Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le père Devert lance un nouvel appel contre le mal-logement

"Le mal logement fait trop de victimes, notamment des enfants dont l'avenir est souvent brisé", déplore le fondateur de l'ONG lyonnaise Habitat et humanisme.

Il demande aux politiques de faire évoluer les dispositifs législatifs et fiscaux, mais il en appelle également à toute la société. L'association fêtera ses 25 ans ce samedi à Lyon, lors d'une fête rassemblant un millier de personnes, bénévoles, salariés et familles logées par Habitat et humanisme. Selon l'INSEE, 3 millions de personnes seraient mal logés en France, c'est-à-dire qu'elles vivent dans des habitations de fortune ou des logements sans confort.



Tags : habitat et humanisme | pere devert |

Commentaires 1

Déposé le 09/05/2011 à 11h17  
Par Le citoyen Citer

Bravo au Père Devert pour sa profondeur, son dévouement et sa générosité chrétienne. Mais je crois qu'il fait fausse route d'un point de vue politique, d'une part en ayant une fausse idée de la mixité sociale (en fait une mixité à l'envers), comme celle de la loi SRU. Cat la mixité sociale ce n'est pas quelques pauvres logés au milieu des riches,mais l'inverse, car il y a plus de pauvres que de riches. Au lieu d'imposer des logements sociaux dans les quartiers riches, on devrait imposer une proportion de logements de haut standing dans les quartiers les moins riches! Par ailleurs l'immigration n'est pas prise en compte dans sa démarche, elle ne peut l'être, car comme prêtre il ne doit faire de différence entre le français et l'étranger (en situation régulière ou pas). Mais comme citoyen, j'ai le droit de poser la question ? Parmi ces "mal-logés" combien sont étrangers ou d'origine étrangère ? Combien sont venus en France en violant nos lois, de manière clandestine ? Combien on fait des enfants en France pour ne pas être expulsables ? Questions interdites! ..."elles font le jeu de Le Pen"! Que diraiit le Père Devert si sur ces 3 millions ont expulsaient tous ceux qui sont venus clandestinement, tous ceux qui n'ont d'autres revenus que les aides sociales ou le trafic (y compris parmi les biens logés)? Combien en resteraient-ils alors ? Questions pas très catholiques certes, mais que tout citoyen doit pouvoir poser. Je ne suis pas naïf, je n'obtiendrai pas les réponses... car ce genre de statistiques est interdit en France...justement pour que les français ne puissent pas savoir (Cf. "Les yeux grands fermés - l'immigration en France" de Michèle Tribalat spécialiste de ces questions à l'INED). A partir du moment où les "damnés de la terre" et ceux qui rêvent des mirages de l'Occident sont des milliards, le problème du mal logement avec des frontières ouvertes n'est pas près de se résoudre! Le Père Devert comme l'Eglise Catholique sont "pour l'Europe"... Or cette "Europe" est une des causes du mal logement! Que vaut-il mieux, des clandestins mal logés en France où des étrangers qui restent chez eux à qui ont permet de dévlopper leur pays ? Poser la question c'est y répondre ! Il est curieux de constater que "la révolution du jasmin" (comme disent les romantiques) en Tunisie a pour conséquence immédiate une immigration massive en Europe! Pourquoi devrions nous accueillir ceux qui choisissent la facilité de la fuite de leur pays en passe de devenir démocratique plutôt que l'effort pour construire une démocratie ? Ces immigrants sont-ils tous des anciens complices de Ben Ali ? Nul doute qu'en arrivant en France, ils vont grossir le nombre des mal logés! Vérité difficile à entendre! mais vérité tout de même!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.