Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Un bébé de 13 mois placé au centre de rétention administrative de Lyon

L'enfant et ses parents, des kosovars sans-papiers, sont placé au centre de St Exupéry depuis lundi.

Le couple était arrivé illégalement en France en 2008, et est sous le coup d'une obligation de quitter le territoire. Le bébé est lui né en France. La famille logeait dans un foyer de St Vulbas, dans l'Ain, jusqu'à l'arrestation du père, lors d'un contrôle routier. Le tribunal administratif a rejeté hier leur demande d'asile.



Tags : expulsion | retention | guilherme |

Commentaires 4

Déposé le 14/01/2011 à 22h50  
Par MICHAEL JEAUBELAUX Citer

@denis : Le Kosovo, terre Serbe et Orthodoxe a été annexé par une population étrangère musulmane : les albanais du Kosovo, avec la complicité des terroristes de l'UCK, et celle de l'OTAN sans mandat onusien. Ils l'ont fait en prétendant être victime de génocide, les européens qui avaient failli à Srebrenica en livrant les pauvres musulmans bosniaques désarmés aux mains de Mladic qui les a massacrés, pour protéger les casques bleus. L'OTAN, les USA et les Européens ont commis le crime scandaleux de bombarder la Serbie. Ensuite l'OTAN a nommé Mr Kouchner comme « administrateur ». Il s'en est suivi une épuration ethnique et culturel des serbes du Kosovo. On a appris récemment que des hauts responsables gouvernementaux (UCK) avaient organisé un trafic d'organes de prisonniers serbes ! Srebrenica et le Kosovo sont deux fautes impardonnables commises par les USA et les Européens. Mais pour revenir à nos deux kosovars clandestins qui sont venus faire un enfant en France, j'ai appris ailleurs le motif de leur demande d'asile : « Agé de 29 et 23 ans, le couple est "terrorisé de rentrer au Kosovo car le il est menacé par la famille de la mère qui n'a pas accepté le mariage. » ! « Leur demande d'asile a été refusée en raison "notamment de déclarations peu spontanées, confuses et peu crédibles", a expliqué la préfecture. Et dire qu'il y des « Réseau » de résistants de pacotille qui se mobilisent et des bonnes âmes qui voudraient nous émouvoir avec un bébé ! Désolé, mais je n'ai aucune compassion pour tous ces clandestins qui se servent de leurs enfants pour se protéger des conséquences de leurs actes délictueux et font subir à leurs enfants les conséquences de leurs actes irresponsables ; j'ajoute que j'ai un plus profond mépris pour ceux qui les encouragent à violer les lois votées au nom du Peuple français.

Déposé le 14/01/2011 à 13h48  
Par Denis Citer

Oui j'en suis par cette politique d'expulsion et de vos commentaires. Il vous semblent normal qu'un bébé soit au au centre de rétention? J'adore la France pour son esprit fraternelle, par son compassion mais je déteste ces gens qui peut être n'ont pas d'enfant et ne savent pas qu'est-ce que ça veux dire d'avoir un enfant et le bonheur que tu souhaite pour lui. Ensuite on nous glisse la notion de la grande serbie. Si vous les aimaient tant pourquoi vous n'aller pas vivre avec eux. Les Kosovars ont choisi de vivre avec mais pas sous leurs occupation. Peut-être l'esprit colonialiste de certains fait surface. Soyez donc sûr, Kosova est indépendante.

Déposé le 14/01/2011 à 09h05  
Par voyageur69 Citer

Curieux cette présentation journalistique, mais peut-être est-ce volontaire ? L'analyse de M. JAUBELAUX me parait pertinente.

Déposé le 14/01/2011 à 00h03  
Par MICHAEL JEAUBELAUX Citer

Que faudrait-il faire ? enlever le bébé a sa mère ? Un petit calcul : 13 mois l'âge de l'enfant ; 9 mois de grossesse, cela fait un total de 22 mois, nous sommes debut janvier 2011, il y a 22 mois on était en en février 2009 (date de la conception de cet enfant), quelques mois seulement après leur arrivée illégale en France. Ces gens alors qu'ils étaient hors la loi en France n'ont pas hésité à faire un enfant, c'est soit un comportement irresponsable ou un moyen pour se servir de l'enfant comme bouclier contre l'expulsion. Visiblement c'est raté! Il ne suffit de venir accoucher en France pour que l'enfant soit français, surtout si ses parents sont des clandestins. Quant à leur demande d'asile, cette demande peut se comprendre si ces kosovars sont de pauvres serbes orthodoxes qui ont subit l'épuration ethnique et l'annexion de leur pays, le kosovo, par des étrangers venus d'albanie ; mais si ces gens sont des musulmans, il s'agit d'une provocation. La refus de leur demande de d'asile semble plaider pour la deuxième hypothèse, car si ce sont des serbes, ils sont réellement en danger au Kosovo. En conclusion, cette décision est logique et humaine : logique parce qu'on applique la loi, humaine et normale car l'enfant n'est pas arraché à ses parents et les centre de rétentions administratives ne sont pas des camps de concentration.Les responsables de cette situation sont les parents de cet enfant et personne d'autre. Il est d'ailleurs probable que ses parents, à peine expulsé, reviendrons clandestinement, dans un pays qui fait tous pour les attirer !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.