Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Affaire DSK : Collomb attend les preuves de la justice américaine (vidéo)

Après son communiqué lapidaire de dimanche, le maire de Lyon est revenu en amont du Conseil municipal sur l’arrestation de DSK à New-York dimanche. Le président du FMI est inculpé pour tentative de viol, agression sexuelle et séquestration sur une femme de chambre de l’hôtel Sofitel de Time Square.

« Je n’arrive pas à y croire. » Devant le parterre de journalistes qui garnissait la cour de l’Hôtel de Ville, le maire de Lyon, soutien de la candidature de DSK aux Primaires socialistes, a exprimé son incrédulité face à l’affaire qui touche le président du FMI. « Si j’étais dans la situation de DSK, avec ses responsabilités, j’aurais d’autres choses à penser que d’attendre la première femme de chambre qui rentre », a continué Collomb, qui souhaite désormais « que la justice américaine puisse réagir et donner des preuves très vite. » Une question d’heures puisque DSK doit être présenté au juge ce jour à 17h heure française.
En attendant, « on ne peut que donner la présomption d’innocence à DSK », rappelle Collomb, pas franchement partisan de la théorie du complot. « Je me refuse à croire qu’il s’agit d’un coup élaboré par on ne sait qui, explique-t-il. Cela ressemblerait trop à un mauvais film policier. »
D’autant que si le maire de Lyon ne s’estime qu’être un « ami politique de DSK », il est indirectement à l’origine du rapprochement entre le président du FMI et son plus proche conseiller, Gilles Filkenstein. « C’était moi à l’époque qui l’avait embauché à la Fondation Jean Jaurès. Je ne vois pas des gens comme Gilles Filkenstein se lier d’amitié avec le personnage que l’on décrit », tranche-t-il.

Collomb pas (encore ?) candidat aux Primaires socialistes

L’édile lyonnais, qui a toujours clamé haut et fort qu’il serait candidat aux Primaires socialistes si DSK n’y allait pas, joue pourtant la prudence. Interrogé sur sa possible candidature, Gérard Collomb a botté en touche. « Je ne réponds pas à cela, a-t-il coupé court. Aujourd’hui, ce n’est pas le problème. »



