Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Internat Favre :  Pour Havard, la « responsabilité » de l’Etat l’emporte sur la « brutalité » de la municipalité

Le leader de l’opposition municipale est ravi du maintien en activité de l’Internat Favre jusqu’en 2014. Mais il attribue ce succès à l’Etat, unilatéralement.

Le député du Rhône Michel Havard s'est réjoui de la nouvelle intervenue quelques heures plus tôt via un communiqué de la mairie centrale. « Grâce à la responsabilité de l’Etat qui, malgré un contexte budgétaire difficile, s’est engagé à prolonger son effort jusqu’en 2014, l’internat Adolphe Favre va pouvoir continuer d’exister » se félicite Havard, qui rappelle avoir « dénoncé la fermeture brutale à laquelle voulait se livrer Gérard Collomb. » « Son recul est une victoire pour l’humanisme lyonnais si souvent mis à mal ces derniers temps » termine-t-il. Si l’Etat promet une subvention pluriannuelle de 200 000 € jusqu’en 2014, le reste du coût de fonctionnement échoit à la ville de Lyon moins la participation annuelle du Département (40 000€).



Tags : fournel | internat | favre | internat favre |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.