Des tours de cou anti-Covid made in Lyon s'arrachent dans les stations de ski

Des tours de cou anti-Covid made in Lyon s'arrachent dans les stations de ski
DR

C'est l'accessoire incontournable dans les stations de ski de la région : le masque anti-Covid est toujours obligatoire en ce mois de janvier dans les files d'attentes et sur les remontées mécaniques.

Une contrainte sanitaire sur laquelle surfe la société lyonnaise Boldoduc. Sollicitée au début de l'épidémie de Covid pour produire des masques, cette entreprise de Dardilly s'est lancée dans le commerce de tours de cou 2 en 1 destinés aux skieurs.

"L'idée est née en juillet 2020. On produisait déjà des tours de cou pour des marques comme Rossignol ou Dynastar. On avait développé une matière qui protège du froid, qui est respirante, qui évacue l'humidité et il s'est avéré qu'elle était barrière Covid", nous raconte Grégory Poisay, le directeur général de Boldoduc.

L'an dernier, 200 000 exemplaires de ce tour de cou 2 en 1 ont été écoulés, malgré la fermeture des stations. Cet hiver, 120 000 exemplaires ont été créés fin 2021, et "entre 80 et 100 000 pièces seront produites d'ici fin janvier pour que tout le monde soit livré avant les vacances de février", précise l'entrepreneur.

Et tout est fait près de Lyon : "On achète du fil, on tricote, on réalise la coupe, on fait tout ce qui est impression numérique et sublimation à Dardilly", insiste Grégory Poisay.

Surtout, ce tour de cou anti-Covid est homologué de catégorie 1, "avec une filtration supérieure à 90% des particules de trois microns".

"L'avantage de ce produit, c'est qu'il est fait avant tout pour protéger du froid. Il est adapté pour évoluer en montagne, à des températures extrêmes. On a fait en sorte de le faire évoluer au niveau de la forme et de l'ergonomie pour qu'il puisse s'adapter à la forme du visage et du nez. On a également fait en sorte d'avoir des bords francs sans couture pour que ce soit confortable, que ça puisse être porté sous un casque de ski, avec un masque, en évitant le problème de buée", détaille le directeur général.

Depuis, la gamme a été complétée avec une cagoule qui fait office de bonnet, de tour de cou et de masque anti-Covid, avec un bonnet pour faire du ski de randonnée ou du ski de fond ainsi que des bandeaux. Commercialisé sur internet, dans des magasins de sport et dans 70 boutiques en station, le tour de cou anti-Covid "made in Lyon" coûte 23 euros.

Il a déjà séduit, entre autres, la fédération française de ski et le syndicat national des moniteurs du ski français. Avant de devenir l'accessoire mode indispensable sur les pistes ?

F.L.

X
1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Ex Précisions le 16/01/2022 à 17:03

Cool, ça évite les griffures de marmotte, qui prennent peur de ces humains complètement débiles et divisés par un pseudo chef qui les emmerde...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.