Une jeune femme porte plainte contre la SNCF

Une jeune femme porte plainte contre la SNCF

Soazig, 24 ans, a perdu son emploi faute d’arriver à l’heure à son travail. En cause : les nombreux retards enregistrés sur la ligne Lyon-Ambérieu. En un mois et demi, trois retards d’au moins 40 minutes ont pénalisé les usagers.

L’association Adula qui pointe depuis le début de l’année 2010 des dysfonctionnements sur cette ligne affirme avoir reçu 1 700 mails et 500 appels téléphoniques d’usagers en colère. Ils menacent d’un boycott des abonnements à la rentrée. Quant à la jeune Ambéroise, elle poursuit la SNCF pour "défaillance contractuelle" devant le TGI de Paris et demande des dommages et intérêts liés à la perte de salaire.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.