Affaire Rhônexpress : Yvan Patet et Guy Mathiolon mis en examen

Affaire Rhônexpress : Yvan Patet et Guy Mathiolon mis en examen
DR

Gardés à vue depuis mercredi dans les locaux de la brigade financière de Lyon, le président du groupe immobilier EM2C et l’ex-président de la CCI de Lyon ont été présenté dans la journée au juge d’instruction Philippe Duval-Molinos qui leur a signifié leur mise en examen, rapporte Le Progrès vendredi soir.

Guy Mathiolon a été mis en examen pour favoritisme, tentative de détournement de fonds publics et complicité d'abus de biens sociaux. Yvan Patet, également président du LOU Rugby, a été mis en examen pour abus de bien sociaux. Mais les deux notables lyonnais ne sont pas les seuls à faire les frais de cette affaire du Rhônexpress. Deux autres protagonistes, André Roibet et Yann Gaillard, sont également mis en examen, ce dernier pour recel de favoritisme, complicité de détournement de fonds publics et recel d'abus de biens sociaux.
Yann Gaillard, qui se présente comme un lobbyiste envoyé par l’ex-président de la CCI et du conseil de surveillance des aéroports de Lyon Guy Mathiolon, réclame depuis 2009 plus de 300 000€ à la chambre consulaire. Il prétend avoir, en 2007, apporté son concours et celui du bureau d’étude BEDDE à l’enquête publique du tracé de Rhônexpress, le tramway rapide qui relie la gare de la Part-Dieu à l’aéroport Lyon Saint-Exupéry. Son intercession aurait permis l’infléchissement du premier projet de tracé présenté par le Conseil général, au profit de celui souhaité par le président de la CCI.
Le lobbyiste a reçu un chèque de 29 900€ de la société EM2C, groupe immobilier présidé par Yvan Patet. Une somme qu’il présente comme un acompte de la facture globale de 300 000€. De son côté, Patet réfute la version, prétendant que la somme correspond au paiement d’un apport d’affaire dans l’opération immobilière du Val médical.
Le président de la BEDDE à l’époque des faits, André Roibet, est lui mis en examen pour tentative de détournement de fonds publics.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
tarlytou le 10/12/2011 à 12:06

Quand on voit le prix du trajet, le Rhônexpress c'est de l' arnaque de bout en bout.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.