Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Municipales 2014 : Havard prépare la «reconquête»

Le ban et l’arrière ban de la droite lyonnaise, Nora Berra, Dominique Perben et Philippe Cochet en tête, s’est donné rendez-vous jeudi soir à l’Embarcadère pour prendre acte de la candidature de Michel Havard aux Municipales de 2014. Le leader d’Ensemble pour Lyon a fixé l’échéancier pour déchoir Collomb de la mairie de Lyon.

« Cela peut sembler bien loin, mais je souhaite profiter de ces trois années pour aller à la rencontre des lyonnais, dans les quartiers, là où la ville se vit et se construit » a promis Havard. 700 sympathisants ont applaudi à tout rompre les attaques du député du Rhône à l’encontre de son principal opposant municipal, le maire de Lyon. « Avec Gérard Collomb, Lyon recule dans de nombreux domaines » attaque le député du Rhône, qui brandit pêle-mêle l’exemple du quartier de la Confluence, l’échec du quartier Grôlée, la grève dans les cantines scolaires, la réhabilitation de l’Hôtel-Dieu ou encore le scandale de la SACVL. Michel Havard ne se montre pas plus tendre avec les ambitions personnelles de certains représentants de la droite lyonnaise. « J’ai toujours considéré que la division ou les aventures solitaires n’avaient pas de lendemain » tranche-t-il froidement. Une pique à l’attention de son voisin au Conseil municipal, Emmanuel Hamelin, qui ambitionne lui aussi de ravir la mairie de Lyon à la gauche. Il n’était d’ailleurs pas l’invité d’Havard jeudi soir à l’Embarcadère. Pour structurer son ambition municipale et proposer « un projet et un large rassemblement », Havard promet de « lancer dans les semaines qui viennent “Les ateliers d’Ensemble pour Lyon” dans chacun des quartiers. » La « course de fond », comme il l’appelle, a déjà commencée.



Tags : municipales | conseil municipal | havard | hamelin |

Commentaires 16

Déposé le 28/02/2011 à 00h02  
Par Benoît de Valicourt Citer

Merci pour Monseigneur, vous êtes si peu nombreux à l'utiliser quand vous vous adressez à moi ! Plus sérieusement, bien sûr que les instances nationales auront leur mot à dire. Il appartiendra au candidat d'Ensemble Pour Lyon de convaincre de son talent, de sa capacité à rassembler des talents et à proposer un projet d'avenir crédible. Je lis au fil des différents commentaires que Perben est responsable de la situation de la droite lyonnaise, que Hamelin doit revenir, ... mais la première des responsabillités de l'échec est de ne pas accepter de suivre un leader, même s'il peut avoir des défauts, au profit d'un autre parce qu'on le préfère. Le leader est celui qui s'impose par son charisme, son intelligence et sa capacité à fédérer ; le leader n'est pas celui qui se convainc de l'être ou qui croit ce que son entourage lui dit ... J'apprends à connaïtre Havard, j'apprécie Hamelin et j'ai une profonde estime pour Perben. Je sais que les échecs sont souvent dus aux égos des équipes et à l'intérêt personnel. Cher lecteur fou puisque je connais certainement votre nom, démasquez vous et prenons le temps de parler des prochaines échéances.

Déposé le 27/02/2011 à 11h08  
Par Croix-Rousse Citer

Tiens, il me semblait qu'il était toujours là avec son association Elan qui a du mal à en prendre et son job au service de la culture grassement payé avec beaucoup de temps libre.

Déposé le 26/02/2011 à 18h05  
Par Lyon Citer

Les loosers Havard - Perben, battus au 1er tour lors des dernières municipales tentent un come-back... Les Lyonnais ont soif de victoire pour la droite et le centre. Hamelin, revient !!!

Déposé le 26/02/2011 à 16h02  
Par MDR Citer

le nombre de commentaires prouve que la démarche de Michel Havard gêne certains... C'est bon signe !

Déposé le 26/02/2011 à 11h26  
Par ALBERT Citer

marc Fraysse est le seul à pouvoir combattre et gagner à lyon revient marc on a besoin de toi a lyon

Déposé le 26/02/2011 à 10h46  
Par DeLyon Citer

Perben qui donne le flambeau à Havard, à sa place je me méfierai... Le looser de la politique Lyonnaise, celui qui a donné à la droite sa plus belle défaite a choisit Havard pour lui succéder. Quand on connait son talent on a de quoi s'inquiéter. Je préfère pour ma part tourner vraiment la page plutôt que transmettre le flambeau. Hamelin revient vite, ils sont devenus fous...

