Une arme découverte dans la cellule du détenu qui avait tailladé une surveillante de Corbas

Une arme découverte dans la cellule du détenu qui avait tailladé une surveillante de Corbas
Photo d'illustration - LyonMag

L’isolement n’aura pas aidé à calmer l’individu.

Ce lundi matin, un communiqué du syndicat Ufap UNSa Justice a été publié. Dans ce dernier, on apprend que le détenu qui avait attaqué une surveillante stagiaire à la prison de Corbas a, de nouveau, fait parler de lui. 

Pour rappel, début février, il avait lacéré le visage de la surveillante à l’aide d’un Opinel dans la maison d’arrêt de Corbas. Moins d’un mois après les faits, alors transféré dans la prison de Villefranche, il avait sorti de ses sous-vêtements un stylo aiguisé et s’était servi de cette arme artisanale pour porter des coups à la gorge et au cou d’un surveillant. Deux d’entre eux avaient obtenu 8 et 7 jours d’ITT.

Cette fois au centre pénitentiaire de Valence, où il avait été incarcéré à l’isolement après ces agressions, les surveillants ont découvert dans sa cellule une arme artisanale. Une sorte de lame créée à l’aide d’un boîtier de CD taillé et affuté. Une trouvaille à peine 24h après son arrivée dans l’établissement de la Drôme.

Aujourd’hui, le syndicat Ufap UNSa Justice de Valence "exige que ce détenu soit envoyé dans une structure adaptée à son profil psy".

X
14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
TOTO693884 le 13/03/2020 à 14:36

Les autorités ont un individu tout désigné pour tester les nouvelles générations de Flash ball, enfin moi je ne me générai pas.

Signaler Répondre

avatar
tonyalonzo le 11/03/2020 à 09:32
Wallah a écrit le 09/03/2020 à 17h45

Nom et prénom de l'agresseur !!

le but d'avoir son nom ? qu'est ce que ça peut te faire ?
Ou plutôt tu veux le nom de la surveillante peut-être pour lui envoyer ton soutien ?

Signaler Répondre

avatar
Wallah le 09/03/2020 à 17:45

Nom et prénom de l'agresseur !!

Signaler Répondre

avatar
Une camisole! le 09/03/2020 à 16:00

Une camisole pendant trois mois!

Signaler Répondre

avatar
Ouiiiii !!! le 09/03/2020 à 15:55
Calahann a écrit le 09/03/2020 à 13h48

Donnons lui une chance !

À Cayenne !!!

Signaler Répondre

avatar
Moi le 09/03/2020 à 14:29
Guiguilechat a écrit le 09/03/2020 à 13h19

Tu sais lire? Il est en prison...

Oui merci je sais lire mais toi pas comprendre français bien
Je voulais dire qu'il y a aussi des gens comme ça dehors que "heureusement "cet homme est en prison même si sa place est plus à vinatier .

Signaler Répondre

avatar
... le 09/03/2020 à 14:05
Calahann a écrit le 09/03/2020 à 13h48

Donnons lui une chance !

s'il en est là il est permis de croire que les chances ils ne les a pas prises.. par contre si toi ça te tente je t'invite à prendre contact avec lui et le rencontrer au parloir pour lui remonter le moral, ça ce serait une vrai belle chance... au pire il te ferait connaître lors d'un prochain article ;-)

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 09/03/2020 à 13:48
... a écrit le 09/03/2020 à 13h05

je crois malheureusement qu'il est irrécupérable socialement.

Donnons lui une chance !

Signaler Répondre

avatar
Ahbon1 le 09/03/2020 à 13:26

Retrouvé 3 fois avec une arme, mais m**** il fait comment pour se procurer tout ça ? On les fouilles pas avant de les mettre en cellules ?

Signaler Répondre

avatar
Guiguilechat le 09/03/2020 à 13:19
Moi a écrit le 09/03/2020 à 10h53

Quand je pense qu'il y a des individus de ce genre en liberté sa fait peur

Tu sais lire? Il est en prison...

Signaler Répondre

avatar
Un retour au Moyen âge serait souhaitable le 09/03/2020 à 13:17
Calahann a écrit le 09/03/2020 à 11h36

Ouvrons Cayenne....

Réactualisations des oubliettes
On peut se passer de certaines personnes, sans soucis, et cette méthode très dure est efficace

Signaler Répondre

avatar
... le 09/03/2020 à 13:05
Calahann a écrit le 09/03/2020 à 11h36

Ouvrons Cayenne....

je crois malheureusement qu'il est irrécupérable socialement.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 09/03/2020 à 11:36

Ouvrons Cayenne....

Signaler Répondre

avatar
Moi le 09/03/2020 à 10:53

Quand je pense qu'il y a des individus de ce genre en liberté sa fait peur

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.