Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR

Le Grand Lyon revitalise le bas des pentes de la Croix-Rousse

Photo d'illustration - DR

La communauté urbaine a approuvé lundi soir lors de sa séance plénière le principe d’acquisition de locaux commerciaux sur le bas des pentes de la Croix-Rousse. Le Grand Lyon va rénover et remettre sur le marché ces biens commerciaux. Objectif : redynamiser un quartier qui, s’il n’est pas en déshérence, n’engage pas pour autant à la flânerie.

Des rues noircies, des pas de portes délabrés mais surtout l’impression d’un immense gâchis au regard de la situation géographique du quartier. Enchâssé entre la place des Terreaux, la place Sathonay et la place Croix-Paquet, le bas des pentes, c’est la porte du Lyon bobo qui se perd ensuite sur le plateau de la Croix Rousse. Mais pour l’instant, il ne peut revendiquer que son côté bohème. Moins son côté bourgeois.
Sans dénaturer sa forte identité cosmopolite, le Grand Lyon souhaite le redynamiser. C’est le sens de la délibération votée lundi soir lors du conseil communautaire, qui a pour objet d’approuver le principe d’acquisition et de remise aux normes de locaux commerciaux. Un toilettage plus tard, ces mêmes espaces seront mis à nouveau sur le marché. Objectif : le développement commercial et économique du quartier.
Six locaux commerciaux sont déjà dans l’escarcelle du Grand Lyon : deux dont il maîtrise le foncier, et quatre via des bailleurs sociaux. Une phase d’appel à projets a été lancée à l’été 2011 pour doter ces espaces, tous situés rue Romarin.. Six candidatures ont été retenues. Il s’agit en l’état d’une épicerie bio, d’un magasin de jouet, d’une boutique de mode ethnique, d’un magasin de mode vintage, d’une boutique de sérigraphie sur Tee-Shirt et d’un magasin de robes de mariées.
Une seconde phase d’appel à projets concerne le n°16 de la rue. Le local, libéré cet été, développe 265 m2. Identifié comme la possible locomotive commerciale du périmètre, il devrait accueillir une moyenne surface alimentaire. Le Grand Lyon estime à 1 millions d’euros le budget nécessaire pour continuer la dynamique d’acquisition de locaux, par préemption ou à l’amiable, pour la période 2012-2013.



Tags : grand lyon | bas des pentes |

Commentaires 3

Déposé le 19/10/2011 à 22h11  
Par dany Citer

Beaucoup trop de jeunes qui glandent la journée et le soir vers la rue sainte Catherine certains sont très agressifs. En plus ils sont toujours au milieu de la route a discuter et refaire le monde.

Déposé le 18/10/2011 à 19h32  
Par jm Citer

Les succès de la montée de la grande cote est encore dans toutes les mémoires, faire la même chose à plus grande échelle donnera un même résultat envié jusqu'au quartier Grolée.

Déposé le 18/10/2011 à 17h59  
Par toctoc Citer

l électorat de collomb va pouvoir ouvrir des kébabs

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.