"Lyon est le centre névralgique des opérations aériennes françaises" : plongée au cœur de la base du Mont Verdun

"Lyon est le centre névralgique des opérations aériennes françaises" : plongée au cœur de la base du Mont Verdun
La "war room" - LyonMag

Beaucoup de Lyonnais l’ignorent encore, mais la base aérienne du Mont Verdun est un lieu hautement stratégique pour l’Armée de l’Air et de l’Espace française.

Située à une quinzaine de kilomètres de Lyon, la BA 942 de l’Armée de l’air est dépourvue d’avion et de piste de décollage/atterrissage. Pourtant, elle concentre le plus gros des unités clés de la stratégie militaire française. Que ce soit dans la conduite des opérations extérieures françaises, dans la surveillance et la défense du ciel français ou encore dans le renseignement et l’analyse technologique, tout ce qui est essentiel au fonctionnement du génie stratégique aérien se trouve ici.

Depuis mai dernier, le Mont Verdun accueille un tout nouveau bâtiment, à l’envergure internationale cette fois-ci : le Centre air de planification et de conduite des opérations, abrégé en Capco. Il s’agit d’un gigantesque complexe modulable et privé de lumière du jour. Des dizaines de bureaux regroupent tout un tas d’unités capables, en s’unissant, de mener une opération de A à Z : élaboration stratégique, planification et exécution.

Opération "Steadfast Jackal" : un exercice grandeur nature

Au centre de cette fourmilière se trouve la "war room". Le nom qu’on lui a attribué permet au grand public de très bien visualiser son fonctionnement global. La rédaction de LyonMag a pu visiter la "war room" tandis que se tenait un exercice militaire grandeur nature baptisé "opération Steadfast Jackal". Comme dans les blockbusters américains qui font naître beaucoup de passion chez les civils, c’est une pièce sombre avec une multitude d’écrans, de cartes et d’opérateurs aux multiples fonctions. Sur le mur numérique long d’une vingtaine de mètres sont projetées des cartographies illustrant un conflit fictif se déroulant dans deux pays imaginaires d’Afrique et mettant en scène des forces terroristes, alliées et étatiques locales.

Plus de 200 militaires du rang, sous-officiers et officiers internationaux (des pays membres de l’OTAN) sont mobilisés au Mont Verdun pour cette simulation impressionnante. Grâce au travail préalablement effectué dans les bureaux modulables, les 40 personnes présentes dans la salle de crise sont capables de mettre en pratique une stratégie. On retrouve des équipes de renseignements qui manipulent des drones et des satellites, des équipes défensives qui veillent à la sécurité des hommes, des équipes logistiques chargées d’assurer le bon déroulement des opérations et enfin des équipes dédiées aux offensives, celles qui ordonnent par exemple une frappe ou une manoeuvre de dissuasion à tel endroit. A cela s’ajoute un opérateur météo et un juriste, chargé de s’assurer que les règles d’engagement sont respectées. Tout est fait pour que les militaires mobilisés, les "joueurs", se projettent au maximum dans la réalité.

Lyon, "le centre névralgique des opérations aériennes françaises" et bientôt internationales

Le général Thomas, qui commande notamment les opérations aériennes de Barkhane au Sahel et au Sahara, explique que "peu d’armées dans le monde sont capables de mener une opération pareille". Pour lui, "l’Armée de l’Air et de l’Espace française n’est pas la plus grosse en taille, mais c’est l’une des plus qualitatives". "Lyon est le centre névralgique des opérations aériennes françaises, tout se passe ici", conclut-il.

L’opération "Steadfast jackal" est en fait un exercice de certification visant à évaluer une dernière fois la capacité de l’Armée de l’Air et de l’Espace à prendre le commandement de la section aérienne de la NRF (NATO Response Force), les forces opérationnelles de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord.

Plus d’informations, notamment sur le fonctionnement de la NRF, dans le prochain numéro papier de LyonMag au mois de janvier.

Léo Mourgeon

X
24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
KOLEOS le 06/12/2021 à 19:49

Bizarre que notre maire G. D. n'ait pas encore interdit l'exploitation de ce lieu hautement dangereux pour les hérissons, les canards et les libellules...

Signaler Répondre

avatar
lugdunum boum ! le 06/12/2021 à 14:10
Tup a écrit le 06/12/2021 à 12h14

Tu peux la dire ton ânerie!!on s’attend pas à autre chose !!

Ex Précisions sera mis sur orbite !

Signaler Répondre

avatar
gracieux69 le 06/12/2021 à 12:43

avatar
Tup le 06/12/2021 à 12:14
Ex Précisions a écrit le 05/12/2021 à 18h54

Je dirai bien une ânerie encore plus grosse, mais je vais m'abstenir...

Tu peux la dire ton ânerie!!on s’attend pas à autre chose !!

Signaler Répondre

avatar
Saw6 le 06/12/2021 à 09:37

De bien sinistres histoires circulent a propos de ces gigantesques souterrains...

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 05/12/2021 à 23:46

Cette info, je l’ai depuis au moins 25 ans, reçu par un cadre militaire qui m’a fait promettre au vu du caractère « confidentiel défense »de n’en parler à personne ...quand je vois la bêtise du journaliste L.M je ne peux m’empêcher de penser que c’est un imbécile ou un traitre

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 05/12/2021 à 22:39
Pigé a écrit le 05/12/2021 à 19h53

Donc il n’y aura pas d’attaque. Vous avez la comprenette difficilette décidément.

