Près de Lyon : les enfants d’une école de Villefranche privés de pause-pipi

Près de Lyon : les enfants d’une école de Villefranche privés de pause-pipi
Photo d'illustration - LyonMag

C’est un message à l’attention des parents qui a mis le feu aux poudres.

Ce jeudi, une publication sur Facebook a fait réagir de nombreux internautes. Le « post » épingle un mot laissé dans le carnet de liaison des élèves de moyenne section de l'école de Lamartine, à Villefranche-sur-Saône. On peut y lire : "le protocole sanitaire ne nous permettant pas de nous rendre aux toilettes à la demande des enfants (nous ne pouvons pas croiser les autres classes), nous vous remercions de veiller à ce que vos enfants aillent aux toilettes à la maison avant de venir à l’école chaque matin et chaque début d’après-midi". La personne qui a publié le mot précise que l’une des classes concernées est "une moyenne section, c’est-à-dire des enfants de 4 ans". Une aberration pour les familles des élèves. 

Au Progrès, la municipalité de Villefranche-sur-Saône a indiqué ne pas avoir été informée de cette décision. La commune aurait fait part de la situation aux autorités compétentes, notamment l'Éducation Nationale et la préfecture du Rhône. Le Rectorat devait envoyer ce vendredi, toujours selon le quotidien régional, un correctif aux parents, en expliquant qu’il s’agissait d’une "interprétation erronée" du protocole sanitaire en vigueur. 

Les enfants devraient avoir de nouveau le droit d’aller aux toilettes quand ils le désirent.

X
17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
RASEDh le 27/09/2021 à 18:39

Pour information, je passe dans cette école régulièrement (étant au réseau d'aide sur plusieurs écoles, dont celle-ci). Je n'ai jamais vu les enfants de cette classe être interdits d'aller aux toilettes, au contraire : le mot de cette enseignante a été je pense mal formulé, et sûrement maladroit par rapport à ce qu'elle souhaitait réellement (=que les enfants pensent à passer aux toilettes avant d'aller en classe je pense).
Si les parents de cet enfant avaient pris la peine d'aller discuter avec cette enseignante directement (on a le droit d'être en colère, de venir dire qu'on n'est pas d'accord à l'enseignant si on ne comprend pas quelque chose), les choses auraient été clarifiées en deux minutes, au lieu que cela ne monte en épingle de manière impulsive dans les réseaux sociaux et les journalistes (sans vérification de l'information)... et finisse en linchage de l'enseignante.
Dommage qu'on ne prenne plus le temps d'échanger, de questionner, de discuter... au lieu de réagir tout de suite impulsivement (les commentaires précédents témoignent d'ailleurs de cette "agressivité compulsive" latente...et également une méconnaissance totale du métier d'enseignant, mais ça, c'est une autre histoire...)

Signaler Répondre

avatar
martine le 25/09/2021 à 21:24

une stupidite sans nom d interdire aux petits d aller aux toilettes

Signaler Répondre

avatar
LudoLyonFier le 25/09/2021 à 19:03

Vu les neuneux dans cette ville, cela ne m'étonne pas.

Signaler Répondre

avatar
MAURICE 69004 le 25/09/2021 à 15:42

pOUR FAIRE PIPI , IL NE FAUT PAS QUE LES CLASSES SE CROISENT ! Pour faire Pipi LE GOSSE ne va pas avec toute sa classe au Toilettes il y va seul avec UNE ASTEM !

Signaler Répondre

avatar
Aveugle le 25/09/2021 à 12:56
Mytho... a écrit le 25/09/2021 à 10h14

Hahaha ! le pseudo "argument d'autorité" grotesque...
C'est bizarre car pour ma part, je connais un certain nombre d'instits (professeurs des écoles) et je peux dire qu'elles/ils sont dévoué(e)s à leur métier et ne compte pas leurs heures.
Du coup, j'en déduis que le côté "feignasse" et "tire-au-flac" que tu tentes de dénoncer vient plutôt de ta famille que du métier. ^^

Tu es fonctionnaire toi non ?

Signaler Répondre

avatar
Martin Gall le 25/09/2021 à 11:47

On bascule chaque jour de plus en plus dans une société complètement folle et inhumaine. Interdire a des enfants de 4 ans d’aller uriner … Et je lis que certains ne sont pas surpris ou choqués, voir même trouvent ca normal ….