Tags : collomb | dsk |

Commentaires 11

Déposé le 17/05/2011 à 21h46  
Par Eric E.G. NOGARD Citer

Eric E.G. NOGARD 24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France – MARTINIQUE Tél. : 0596798102 Port. : 0696856708 E-mail : eric.nogard@orange.fr MARTINIQUE PROVINCE FRANÇAISE Amie du Canada NewsLetter : 2011/261 Fort-de-France, le 17 Mai 2011 Que la France se rassure mais… qu'elle sache. ===== Que la France se rassure, Dominique STRAUSS-KHAN ne la couvre pas de honte, même s'il la rend malheureuse. Que la maladie soit un malheur, c'est vrai, et même parfois un grand malheur, mais jamais une honte. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y ait pas de Honte quelque part. La Maladie se soigne, la Honte peut se racheter. La Maladie se soigne à condition que le malade y consente et s'y prête. La Honte se rachète, c'est affaire de Courage, de Transcendance. Consentir… Transcender… des mots faciles à dire. Pour illustrer mon propos, l'Ex-Directeur d'une petite Banque Martiniquaise parrainée par une Banque Française son Homologue. Pour avoir dénoncé par un refus d'obéissance le côté pervers de ce Directeur, un Honnête Employé devint la Bête Noire du Personnel d'Encadrement, mis à la Porte, Excommunié, Condamné à mourir de Faim. Peu après, le bonhomme fut Convaincu d'Escroquerie, sévèrement Condamné et il fut pardonné de ses Méfaits par sa Victime : un pervers n'est-il pas un malade, une maladie n'est-elle pas un Malheur plutôt qu'une Honte. Et pour illustrer mon propos, tous ceux qui, en aval, comme en amont de cette société savaient et pourtant ont favorisé la Perversion du Malade pour en tirer profit, sans égard ni considération pour ses victimes… C'est ça la HONTE. Et cette société n'a ni compris ni cherché à comprendre comment la Martinique a pu se faire frustrer d'une Banque qui était bien à elle et qui est aujourd'hui comme Jonas dans le ventre de la Baleine, pour toujours cette fois. Et aucune Collectivité n'a investigué ni ne s'est constituée Partie Civile pour comprendre la machination qui a consisté à laisser faire un pervers et ses adulateurs pour s'approprier l'une des Banques de la Martinique. La Honte n'est-elle pas de tirer profit d'un malade en voilant sa maladie aux dépens de ses victimes. Pour en venir à Dominique STRAUSS-KAHN, tout en ayant le souci de la Présomption d'Innocence dont-il a droit. Il est assez douteux que la Police Américaine agisse à la légère. Selon la rumeur, notre V.I.P. ne serait ni à son coup d'essai, ni à sa première victime, par voie de conséquence. D'ailleurs (est-il possible de dire), on n'attend pas d'être à la tête du F.M.I., à l'âge de 62 ans, pour s'offrir ce genre de Perversion : on l'a depuis le ventre de sa Mère. Dominique STRAUSS-KAHN était malade cela se savait, cela se cachait avec soin par les adulateurs dont on sait qu'ils ne sont jamais désintéressés. Et cela se savait, surtout par les victimes qui avaient à bien tenir leur langue pour ne pas subir le martyr de mon Employé de Banque dans toute une vie d'exclusion, Et c'est ça la HONTE. La Honte est cette complicité qui empêche le malade de guérir tout en achevant la victime. Que la France se le dise… mais aussi qu'elle sache. Que la France sache enfin que sur son Sol, nombreuses sont les Victimes d'une Société Corrompue qui la Couvre de Honte en profitant de façon indigne de la Maladie de Gens qui ne connaîtraient pas certains déboires s'ils avaient été dévoilés et soignés. Que la France sache que sur son Sol, les Victimes de Gens Hauts Placés mais Pervers sont nombreuses. Que la France sache que l'Excommunication de ces Malheureuses Victimes est certes le Fait de Ces Pervers auxquels les Corrompus n'hésitent pas à prêter main-forte, tant à leur Maladie qu'à ses Conséquences. La Maladie n'est pas une Honte, la Corruption en est Une, Une Honte aux Mille et un Visages. Déifier l'Homme en est un… qu'on y prenne garde. Eric E.G. NOGARD Peut être reproduit même partiellement moyennant l'autorisation de l'auteur. Liens Suggérés : • http://www.lecarrefourdesopinions.cahttp://www.lescrutateur.com/http://www.etatsgenerauxdeloutremer.fr/reflexions ================================================================== pour répondre ou pour s'inscrire à cette Newlsletter, cliquer ici Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978, vous disposez d'un droit d'acces et de rectification des données vous concernant. Pour ne plus recevoir cette newsletter se désinscrire, cliquer ici

Déposé le 17/05/2011 à 11h49  
Par Edgar Citer

On est peut-être de droite, mais on n'est pas des criminels sexuels.

Déposé le 17/05/2011 à 11h02  
Par Pirate Citer

Liriez-vous aussi fdesouche que vous ayez identifié des liens web de ce site ? Sachez que je lis également et je conseille à tous de lire : http://www.dsk2012rhonealpes.fr/category/prises-de-position/ Nous avons là, la liste de la voyoucratie qui tentait de nous vendre un décivilisé pour Président de la République. Ils n'ont même pas de circonstance atténuante car ils connaissaient tous la perversion sexuelle de DSK qu'ils appellent affectueusement séduction mais que le Droit appelle harcèlement ou viol selon les circonstances. http://www.youtube.com/watch?v=nDVfOV1Auuo

Déposé le 17/05/2011 à 10h20  
Par @Pirate Citer

Vous videz les poubelles du web ?? Les vidéos signées "fdesouche"en disent long sur vos sources d'information.

Déposé le 17/05/2011 à 10h16  
Par Slimane Citer

Les anti-DSK patentés devraient respecter le principe de présomption d'innocence auquel le patron du FMI a droit comme tout autre citoyen. Collomb a raison d'attendre que l'enquête avance. Visiblement à lire les commentaires les chiens frontistes se lèchent les babines en se délectant de la situation sans se poser de question. Lamentable.

