Sans parler de la mosquée bâtie par le maire pour une religion de paix et d'amour.

Pas de chance le permis de construire date de Février 2020
Ce permis a été délivré le 27 février 2020 sous le l’immatriculation suivante : PC 069 387 19 00100 ...
le monde des mythos

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 09/09/2021 à 09:47

Rappelons à "doudou" qu' Edouard Herriot disait aussi que
" Fourvière était non seulement un lieu haut mais aussi un haut lieu.."

Signaler Répondre

avatar
Grâce à dieu le 09/09/2021 à 09:40

avatar
walllah'. le 09/09/2021 à 09:35
Rembourser !!! a écrit le 09/09/2021 à 08h49

Factuellement on commémore des fantasmes, alors même que la ville de Lyon a soit disant été béni afin de la protéger du COVID !!!

Et ça ne marche PAS DU TOUT !

Sans parler de la mosquée bâtie par le maire pour une religion de paix et d'amour.

Signaler Répondre

avatar
la catastrophe le 09/09/2021 à 09:21
Beno a écrit le 09/09/2021 à 08h38

et vite avant la catastrophe

c 'est toi . Toujours des insultes au lieu d 'arguments !

Signaler Répondre

avatar
C 'est clair le 09/09/2021 à 09:19
Question? a écrit le 09/09/2021 à 08h46

La ville de Lyon remet un écu au diocèse pour sa gestion mémorable de l'affaire Preynat?

Qu 'est ce qu elles en pensent les très nombreuses victime du dit Preynat ?
Ces méfaits ont été couverts pendant des décennies par l 'institution .

Signaler Répondre

avatar
Observateur-69 le 09/09/2021 à 08:55
Doucet nous prend pour des imbéciles. a écrit le 09/09/2021 à 04h47

"Mon rôle en tant qu’élu de la République, ce n’est pas d’assister aux cérémonies", a répondu Grégory Doucet.

Et donc là, il intervient en tant qu'ouvrier du BTP ?

https://www.leprogres.fr/politique/2020/09/10/gregory-doucet-pose-la-premiere-pierre-d-une-mosquee-a-lyon

oui effectivement il nous prend pour des imbéciles.

Signaler Répondre

avatar
Rembourser !!! le 09/09/2021 à 08:49

Factuellement on commémore des fantasmes, alors même que la ville de Lyon a soit disant été béni afin de la protéger du COVID !!!

Et ça ne marche PAS DU TOUT !

Signaler Répondre

avatar
Question? le 09/09/2021 à 08:46

La ville de Lyon remet un écu au diocèse pour sa gestion mémorable de l'affaire Preynat?

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 09/09/2021 à 08:44
Un rapport là dedans? a écrit le 09/09/2021 à 08h16

Poser une pierre d'un bâtiment c'est une cérémonie religieuse? Pardon je l'ignorais! Trouver autre chose car là ça frôle le ridicule.

Que l’on soit croyants ou athées il me semble qu’un élu est l’élu de tous, il a ses propres convictions mais il se doit de respecter les convictions des autres, ceux qui l’ont élus sont divers et variés, respecter une tradition, poser une pierre est aussi un acte symbolique de respect, nous devons composer avec respect avec nos différences, sans ça on se retrouve avec notre société actuelle, violente, coléreuse, méprisante et divisée la laïcité c’est ça aussi :-)

Signaler Répondre

avatar
Beno le 09/09/2021 à 08:38
pffffff a écrit le 09/09/2021 à 04h06

doucet DÉMISSION !

et vite avant la catastrophe

Signaler Répondre

avatar
Un rapport là dedans? le 09/09/2021 à 08:16
Doucet nous prend pour des imbéciles. a écrit le 09/09/2021 à 04h47

"Mon rôle en tant qu’élu de la République, ce n’est pas d’assister aux cérémonies", a répondu Grégory Doucet.

Et donc là, il intervient en tant qu'ouvrier du BTP ?

https://www.leprogres.fr/politique/2020/09/10/gregory-doucet-pose-la-premiere-pierre-d-une-mosquee-a-lyon

Poser une pierre d'un bâtiment c'est une cérémonie religieuse? Pardon je l'ignorais! Trouver autre chose car là ça frôle le ridicule.

Signaler Répondre

avatar
annette le 09/09/2021 à 08:13

Bravo M. Wauquiez pour votre geste. Il est inadmissible qu'un maire agisse ainsi. Honte à lui.

Signaler Répondre

avatar
Looping le 09/09/2021 à 07:07
Lievredemars a écrit le 09/09/2021 à 05h07

L'archevêque a raison de ne pas vouloir de polémique, c'est son rôle. Par contre G.Doucet devrait être cohérent et appliquer sa vision de la laïcité à toutes les religions. S'il se refuse à participer à une cérémonie catholique, qu'il évite aussi les cérémonies musulmanes.
Sinon il offre de facto matière à polémiquer.

Citez nous le jour où GD a assisté à une cérémonie musulmane ???
Faut arrêter de dire n'importe quoi.

Signaler Répondre

avatar
pauvre type... le 09/09/2021 à 07:06

Un pauvre type restera toujours un pauvre type...
Encore 5 ans...

Tous mes remerciements Monsieur Wauquiez.

Signaler Répondre

avatar
Gerard et Roland de Lyon le 09/09/2021 à 05:43

On pourrait croire a um Remake du diner de cons.. Gregory , vous vous reposez quand?

Signaler Répondre

avatar
Lievredemars le 09/09/2021 à 05:07

L'archevêque a raison de ne pas vouloir de polémique, c'est son rôle. Par contre G.Doucet devrait être cohérent et appliquer sa vision de la laïcité à toutes les religions. S'il se refuse à participer à une cérémonie catholique, qu'il évite aussi les cérémonies musulmanes.
Sinon il offre de facto matière à polémiquer.

Signaler Répondre

avatar
Doucet nous prend pour des imbéciles. le 09/09/2021 à 04:47

"Mon rôle en tant qu’élu de la République, ce n’est pas d’assister aux cérémonies", a répondu Grégory Doucet.

Et donc là, il intervient en tant qu'ouvrier du BTP ?

https://www.leprogres.fr/politique/2020/09/10/gregory-doucet-pose-la-premiere-pierre-d-une-mosquee-a-lyon

Signaler Répondre

avatar
pffffff le 09/09/2021 à 04:06

doucet DÉMISSION !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.