Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Premières relaxes après les émeutes du mois d’octobre

Ce sont trois étudiants qui attendaient jeudi le délibéré de la 14e chambre du tribunal correctionnel de Lyon.

Poursuivis pour « participation avec arme à un attroupement armé », pour deux d'entre-eux et pour « complicité » pour le troisième, ils ont tous été relaxés alors que trois mois de prison avec sursis avaient été demandés. Ils avaient été arrêtés le 22 octobre dernier près de Perrache, avec un bâton, des tringles en ferraille et une boucle de ceinturon. Il s'agit des premières relaxes selon le Collectif du 21 octobre qui réclame toujours l'abandon des poursuites pour les autres manifestants interpellés.



Tags : violence urbaine | procès | socialistes | jeunes socialistes | socialiste | violences urbaines |

Commentaires 1

Déposé le 25/02/2011 à 16h18  
Par le lecteur fou de lyon mag Citer

moi j ai attaqué une mamy avec une brosse a dent. le collectif du 14 janvier dit collectif "signal" va me payer un avocat gauchisant, qui s'entendra bien avec ces juges laxistes et socialo communiste vive mercier le gros méchant mou

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.