Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Françoise Grossetête : ” Au deuxième tour nous convaincrons les abstentionnistes”

Françoise Grossetête et son équipe ont ouvert la campagne des Régionales 2010 de l’UMP vendredi soir à l’Espace Tête d’Or Villeurbanne. La tête de liste régionale, qui assure conserver son mandat de député européenne pour peser de tout son poids dans la course aux subventions, est apparue très remontée contre la fiscalité galopante, caractérisant selon elle le mandat de Jean-Jack Queyranne. Une promesse : pas d’augmentation d’impôts et une meilleure harmonisation des pôles de dépenses. Et si tous les sondages annoncent la droite battue, Françoise Grossetête y croit. Et veut aller chercher toutes les voix au second tour. Interview.

Lyon Mag : Vous avez axé cette campagne sur la fiscalité mise en place par le PS ?
Françoise Grossetête :
C’est un des points forts. Je propose une gestion plus rigoureuse de la région Rhône-Alpes, particulièrement en cette période. Augmentez les impôts, si c’est pour créer de l’investissement, et mettre en place des infrastructures pérennes, cela peut s’expliquer. Mais quand on voit que le budget de fonctionnement n’a cessé d’augmenter alors que le budget d’investissement diminuait, c’est qu’il y a eu un vrai matraquage fiscal.

Pouvez-vous préciser ?
Avec une gestion rigoureuse de la région, nous voulons utiliser l’argent des contribuables à la croissance. Nous voulons mettre en place un véritable plan de relance de l’économie de Rhône-Alpes. Notre, priorité, c’est l’emploi. Il faut aider et accompagner les PME-PMI à conserver leurs emplois. Il faut, à travers l’innovation et la recherche, développer de nouveaux emplois également. Il faut aussi aider nos jeunes à la première expérience professionnelle. Toutes les familles sont très inquiètes de la situation de leurs jeunes, qui la plupart du temps ne trouvent pas de premier emploi car on leur demande systématiquement une expérience professionnelle. Nous proposons des outils pour accompagner les jeunes dans leur première expérience.

Sans réservoir de voix au deuxième tour, croyez-vous toujours la victoire possible ?
J’attends de voir ce qui va se passer au deuxième tour entre les différentes composantes de la gauche. Quand je participe à des débats, je vois qu’entre Jean-Jack Queyranne et Philippe Meirieu, il y a quand même beaucoup de désaccords sur des questions qui me paraissent essentielles. Sur les transports, il y a des positions très fermes de Philippe Meirieu, très idéologue, qui paraissent être incompatibles avec les positions de Jean-Jack Queyranne. Quand on voit aussi ce qui s’est passé à la Région, avec un Jean-Jack Queyranne prisonnier de son accord avec les Verts, et qui n’a pas pu mettre en place les politiques qu’il souhaitait, et bien j’attends de voir ce qu’il va se passer. Aujourd’hui, chacun se présente avec un projet. Et au deuxième tour, il faudra qu’ils essaient de bâtir tous un nouveau projet et de nouvelles listes en deux jours. Nous voulons essayer de convaincre nos électeurs, avec l’assurance de ne pas remodeler le contenu du programme à tout va. C’est un projet qui concerne la vie quotidienne des rhônalpins, qui répond à leurs attentes. Et au deuxième tour, nous convaincrons les abstentionnistes.

 

Compte rendu du meeting d'entrée en campagne de vendredi.



Tags : ump | régionales |

Commentaires 12

Déposé le 18/02/2010 à 12h21  
Par ecolo2droite Citer

Déposé le 15/02/2010 à 06h42  
Par PHQ Citer

N'importe quel petit artisan ou commerçant sait parfaitement qu'augmenter ses dépenses de fonctionnement inconsidérément mène inéluctablement à la fermeture de son entreprise. Dans un pays qui se désindustrialise à grande vitesse on va très vite - mais pour combien de temps- se retrouver dans l'état que C. Nay appelle "un paradis social dansun désert industriel". C'est pour éviter cela que je vais voter pour F. Grossetêtele, député français le plus présent au parlement européen.