Déposé le 26/02/2011 à 10h41  
Par PourLyon Citer

Il aurait été malin le Havard, il aurait organisé une réunion à Lyon de tous les candidats aux cantonales. Au lieu de cela, en pleine periode électorale, il se place pour les Municipales. Je remarque que pas un seul d'entre eux n'était présent, il étaient, eux, sur le terrain... Quand aux aventures individuelles, Emmanuel Hamelin est celui qui tient le mieux la route, le vrai héritier de Chabert, qui fait des proposition sur tous les sujets, qui a le 1er parlé de la Sacvl, le 1er dénoncé les entreprises qui ont quitté Lyon, et qui défend Gerland Contrairement à Havard pour le Grand Stade... Il est en tête des sondages, il fait même 2 fois plus que Havard chez les électeurs de droite (opinionway). Pour battre Collomb ,il faut du solide, pas d'amateurs...

Déposé le 26/02/2011 à 10h20  
Par le lecteur fou de lyon mag Citer

monseigneur benoit croit que l'on peut participer..... quelle tristesse benoit de valicourt.les ordres viennent de lutece monseigneur et ton michel havard ne pourra que fermer sa bouche en 2014, car je te le répète, il ne sera plus député. et puis monseigneur mon nom tu le connais certainement.

Déposé le 25/02/2011 à 21h51  
Par jac Citer

Et bien ! Pour ce qui est des cantonales, il n'était pas possible d'en parler, au risque de faire intégrer le budget dans les comptes de campagne. Pour les autres commentaires, quelle élégance ! Michel, 700 personnes ont scandées ton nom. C'est toujours mieux que le commentaires de gens aigris !

Déposé le 25/02/2011 à 20h35  
Par Benoît de Valicourt Citer

Un ami qui vous veut du bien ! Pourquoi cet ami ne donne pas son nom ? sans doute parce qu'il est l'ami de l'exclusion ou l'ami exclu ! Mais Ensemble Pour Lyon est exactement le contraire, tout le monde peut participer, apporter ses idées, partager ses expériences, sans renier sa personnalité. Ami, venez débattre avec nous, venez nous donner vos conseils pour que Ensemble nous agissions pour Lyon.

Déposé le 25/02/2011 à 20h34  
Par Tob Citer

une super soirée qui réconcilie avec la politique. Enfin quelqu'un qui porte un regard neuf et qui donne envie de s'engager. Vivement 2014 !

Déposé le 25/02/2011 à 19h54  
Par ump Citer

@lecteurfoudelyonmag qui tu vois a droite ? A part Havard ou Buffet, C'est le désert a droite !!!

Déposé le 25/02/2011 à 18h49  
Par le lecteur fou de lyon mag Citer

j ai pas fini michel quand je parle de Monsieur Chabert lui était aimé des militants des lyonnais et aussi connu toi tu n'esqu'un petit homme politique de quartier. . deputé maire c 'est trop pour toi . un ami

Déposé le 25/02/2011 à 18h43  
Par le lecteur fou de lyon mag Citer

encore collomb en 2014 voila mon constat. t'es entouré - de cochet qui te soutien jusqu'en 2012 après il ne te reconnaitra plus (car tu va être battu), de berra qui aura disparu en 2012 elle aussi et du looser de perben qui s'est fait enc....non ridiculiser dans le 3 eme 64 a 36% .perben même Sarko n'en veut pas. mon pauvre havard tu es un second couteau reste a ta place. tu sais michel tu as été pendant de longues années le porte documents du seul homme politique de lyon qui aurait pu battre collomb c'est a dire Monsieur Chabert

Déposé le 25/02/2011 à 18h08  
Par sympathisant Citer

Enfin une pépite de la droite lyonnaise qui fait un travail intelligent, qui privilégie le fond aux prises de parole intempestives. Bravo monsieur Havard !

Déposé le 25/02/2011 à 18h07  
Par Alain Citer

Dommage de ne pas consacrer son énergie aux cantonales pour Havard. On a bien besoin de plusnde collectif

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.