Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Stéphane Moitoiret est resté mutique face à la cour

L'homme est jugé depuis lundi devant les assises de l'Ain pour le meurtre du petit Valentin, en juillet 2008, à Lagnieu.
L'enfant âgé de 10 ans avait été poignardé à 44 reprises. Son meurtrier présumé ne s'est quasiment pas exprimé lundi face aux juges, campant sur ses dénégations. Sa compagne qui répond de complicité, a été en revanche bien plus loquace. Elle nie toute implication. Le verdict dans ce procès est attendu le 16 décembre.



Tags : justice |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.