Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Gérard Collomb - LyonMag

Présidentielles 2012 : Collomb interroge Bayrou

Gérard Collomb - LyonMag

Le Point consacre cette semaine un dossier au président du Modem, François Bayrou, agrémenté d’une interview du sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb.

Pour avoir débauché quelques ex-Modem, solubles dans la majorité municipale à Lyon et communautaire dans l’agglomération, Gérard Collomb était sans doute le mieux placé des socialistes pour évoquer le sujet François Bayrou. S’il confesse que « l’espace politique » du Béarnais « se réduit », Collomb ne fait pas pour autant de Bayrou un adversaire. Au contraire. « La réduction de la dette, le pacte productif ou encore le pacte éducatif de François Hollande sont des thèmes sur lesquels peuvent se retrouver les deux hommes », explique l’édile lyonnais qui y trouve « beaucoup de possibilités de convergence » entre son champion François Hollande et le président du Modem. Des « convergences du second tour », précise Collomb, qui « se préparent très en avance. » Et pour le maire de Lyon de s’interroger sur l’objectif du partisan de la troisième voie : « Souhaite-t-il appartenir à un futur grand rassemblement ou veut-il continuer à être considéré à droite comme un marginal, qui ne pèse jamais », s’interroge-t-il, retors, estimant que pour Bayrou, « c’est l’heure de vérité. »



Tags : presidentielles | bayrou | collomb |

Commentaires 4

Déposé le 04/11/2011 à 18h42  
Par Dada Citer

D'accord avec Marie

Déposé le 04/11/2011 à 11h47  
Par marie Citer

Le PS n'est plus 1 parti de gauche mais une sociale-démocratie.
Après cette mutation, il serait + logique que le ps se rapproche du Modem et de F.Bayrou, et non l'inverse !

Mais G. Collomb, toujours adepte de la méthode Coué et de l'auto-satisfaction, ne veut pas voir la réalité.

2012 : risque de réserver des surprises ....
car le ps et l'ump apparaissent des partis jumeaux : même programme, mêmes magouilles et copinages, mêmes élus imbus de leur statut et déconnectés des réalités.

Déposé le 04/11/2011 à 06h15  
Par psychosetoujours Citer

La dette ! Collomb y participe par exemple en voulant investir 300 millions d'euros pour des accès réservés exclusivement à un stade. Suivez mon regard vers l'Est lyonnais.

Déposé le 03/11/2011 à 18h13  
Par pikpik Citer

contrairement a ce que pense Collomb, l'espace politique de Bayrou devrait être plus large qu'en 2007

UMP et PS en cette période de crise qui favorisera les populismes vont certainement devoir gérer chacun la fracture idéologique en leur sein

il y a un premier tour à la présidentielle. les socialistes semblent l'oublier

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.