De nouvelles mesures pour lutter contre l'insécurité routière dans le Rhône

De nouvelles mesures pour lutter contre l'insécurité routière dans le Rhône

La Préfecture du Rhône veut lutter contre les mauvais chiffres de la sécurité routière dans le Rhône.
Le nombre de tués a augmenté de 36% en septembre dernier sur un an. Le préfet délégué à la sécurité a décidé de confisquer sur le champ les véhicules en cas d’excès de vitesse supérieurs à 50 km/h. La mesure existe déjà en France mais n’est jamais systématiquement appliquée.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Celine D. le 13/10/2009 à 10:34

Tout le monde connait leurs emplacements, seuls les radars mobiles sont réellement efficace car ils ne prennent en compte que les grands dépassements, et pas ceux de moins de 5 km/h. Nous perdons tous les jours des milliers de points et d'euros sur nos permis pour ces petits dépasssements probablement dus à l'imprécision de nos compteurs. Je sais qu'il existe de nos jours des protection de permis qui nous permettent de couvrir les honoraires d'avocats pour ce genre d'infractions, et ainsi de garder notre outil de travail. Je suis prete a parier que ces protections vont avoir un succés fou dans les prochaines années avec la montée en force des primes de la police sur nos petites infractions. La police devrait réagir si elle ne veut pas perdre completement son rôle de gardienne de la sécurité routière.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.