World Travel Awards : Lyon élue 2e meilleure destination urbaine européenne de l’année

World Travel Awards : Lyon élue 2e meilleure destination urbaine européenne de l’année
LyonMag

La campagne a payé.

Ce vendredi, ONLY LYON a annoncé avoir été récompensé aux World Travel Awards. La ville de Lyon a été élue 2e meilleure destination urbaine européenne de l’année 2021.

La capitale des Gaules est devancée par Moscou (Russie) mais devance Amsterdam, Barcelone, Berlin, Genève, Lisbonne, Londres, Rome, Saint-Pétersbourg, Venise et Vienne.

"Pour sa première participation face à de grandes capitales et destinations européennes habituées du concours, Lyon crée la surprise et suscite l'enthousiasme en se hissant directement sur le podium de la plus prestigieuse catégorie des World Travel Awards", indique l’office du tourisme dans un communiqué de presse.

Les élus écologistes de la Métropole de Lyon ne sont pas de grands fans du tourisme international. Cela n’empêche pas Hélène Dromain, vice-présidente en charge du Tourisme, de se féliciter de cette deuxième place, "une grande source de fierté pour la Métropole et ses habitants mais également une belle reconnaissance pour les acteurs du tourisme, de la culture, de la gastronomie et de l'événementiel qui font de Lyon une destination accueillante, innovante et inspirante".

ONLY LYON se fixe désormais comme objectif de faire encore mieux en 2022. Et de de faire de Lyon "la destination responsable pour des touristes responsables".

A noter que l'hôtel Intercontinental du Grand Hôtel-Dieu de Lyon a été également récompensé lors de ces World Travel Awards avec le titre de Meilleur Hôtel de France 2021.

X
8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lugdunum1.0 le 23/10/2021 à 09:10
Pas à jour a écrit le 23/10/2021 à 07h59

Ha ! Les sans emplois ne veulent pas travailler dans ces secteurs qui puent l'exploitation. Les Khmer Verts ont raison, faut pas une économie basée sur le tourisme banal.

le tourisme banal ? Quoi c'est !

Signaler Répondre

avatar
Pas à jour le 23/10/2021 à 07:59
Mont Monnet a écrit le 22/10/2021 à 22h13

Si ça peut permettre aux chômeurs et aux chômeuses lyonnais de trouver du travail dans l'hôtellerie ou la restauration... Un peu de pub n'a jamais fait de mal.

Ha ! Les sans emplois ne veulent pas travailler dans ces secteurs qui puent l'exploitation. Les Khmer Verts ont raison, faut pas une économie basée sur le tourisme banal.

Signaler Répondre

avatar
Toussaufecologiste le 22/10/2021 à 22:36

Super demain après midi ils auront une belle image de Lyon place bellevoir

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 22/10/2021 à 22:13

Si ça peut permettre aux chômeurs et aux chômeuses lyonnais de trouver du travail dans l'hôtellerie ou la restauration... Un peu de pub n'a jamais fait de mal.

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 22/10/2021 à 19:37

Ah les touristes étrangers qui vont se faire dépouiller à Guillotiere , place des terreaux et profiter des rodéo moto cross sur la place Bellecour....ils vont kiffer grave leur mères....

Signaler Répondre

avatar
Parti de la loi et lol le 22/10/2021 à 19:28
Ex Précisions a écrit le 22/10/2021 à 18h27

Ils ont fait l'étude en 2019 ?
Je ne vois pas sinon...

C' est un fait: Les expats qui s' installent et les touristes kiffent Lyon...
Et moi qui y vit depuis 40 ans je peux dire que Lyon est plus agréable a vivre qu'il y a 30 ans.. (avec quand meme un bémol: la gentrification et la hausse des loyers)
Après il y aura toujours les zemmouriens pour trouver a y redire et nous décrire leur vie comme un enfer peuplé de racailles qui veulent leur mort...
Mais bon, la faferie est plus proche de la psychiatrie que de l' analyse objective des faits.

Signaler Répondre

avatar
Travailler ? Pour quoi faire ? le 22/10/2021 à 18:53

La France est la destination des travailleurs qui viennent pour apercevoir du feignant que seule la France a le secret.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 22/10/2021 à 18:27

Ils ont fait l'étude en 2019 ?
Je ne vois pas sinon...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.