Michel Mercier : l'affaire Rhônexpress classée

Michel Mercier : l'affaire Rhônexpress classée

Visé dans une enquête sur l’attribution du marché de transport du Rhônexpress, le nouveau ministre de la Justice ne sera finalement pas inquiété.

C’est en tout cas ce qu’a déclaré lundi le procureur de la République de Lyon Marc Désert. Selon ce dernier, l’enquête, aboutie début Octobre par la section économique et financière de la police judiciaire, n’a rien donné. Les soupçons pesant sur l’attribution du marché à Vinci, révélés dans une enquête menée par Lyon Capitale, n’auront donc pas de suite judiciaire. A cette enseigne, un classement sans suite a été prononcé la semaine dernière par le parquet de Lyon.

X
1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
marie le 16/11/2010 à 14:03

Encore un passe droit accordé à un politicien ! Scandaleux. Encore une justice a 2 vitesses : selon que vous soyez un privilégié... ou non.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.