La Ville de Lyon élabore son projet éducatif avec plus de 3000 parents

La Ville de Lyon élabore son projet éducatif avec plus de 3000 parents
photo d'illustration - Lyonmag.com

Le projet éducatif de la Ville de Lyon sera présenté en conseil municipal ce jeudi.

Depuis le mois de mai 2021, l’ensemble des acteurs de la communauté éducative, les parents et les enfants ont été invités à participer à l’élaboration de ce nouveau projet.Plus de 5000 personnes se sont ainsi mobilisées pour contribuer au projet éducatif lyonnais, dont 700 enfants pour les ateliers d’expressions, 3700 parents et 800 acteurs éducatifs.

Et près de 500 contributeurs ont participé aux 24 ateliers organisés par la Ville sur les thématiques ciblées, au cours desquels ont émergé plusieurs idées. Ont été évoquée la mise en place d'un référent nature pour faire vivre les projets de transition écologique au niveau local, la création d'atelier de formation à l'outil numérique pour les parents, la mise en place d'un parcours musique tout au long de la scolarité, ou encore la possibilité d'avoir une continuité entre le primaire et le secondaire.

"Par ce projet éducatif, nous avons réussi à construire une véritable alliance éducative qui permet d’accompagner les enfants dans et autour de leur scolarité, en reconnaissant à chaque acteur un rôle d’éducateur et en agissant collectivement pour le bien-être des enfants", a expliqué Stéphanie Léger, l'adjointe au Maire déléguée à l’éducation.

Ce projet éducatif repose également sur plus de proximité, "avec la création de collectifs éducatifs locaux" : "La Mairie d’arrondissement assurera un rôle d’organisateur en réunissant les collectifs et interagira avec le conseil éducatif lyonnais, lui-même en lien avec les partenaires institutionnels. Une nouvelle gouvernance qui permet de partir de la base et d’associer l’ensemble de la communauté éducative", ont précisé les services de la Ville dans un communiqué.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Untel69 le 16/12/2021 à 08:41

Grave erreur de mêler les parents à ça.
C'est un métier, pour la plupart ils n'y connaissent rien.. de base.
Puis c'est obligatoire d'envoyer ses enfants à l'école. Personne n'a jamais dit que ce serait plaisant ou que ça devrait l'être. Au contraire, le passé simple et la division posée c'est une tannée, c'est sûr, et c'est pas en option, sors ton cahier.
En résumé, les parents n'ont pas leur mot à dire et en plus ils sont incompétents. Ce sont eux qui doivent des comptes à l'école, quant à l'assiduité, le travail, le comportement de leurs enfants, ainsi que leur hygiène de vie au passage.
Et bingo.. "référent nature", "atelier numérique", "parcours musique"... que des trucs qui existent déjà.. comme la passerelle de l'école au collège. Le renforcement des apprentissages de base non ?
Les parents d'aujourd'hui sont de la première génération qui dans sa scolarité a eu gain de cause en chouinant dans le bureau du dirlo.. alors ceci explique cela. Sans compter qu'ils se défaussent pas mal, emmener les enfants en rando-nature ça se fait très bien en famille le week-end par exemple.

Signaler Répondre

avatar
semper prorsum le 15/12/2021 à 18:05

Et sinon apprendre à lire à écrire et à compter ?

Signaler Répondre

avatar
bored lion le 15/12/2021 à 17:53
Ex Précisions a écrit le 15/12/2021 à 15h15

Les pauvres chérubins, ils vont être tout pâles avec un régime végan le long de leur scolarité, leurs défenses immunitaires seront diminuées et ils vont choper tout ce qui traine dans l'air (hors covid). Ça va faire une génération de fatigués ;-)

Ajoute de l'écriture inclusives et la propagande qui va avec, on pourra réellement parler de génération perdue.

Signaler Répondre

avatar
Bull Rider le 15/12/2021 à 17:51
Bonjour a écrit le 15/12/2021 à 16h50

Et pour la lecture et l'écriture qu'est ce qui est prévu ?

Rien, ont leurs demandent pas de réfléchir par eux mêmes.lol.Il pourrait ne pas suivre la doctrine.

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 15/12/2021 à 16:50

Et pour la lecture et l'écriture qu'est ce qui est prévu ?

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 15/12/2021 à 15:15

Les pauvres chérubins, ils vont être tout pâles avec un régime végan le long de leur scolarité, leurs défenses immunitaires seront diminuées et ils vont choper tout ce qui traine dans l'air (hors covid). Ça va faire une génération de fatigués ;-)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.