Signaler Répondre

avatar
Mytho... le 25/09/2021 à 10:14
Ex Précisions a écrit le 24/09/2021 à 19h26

J'ai plusieurs membres de ma famille instit. je sais de quoi je parle...

Hahaha ! le pseudo "argument d'autorité" grotesque...
C'est bizarre car pour ma part, je connais un certain nombre d'instits (professeurs des écoles) et je peux dire qu'elles/ils sont dévoué(e)s à leur métier et ne compte pas leurs heures.
Du coup, j'en déduis que le côté "feignasse" et "tire-au-flac" que tu tentes de dénoncer vient plutôt de ta famille que du métier. ^^

Signaler Répondre

avatar
kikou le 24/09/2021 à 21:12

Cruel dilemme que d'empêcher des enfants d'aller uriner !!! Protocole ou pas, n'importe quel médecin vous dira qu'il ne faut faire ce genre de restriction envers des gosses surtout si jeunes. A quatre ans un enfant ne peut rester 4 quatre heures sans uriner. Vous pouvez dire ce que vous voulez, mais c'est inhumain.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 24/09/2021 à 19:26
Pigé a écrit le 24/09/2021 à 14h07

La vérité est que tout le monde est fatigué par les multiples protocoles qui, à peine décrétés, sont remplacés par d'autres.

Tout le monde est également fatigué par les commentaires de ce genre, destinés à dénigrer l'engagement de représentants du service public rémunérés avec un lance-pierre et sur lesquels de nombreux écervelés crachent.

J'ai plusieurs membres de ma famille instit. je sais de quoi je parle...

Signaler Répondre

avatar
le vieux lutin bougon le 24/09/2021 à 18:40

Qu'il est facile de critiquer les enseignants ! ! Avant de critiquer et d'insulter un corps de métier, essayez de l'exercer . La plupart de ceux qui critiquent sont les mêmes qui n'arrivent pas à faire faire les devoirs à leur gamin en CM2, les mêmes qui pensent que les intitutrines de maternelle sont là pour palier à leur carence; les mêmes qui s'imaginent que les classes maternelles sont des garderies et que les maitresses sont des nounous. Tous ceux et celles qui ont la critique facile sont à vomir...

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 24/09/2021 à 14:37

On atteint des sommets : allez donc demander a un si jeune enfant de gérer sa vessie. Le résultat peut être néfaste physiologiquement et psychologiquement. Mais où vont-ils chercher ce genre d'idée ? Dans les années 50 ?

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 24/09/2021 à 14:07
Ex Précisions a écrit le 24/09/2021 à 11h32

Encore un instit. qui veut en faire le minimum, par contre le maximum pour les grèves...

La vérité est que tout le monde est fatigué par les multiples protocoles qui, à peine décrétés, sont remplacés par d'autres.

Tout le monde est également fatigué par les commentaires de ce genre, destinés à dénigrer l'engagement de représentants du service public rémunérés avec un lance-pierre et sur lesquels de nombreux écervelés crachent.

Signaler Répondre

avatar
Marie Gabrielle le 24/09/2021 à 13:58

Du grand n'importe quoi, le covid a bon dos sur bien des sujets pour faire passer des messages politiques très certainement, les adultes deviennent de plus en plus débiles.

Signaler Répondre

avatar
Ridu le 24/09/2021 à 12:14

Il serait bon de rappeler à cette école qu’il s’agit d’un protocole et pas une loi! Le protocole doit être adapté à la réalité du terrain!Arretons le zèle !

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 24/09/2021 à 11:32

Encore un instit. qui veut en faire le minimum, par contre le maximum pour les grèves...

Signaler Répondre

avatar
Asté Risque le 24/09/2021 à 11:19
Vive la France libre ! a écrit le 24/09/2021 à 10h43

Les enseignants laveront les gamins et le linge,ils n'ont que ça à faire,à part faire grève pour n'importe quoi !!!

Continuez à crachez votre venin, mais je ne suis pas convaincus par votre argument.Les enseignants appliquent une règle dictée par leurs supérieurs hiérarchiques.

Signaler Répondre

avatar
Vive la France libre ! le 24/09/2021 à 10:43

Les enseignants laveront les gamins et le linge,ils n'ont que ça à faire,à part faire grève pour n'importe quoi !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.