Segur de la Santé : 1,9 milliard d'euros destinés aux hôpitaux et aux EHPAD d'Auvergne-Rhône-Alpes

Segur de la Santé : 1,9 milliard d'euros destinés aux hôpitaux et aux EHPAD d'Auvergne-Rhône-Alpes
Lyonmag.com

En déplacement au CHU de Grenoble dans le cadre du Segur de la Santé, Olivier Véran a annoncé ce vendredi matin une enveloppe de plus d'1,9 milliards d'euros pour soutenir les établissement sanitaires et médico-sociaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette somme sera destinée à 63 hôpitaux et au moins 29 EHPAD, a précisé le ministère de la Santé.

Dans le Rhône, une trentaine d'établissements sont concernés, dont le centre Léon-Bérard qui pourra créer un espace dédié à l’ambulatoire, aux consultations et à la prévention, permettant ainsi d’accompagner l’évolution rapide des pratiques médicales dans le domaine de la cancérologie. Dix millions d'euros seront investis, dont 3 millions d'aide à l'investissement au titre du Ségur.

On notera aussi une enveloppe de 120 000 euros allouée au centre médico-chirurgical des Massues pour renouveler le mobilier, le matériel de rééducation ou encore les électrocardiogrammes. Dans le même temps, 600 000 euros serviront à la restauration des capacités financières. Enfin, les HCL se voient accorder 153,5 millions d'euros, dont 50 millions d'euros d'aides. Dans le même temps, 156,7 millions d'euros seront dédiés à la restauration des capacités financières.

"Les Hospices civils de Lyon sont engagés dans une rénovation d’ampleur du site de l’hôpital Édouard Herriot (HEH). L’ambition du projet médical d’HEH porte à la fois sur la confirmation du positionnement du site en matière de recherche, d’innovation et de prises en charge spécialisées, mais également sur la prise en charge des pathologies chroniques et liées au vieillissement de la population", précise le ministère de la Santé. "L’enjeu du projet consiste à donner de la lisibilité et de la cohérence à ce site bien connu des Lyonnais et à optimiser les parcours patients et soignants".

L'objectif est de "permettre à l’hôpital Édouard Herriot de rester une des références régionales alliant offre de soins de proximité et activités hospitalo-universitaires de recours".

Parmi les autres établissements retenus, on retrouve le centre hospitalier Saint-Joseph-Saint-Luc, le groupement hospitalier mutualiste des Portes du Sud, ou encore l'hôpital Nord-Ouest de Villefranche-sur-Saône.

X
8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pas très lumineux tout ca le 12/11/2021 à 16:25
gracieux69 a écrit le 12/11/2021 à 15h42

Encore une annonce. Ce ne sont plus des ministres, ce sont des colporteurs en campagne électorale!

Avec l'argent du contribuable !
Ils prennent les gens pour des cons, comme si on était assez débile pour ne pas voir les manoeuvre electorale

Signaler Répondre

avatar
gracieux69 le 12/11/2021 à 15:42

Encore une annonce. Ce ne sont plus des ministres, ce sont des colporteurs en campagne électorale!

Signaler Répondre

avatar
Pat Ibulaire le 12/11/2021 à 15:10

Paroles, paroles, paroles ....
en attendant, ils recrutent des agents de sécurité pour contrôler des pass, envoient la police frapper les soignants qui manifestent ...ferment des lits pour faire des économies
toujours pas de masques et blouses made in France je suppose, sans doute trop techniques pour nos entreprises

comment croire en ces destructeurs de l'hôpital public?

Signaler Répondre

avatar
Matuvu le 12/11/2021 à 14:58

moi je dis Bravo ! c’est pas trop tôt ! enfin du concret et utile !

Signaler Répondre

avatar
chouki le 12/11/2021 à 14:42
Manouche a écrit le 12/11/2021 à 13h54

Ou prend t il tout ce pognon ce manipulateur il est entrain d endetter la jeunesse à venir !
Vous avez vu l acteur de théâtre lors de la cérémonie à ce pauvre homme des larmes de crocodile 🐊 on ne croit pas à son cinéma qu il aille au diable !

suppose que vous crachez pas le fait de presque rien payer quand vous vous faites soigner, que vous ne cracher pas sur les aides sociales etc etc.

Signaler Répondre

avatar
le gone de Lyon le 12/11/2021 à 14:33

Bravo pour ces decisions courageuses ! C’etait vraiment necessaire et aucun homme politique n’avait soutenu autant les etablissements sanitaires et medico-sociaux, chapeau !

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 12/11/2021 à 14:08

Segur, cela m'évoque la Comtesse, un roman. Mais là ce serait plus une une fable, la déliquescence de l'état depuis 40 ans. État et gouvernements successifs qui ont laissé partir les industries et le savoir faire à l'étranger, y compris pour le médical.

Signaler Répondre

avatar
Manouche le 12/11/2021 à 13:54

Ou prend t il tout ce pognon ce manipulateur il est entrain d endetter la jeunesse à venir !
Vous avez vu l acteur de théâtre lors de la cérémonie à ce pauvre homme des larmes de crocodile 🐊 on ne croit pas à son cinéma qu il aille au diable !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.