Reporté à cause du Covid, le marché aux vins d’Ampuis se tiendra finalement en avril

Reporté à cause du Covid, le marché aux vins d’Ampuis se tiendra finalement en avril
Photo d'illustration - LyonMag

L’événement devait initialement avoir lieu ce mois-ci.

La crise sanitaire emporte encore un événement avec elle.

Le célèbre marché aux vins d’Ampuis a été reporté en avril à cause de l’aggravation de la pandémie ces dernières semaines.  
Les responsables du syndicat des vignerons de côte-rôtie se sont réunis en début de semaine et ont estimé qu’il était "plus raisonnable de reporter".

Pour rappel la 93e édition devait se dérouler du 21 au 24 janvier, il aura finalement lieu du 29 avril au 2 mai 2022. 

X

Tags :

ampuis

Covid-19

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
saint maclou,si! le 09/01/2022 à 09:15
dom perignon,priez pour nous pauvres pecheurs a écrit le 09/01/2022 à 05h32

on est tellement pecheurs qu y faudra invoquer tout le pantheon (saint sauternes,saint taittinger,etc) mais pas saint maclou!

surtout quand ,tellement bourres ,on degueule sur le tapis.......

Signaler Répondre

avatar
dom perignon,priez pour nous pauvres pecheurs le 09/01/2022 à 05:32
apologie du vice a écrit le 08/01/2022 à 16h30

vivent les grands crus!!

on est tellement pecheurs qu y faudra invoquer tout le pantheon (saint sauternes,saint taittinger,etc) mais pas saint maclou!

Signaler Répondre

avatar
apologie du vice le 08/01/2022 à 16:30
Dry Life a écrit le 06/01/2022 à 12h53

L'alcool, c'est rétro.

vivent les grands crus!!

Signaler Répondre

avatar
Dry Life le 06/01/2022 à 12:53

L'alcool, c'est rétro.

Signaler Répondre

avatar
duck le 06/01/2022 à 10:35

Moi je suis pour l'ouverture de la chasse dès le 1er février , pour tous les non vaccinés

Signaler Répondre

avatar
Laurax le 06/01/2022 à 10:25

Encore un évènement reporté à cause des non vaccinés.
Il faut instaurer des brigades dont le job sera de débusquer les non vaccinés

Signaler Répondre

avatar
NADEGE le 06/01/2022 à 10:20

Il faut interdire ces marchés de promotion de tous ces produits nocifs pour la santé.
Trop d'accidents, trop de maladies artérielles, trop de produits chimiques perturbateurs endocriniens.
Comme le tabac il faut aller vers un monde sans alcool à l'horizon 2030 et décréter la lutte anti alcool comme grande cause nationale.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.