Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyon va voter son budget 2011

Pour sa dernière session de l’année, le Conseil municipal doit voter son budget 2011, qui s’élève à 693 millions d’€.

Un budget en hausse de 5 millions par rapport à 2010. Il est estimé à 693 millions d’€, dont 111 millions consacrés aux dépenses d’équipement, soit 1 millions d’€ de plus que l’année précédente.
En point de mire pour 2011, niveau grands équipements, la Ville a inclus entre autres à son budget la Halle d’athlétisme de la Duchère et la rénovation de la partie nord des piscines du Rhône.
La ville voit également ses dépenses courantes augmenter, principalement du fait de « l’augmentation du prix de l’énergie » selon Collomb. L’évolution de la masse salariale va également crescendo, eût égard au renforcement des moyens mis en place dans les cantines scolaires et à l’amélioration des régimes indemnitaires pour 3 700 agents de la ville.

Pas d'augmentation d'impôts en 2011

Côté recettes, la Ville peut compter sur son épargne propre, en hausse de 21%, et sur la hausse des droits de mutation parallèle au développement de base physique de la ville, et sur l’extension du stationnement payant intra-muros. Une hausse des recettes qui autorise la ville à ne pas avoir recours à l’impôt, malgré la baisse des dotations de l’Etat, alors que tous croyaient ces dotation gelées. « C’est la dotation globale de l’Etat qui est gelée, explique Richard Brumm, l’adjoint aux finances. La répartition se fait ensuite ville par ville. Alors que les plus petites communes risquent de voir leur dotation en légère augmentation, Lyon fera partie des villes dont la dotation baissera. » Estimée à plus de 121 millions d’€ pour 2010, cette dotation passera à quelque 115 millions d’€ en 2011. Une baisse de 5%, qui n’handicape pas pour autant la capacité d’investissement de la Ville. Ce dont Collomb se réjouit, estimant ne devoir compter que sur « ses propres forces. » Et pour le maire de Lyon de tacler une nouvelle fois l’Etat. « Notre gestion rigoureuse nous offre d’avantage de capacité à investir, sans recourir à l’emprunt, termine Collomb. Quand on pense que l’Etat est obligé de recourir à l’emprunt pour, par exemple, payer le salaire de ses fonctionnaires... Nous en sommes bien loin. » Validation attendue lundi après-midi, en salle du Conseil à l’Hôtel de Ville.


Répartition du budget prévisionnel 2011 par secteurs (hors masse salariale) :


Culture et Patrimoine :
120,6 millions d’€.
Education : 95,9 millions d’€.
Petite Enfance : 48,7 millions d’€.
Solidarités : 39 millions d’€.
Sports : 30,7 millions d’€.



Tags : conseil municipal | budget | budget 2011 |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.