Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Nouveau rebondissement dans le dossier de Guilherme Azanga

La préfecture du Rhône a annoncé jeudi soir "mettre fin" à la rétention administrative de ce père de famille angolais, en situation irrégulière à Lyon depuis 8 ans.

La préfecture dit faire face à l'"impossibilité matérielle" de procéder à son expulsion alors que Guilherme Anzaga s’est de nouveau opposé à son renvoi dans son pays mercredi soir. Il avait été transféré du centre de rétention administratif de Saint-Exupéry vers un aéroport parisien. Remis en liberté, il reste cependant toujours en situation irrégulière et le préfet "ne revient pas sur la décision d'obligation de quitter le territoire". Le père de famille est attendu à Lyon vendredi soir où il retrouvera ses 4 enfants.

 



Tags : expulsion | Sans papiers | azanga |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.