Déposé le 10/02/2010 à 11h18  
Par ridicule ! Citer

http://www.dailymotion.com/video/xc5wdk_le-zapping-de-fran%C3%A7oise-grosset%C3%AAte_news ah oui effectivement ! c'est grandiose...je la recommande à tous !!!

Déposé le 10/02/2010 à 10h26  
Par lol Citer

Je ne sais pas si vous arriverez à convaincre avec vos politiques culturelles.... http://www.dailymotion.com/video/xc5wdk_le-zapping-de-fran%C3%A7oise-grosset%C3%AAte_news

Déposé le 09/02/2010 à 18h06  
Par fabien T. Citer

mouais...en tout cas elle n'a convaincu personne lors du débat sur la culture... Vidéo édifiante qui circule : http://www.dailymotion.com/video/xc5wdk_le-zapping-de-fran%C3%A7oise-grosset%C3%AAte_news

Déposé le 09/02/2010 à 10h17  
Par DEDE Citer

DES CANDIDATS A LA CANDIDATURE QUI SE PRESENTENT DEVANT LES MILITANTS QUI NE SONT PAS SUR LA LISTE, ET DES NON CANDIDATS SUR LA LISTE. CA C EST DE LA DEMOCRATIE. LES MILITANTS SONT DES MOUTONS.

Déposé le 09/02/2010 à 09h41  
Par les écoeurés de l'UMP Citer

http://www.parti-socialiste.fr/articles/regionales-2010-la-carte-de-la-division-de-la-droite-et-des-erreurs-de-l-ump Il faudrait déjà convaincre VOTRE CAMP de voter pour vous Madame GROSSETETE ! avant de penser aux abstentionistes ;) "Jean-Luc Rigaut MAIRE D'ANNECY ne fera pas campagne et dénonce une attitude "agressive" "

Déposé le 08/02/2010 à 13h30  
Par greg Citer

Je ne pense pas qu'avec une telle incompétence on peut prétendre convaincre les abstentionnistes .... Je vous laisse constater .... http://www.dailymotion.com/video/xbu2c4_debat-lyon-capitale-le-bestof-de-fr_news

Déposé le 08/02/2010 à 13h23  
Par juju Citer

L'endettement de la Région est principalement de l'investissement, et donc ne se traduit pas forcément par une hausse d'impôts ! La hausse des dépenses de fonctionnement sont quasiment exclusivement lié à la décentralisation de compétences de l'Etat qui ne compense pas les financements...

Déposé le 08/02/2010 à 10h03  
Par Rodolphe Citer

@ jean nemar, les impôts locaux ne se limitent pas à la Taxe pro. En outre, le recours à un endettement massif est tout aussi dangereux pour les finances publiques et les contribuables, car les dettes d'aujourd'hui sont les impôts de demain. C'est la raison pour laquelle il est urgent de mettre un terme à la gestion de JJQ et ses dérives.

Déposé le 08/02/2010 à 08h21  
Par nicov Citer

Quand on sait que Mme Grossetête les à augmenté de 66% en 1994 lorsqu'elle était déjà au conseil régional... On se demande de qui on se fou ! J'abonde dans le sens du commentateur précédent, sans la taxe professionnel la droite devra expliqué comment les collectivités vont pouvoir agir !

Déposé le 07/02/2010 à 23h00  
Par jean nemar Citer

Quand la droite dit qu'elle n'augmentera pas les impôts (sous entendu, la gauche va les augmenter) il s'agit d'une imposture. En effet, avec la suppression de la Taxe professionnelle, la loi prévoit que les régions n'auront plus de recettes fiscales sur lesquelles elles pourront fixer un taux. Donc elles n'auront plus le droit d'augmenter les impôts. Que la gauche ou la droite gagne les impôts ne pourront plus augmenter à la région.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.