Le faux chauffeur VTC accusé de viols à Lyon de retour devant la justice

Le faux chauffeur VTC accusé de viols à Lyon de retour devant la justice
Photo d'illustration - LyonMag

Il est jugé en appel devant les assises de la Loire à partir de ce mercredi.

Cet Tunisien de 38 ans avait été condamné en juillet 2020 à 16 ans de réclusion criminelle. Il était accusé d’avoir violé trois jeunes femmes en 2016 en se faisant passer pour le chauffeur d’une grande plateforme VTC à la sortie d’une boîte de nuit du 7e arrondissement de Lyon.

L’homme avait profité de l’état alcoolisé de ses victimes pour les raccompagner chez elles et abuser d’elles sur place.
Trois plaintes avaient été déposées à l’encontre du trentenaire qui a toujours nié les faits malgré de l’ADN retrouvé sur le pantalon de l’une des trois jeunes femmes.

Le verdict de ce second procès est attendu ce vendredi devant la cour d’appel d’assises de la Loire.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mouhaha 0,0001 le 22/09/2021 à 19:13

« Nous espérons que ce criminel, s'il est reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés, soit condamné à la peine de prison, la plus lourde qui soit » il a été reconnu coupable et avait été condamné en juillet 2020 à 16 ans de réclusion criminelle. Apparemment il a fait appel ! J’espère que la peine sera alourdie pour ce second procès les ordures violeurs doivent payer et lourdement ! Pour mémoire il avait été PROMIS une perpétuelle réelle lorsque la peine de mort a été supprimée c’était une des conditions… les pires ordures bénéficient de remises de peines automatiques et c’est anormal, pedo criminel violeurs terroristes c’est une vraie perpet point final :-(

Signaler Répondre

avatar
Communiqué de presse. le 22/09/2021 à 18:45

Collectif VTC Lyon et région AURA.
Sociétés, chauffeurs salariés, chauffeurs indépendants.

Nous espérons que ce criminel, s'il est reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés, soit condamné à la peine de prison, la plus lourde qui soit.

Nous regrettons que la plate forme qu'il utilisait pour commettre ces crimes, n'ai pas été mise en cause.
Car même si elles le réfutent, les plates forme en tant que donneur d'ordre via leur système de mise en relation, sont responsables du comportement des chauffeurs mais aussi des clients.

Cette affaire criminelle, n'est que la partie visible d'un iceberg de violences, vols, menaces, extorsions d'argent.

Nous recommandons aux chauffeurs VTC responsables et sérieux, de limiter tant que possible l'utilisation des plates forme.

Nous adressons aux victimes de ce criminel, toute notre sympathie et vœux de rétablissement.

Signaler Répondre

avatar
Prato le 22/09/2021 à 11:48

3 viols et seulement 16ans!! Voilà qui va plaire aux femmes

Signaler Répondre

avatar
nonauxecolos le 22/09/2021 à 11:19

Peine de prison (à ses frais) sans possibilité de remise de peine , dédommagements aux victimes, suppressions des allocs, gels de ses comptes bancaires, confiscations de ses véhicules, expulsion dans son pays avec interdiction de revenir en France.
Cet individu n'a rien à faire sur le sol français

Signaler Répondre

avatar
Jade412 le 22/09/2021 à 08:48

Perte de mémoire subitement.
Il viole 3 jeunes femmes mais c'est pas lui malgré son ADN.
16 ans c'est pas cher payé.....
Surtout cas moité de peine il sort.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.