Aux dernière nouvelles les radars sont inopérants à 100m sous terre...

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 05/12/2021 à 19:53
Ex Précisions a écrit le 05/12/2021 à 18h14

Oui il y a un bunker, mais nous ?....

Donc il n’y aura pas d’attaque. Vous avez la comprenette difficilette décidément.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 05/12/2021 à 18:54
Foxy69 a écrit le 05/12/2021 à 18h46

et ce missile il sera envoyé d'où ? de Rilleux la Pape ?

Je dirai bien une ânerie encore plus grosse, mais je vais m'abstenir...

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 05/12/2021 à 18:46
Ex Précisions a écrit le 05/12/2021 à 11h58

Cool, en cas de guerre Lyon sera la 1ère ville touchée par un missile nucléaire pour neutraliser la surveillance du ciel et de l'espace...

et ce missile il sera envoyé d'où ? de Rilleux la Pape ?

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 05/12/2021 à 18:14
Pigé a écrit le 05/12/2021 à 17h58

Tsss vous cumulez les fadaises. Mon petit doigt me dit qu'il existe un bunker dans cette base...

Oui il y a un bunker, mais nous ?....

Signaler Répondre

avatar
Olivier Variant le 05/12/2021 à 18:10

Fallait pas en parler. Les pastèques vont vouloir le détruire maintenant.

Signaler Répondre

avatar
@ tous les fans de Vladimir le 05/12/2021 à 18:04
Ex Précisions a écrit le 05/12/2021 à 11h58

Cool, en cas de guerre Lyon sera la 1ère ville touchée par un missile nucléaire pour neutraliser la surveillance du ciel et de l'espace...

Une nouvelle qui fera plaisir aux tarés fans de Poutine qui squattent ce forum...
Si une possible prochaine invasion de l' Ukraine par la Russie dégènere en conflit nucléaire en 2022, les Monts d' Or seront rayés de la carte par Vladimir.
Ses groupies applaudiront peut etre (s' ils ne sont pas vitrifiés)

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 05/12/2021 à 17:58
Ex Précisions a écrit le 05/12/2021 à 11h58

Cool, en cas de guerre Lyon sera la 1ère ville touchée par un missile nucléaire pour neutraliser la surveillance du ciel et de l'espace...

Tsss vous cumulez les fadaises. Mon petit doigt me dit qu'il existe un bunker dans cette base...

Signaler Répondre

avatar
L OL le 05/12/2021 à 17:40
Crazyfrog a écrit le 05/12/2021 à 14h34

Il aurait ete plus prudent de garder cette information confidentielle. on est entouré de tarés

Les tarés avec des missiles balistiques ne courent pas les rues, normalement

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 05/12/2021 à 17:07

Opération chacal inébranlable, quand on sait que le chacal de nature opportuniste se nourrit principalement de charognes, quel message derrière ce nom d’opération, ils se contentent des restes ? :-)

Signaler Répondre

avatar
Mossad le 05/12/2021 à 16:27
Crazyfrog a écrit le 05/12/2021 à 14h34

Il aurait ete plus prudent de garder cette information confidentielle. on est entouré de tarés

Les " tarés' et autres forces étrangères en savent probablement beaucoup plus. Ce type de centre a surement une redondance , afin d assurer la continuité opérationnelle.

Signaler Répondre

avatar
Crazyfrog le 05/12/2021 à 14:34

Il aurait ete plus prudent de garder cette information confidentielle. on est entouré de tarés

Signaler Répondre

avatar
Tousaufecologiste le 05/12/2021 à 13:37

Les réparations sont faites avec des bouts de bois, écologie oblige

Signaler Répondre

avatar
LOL69 le 05/12/2021 à 12:49
MDR42 a écrit le 05/12/2021 à 11h47

Lyon est le centre névralgique du monde (pour les lyonnais)

MDR42 : Saint Etienne est le centre minier du monde (pour les stéphanois.es) !

Signaler Répondre

avatar
Verdun § le 05/12/2021 à 12:43
Ex Précisions a écrit le 05/12/2021 à 11h58

Cool, en cas de guerre Lyon sera la 1ère ville touchée par un missile nucléaire pour neutraliser la surveillance du ciel et de l'espace...

Taverny, l'ex base militaire « Élément Air Rattaché » (EAR 921), conserve le commandement des forces aériennes stratégiques (nucléaires), dont un double est implanté sur la base aérienne 942 Lyon-Mont Verdun.

Signaler Répondre

avatar
Game Over le 05/12/2021 à 12:31
Ex Précisions a écrit le 05/12/2021 à 11h58

Cool, en cas de guerre Lyon sera la 1ère ville touchée par un missile nucléaire pour neutraliser la surveillance du ciel et de l'espace...

Sans parler comme point d'attraction pour les OVNIS dont l'existence est avérée par la Pentagone.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 05/12/2021 à 11:58

Cool, en cas de guerre Lyon sera la 1ère ville touchée par un missile nucléaire pour neutraliser la surveillance du ciel et de l'espace...

Signaler Répondre

avatar
MDR42 le 05/12/2021 à 11:47

Lyon est le centre névralgique du monde (pour les lyonnais)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.