Covid-19 : le vaccinodrome de Gerland vaccine les enfants à risque ce dimanche

Covid-19 : le vaccinodrome de Gerland vaccine les enfants à risque ce dimanche
LyonMag

Le vaccinodrome de Gerland sera exceptionnellement ouvert ce dimanche pour une journée de vaccination anti-Covid destinée aux enfants.

Sont concernés les enfants de 5 à 11 ans présentant une pathologie les rendant à risque de développer une forme grave du Covid-19 ou ceux vivant dans l'entourage proche d'une personne immunodéprimée.

Au total, 10 infirmières et 8 médecins, dont des pédiatres, seront présents de 10h à 18h pour accueillir les enfants au Palais des Sports. Jusqu’à 800 créneaux de vaccination ont été mis en ligne sur la plateforme Doctolib.

"Une consultation pré-vaccinale systématique sera réalisée par un médecin et se déroulera selon la procédure adaptée à l’âge de l’enfant. Lors de l’entretien médical pré-vaccinal, le médecin vérifiera l’éligibilité de l’enfant. Il s’agit du moment pendant lequel une information claire et adaptée à l’âge de l’enfant lui sera délivrée. Durant cette consultation, le professionnel de santé répondra également aux interrogations de l’enfant et de ses parents", précise l'ARS.

Un test rapide d’orientation diagnostique sérologique sera par ailleurs proposé en amont de chaque vaccination. A la suite de l’injection du vaccin, un temps de surveillance post-vaccinale de 15 minutes sera observé.

Liste des pathologies prioritaires telle que définie par la HAS et complétée par le COSV :

Cardiopathies congénitales non corrigées, Asthmes pour lesquels il existe une nécessité de recours aux corticoïdes par voie générale, ou ayant nécessité une hospitalisation ou ALD, Maladies hépatiques chroniques, Maladies cardiaques et respiratoires chroniques, Cancer en cours de traitement, Maladie rénale chronique, Handicap neuromusculaire sévère, Maladies neurologiques, Immunodéficience primitive ou secondaire (infection par le VIH ou induite par médicaments), Obésité, Diabète, Hémopathies malignes, Drépanocytose, Trisomie 21.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Elsa. le 20/12/2021 à 13:40
Botolo a écrit le 19/12/2021 à 17h02

Les non vaccinés, ça suffit ! Faut aller les chercher avec des brigades, leur envoyer l'armée, la police, faut les avoir comme dit notre président, faut les faire plier, les casser, les obliger à être vaccinés, il en va de la sécurité de tous, de nos enfants, de nos anciens, toute critique contre la vaccination doit être interdite, je fais confiance à nos dirigeants, notre système et Big Pharma.

La dictature progresse et certains en sont complices.

Signaler Répondre

avatar
Véronique le 20/12/2021 à 13:33

Encore merci à tous les cobayes !

Signaler Répondre

avatar
Mouais le 20/12/2021 à 09:18

Les moins de 30 ans ne trouvent pas de créneaux pour se faire vacciner car pas de stock de vaccin Pfizer ! Alors comment fait-on pour que le pass sanitaire reste valable après le 15 janvier ? Les menaces du gouvernement c'est bien joli, mais encore faut-il pouvoir se faire vacciner .....

Signaler Répondre

avatar
Rambo le 20/12/2021 à 05:37

Bientôt les bébés de 1 mois seront vaccinés.

Signaler Répondre

avatar
Botolo le 19/12/2021 à 17:02
Les censeurs ont peur a écrit le 19/12/2021 à 15h41

Surtout ne pas critiquer le passe (dit) sanitaire ni les vaccins si vous voulez que votre message ne soit pas bloqué.

Les non vaccinés, ça suffit ! Faut aller les chercher avec des brigades, leur envoyer l'armée, la police, faut les avoir comme dit notre président, faut les faire plier, les casser, les obliger à être vaccinés, il en va de la sécurité de tous, de nos enfants, de nos anciens, toute critique contre la vaccination doit être interdite, je fais confiance à nos dirigeants, notre système et Big Pharma.

Signaler Répondre

avatar
Les censeurs ont peur le 19/12/2021 à 15:41

Surtout ne pas critiquer le passe (dit) sanitaire ni les vaccins si vous voulez que votre message ne soit pas bloqué.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.