Déposé le 16/05/2011 à 22h59  
Par bobo Citer

Colomb attend son stade ? Mdrrrrrr

Déposé le 16/05/2011 à 21h48  
Par Constator Citer

Nos grands penseurs (pensent-ils eux aussi avec leur bite ?) ne cessent de nous dégueuler jusqu'à la lie la présomption d'innocence. Les mêmes qui, soit dit en passant, condamnaient Eric Woerth et Sarkozy dans le tollé Bettancourt. Mieux, ils hurlent au complot, un coup monté, une machination. Ils s'indignent des images terribles de DSK menoté. En revanche, pas une once de compassion sur la victime présumée. Rien sur la présomption d'innocence de cette victime présumée. Pire, on a pu lire que la victime n'est pas si attirante que cela !!! Pas si attirante pour être violée, oui vous avez bien lu. Ces donneurs de leçons représentent exactement ce que le peuple pensent d'eux. Ils sont déconnectés. Ne nous leurrons pas, dans quelques jours, la présume victime sera une salope qui aura bien chercher à se faire violer. Face aux remarques déplacées et au déni de culpabilité sous prétexte de présomption d'innocence variable selon le profil du présumé coupable, je déchire et retourne ma carte d'adhérent au PS.

Déposé le 16/05/2011 à 20h18  
Par bobo Citer

monsieur colomb aller aux état unis délivre dsk il vont vous prendre pour mister bean

Déposé le 16/05/2011 à 20h04  
Par Caroline Parmentier Citer

Excellent commentaire : "Quel beau dimanche ! Grandiose, jubilatoire, excellent. Tout y est : le patron du FMI, alias Dominique Strauss-Kahn, représentant de la gauche Porsche-caviar, grande conscience internationale, marié à l'emblématique Anne Sinclair, a été arrêté par la police new-yorkaise après une tentative de viol et séquestration d'une femme de chambre d'hôtel à Manhattan. Et toute la classe politico-médiatique de s'étonner… C'était pourtant plus que prévisible. DSK est connu pour ses penchants, tendances et pulsions d'ordre quasi pathologique. La seule grosse différence en effet, c'est qu'en France, la police française aurait étouffé l'affaire, par voie hiérarchique. La police française a vraisemblablement déjà plusieurs fois étouffé le coup concernant les frasques du gros et puissant monsieur, protégé par son immunité diplomatique. Là il est tombé sur du lourd : les hommes du mythique NYPD, Département de police de la ville de New York qui en ont beaucoup plus dans le pantalon que le très lâche nabab du Parti socialiste."

Déposé le 16/05/2011 à 16h52  
Par Pirate Citer

La meute DSKroquerie est lâchée. Le commentaire de Gérard Collomb est éloquent. Pas un mot de compassion pour la présumée victime mais que de la compassion pour le présumé coupable. C'est très socialiste comme comportement que de penser au présumé coupable avant la présumée victime. La meute ne livre à l'opinion que ce qu'elle veut bien et de préférence tout indice qui démontrerait que ce DSK est un mec bien, surtout pas un présumé violeur. M. Collomb nous cite un dénommé Kilkenstein pour le prouver pense-t-il. Ils omettent et cachent tous les actes et perversions de DSK connus des initiés (politique, média, justice) mais qui grâce en France au "système de la barbichette" est passé sous silence. Comme pour l'un des adjoints de Gérard Collomb. M. Collomb, un peu de lecture, de video et d'audio objectives : http://www.atlantico.fr/decryptage/dsk-strauss-kahn-scandale-sexuel-rapports-police-99470.html http://www.lexpress.fr/actualite/politique/debre-sur-dsk-l-hotel-a-etouffe-d-autres-affaires_993154.html http://www.youtube.com/watch?v=biux9cKhyqo http://www.youtube.com/watch?v=y59ua5D2G0o http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/16/l-etrange-omerta-des-medias-sur-le-cas-dsk_1522552_3232.html#xtor=RSS-3208 http://www.blip.tv/file/5150653 http://www.blip.tv/file/5150643 Accablant pour les médias complaisants !!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.