Michel Mercier en coup de vent à l’université d’été de l’Alliance centriste

Michel Mercier en coup de vent à l’université d’été de l’Alliance centriste

Le ministre de l’aménagement du territoire n’a pas fait de veux os à l’université d’été de l’Alliance centriste, qui s’est tenu ce week-end à Laval, à l’initiative du sénateur mayennais Jean Arthuis.

Michel Mercier n’aura donc passé qu’une soirée, celle de vendredi, en amont des universités d’été de l’Alliance centriste. De quoi nourrir quelques regrets du côté du sénateur François Zoccheto. « Nous avons une petite déception. Le ministre de l'Aménagement du territoire, Michel Mercier était avec nous vendredi soir, mais à cause de son emploi du temps, il a dû repartir avant le début de l'université » a-t-il déclaré. Il faut dire que la trajectoire politique de celui qui est aussi président du Conseil général du Rhône s’éloigne inexorablement des centristes. Démissionnaire de la présidence du Modem du Rhône suite à des divergences stratégiques avec le bureau national pour les Municipales de 2007, il avait ensuite pris congé de ses fonctions de trésorier et de membre exécutif du bureau dès sa nomination au gouvernement Fillon. En juillet dernier, lors de la seconde lecture au Sénat du projet de réforme territoriale, il n’avait pu emporter l’adhésion des sénateurs centristes, ces derniers votants avec les représentants du PS.

Tags :

mercier

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.