Le centre global anticrise d’Interpol va-t-il échapper à Lyon ?

Le centre global anticrise d’Interpol va-t-il échapper à Lyon ?

Il pourrait ne plus voir le jour au Carré de Soie. Un accord avait pourtant était passé en 2006 entre le Grand Lyon et le comité exécutif d’Interpol pour l’implantation du centre global anticrise.

Le manque de volonté de la part de l’Etat, pointée du doigt par Gérard Colomb, combinée aux propositions chiffrées de Singapour pourraient amener Interpol, dont le siège mondial est à la Cité internationale, à changer d’avis. La décision définitive sera prise en mars.

Tags :

interpol

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
tim osman le 21/04/2010 à 18:27

le 17 avril 2010 est écrit que la décision sera prise en mars.. serait-ce en mars 2011 ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.