Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR

Argent de la drogue : Des chaussures et du tissu pour cacher 1,2 millions d’euros

Photo d'illustration - DR

La Police Judiciaire de Lyon a saisi cette somme astronomique le week-end dernier, dans le cadre du démantèlement d’un vaste réseau de blanchiment d’argent, et qui proviendrait du trafic de stupéfiants.

Tout est parti d’écoutes téléphoniques menées à Lyon dans le cadre d’une instruction judiciaire pour trafic de drogue. Selon Le Progrès et selon une source proche du dossier contactée par Lyonmag.com, l’enquête a conduit les policiers à intercepter samedi soir dernier dans le Vaucluse un camion de 38 tonnes, appartenant à une société marocaine transportant officiellement des chaussures et du tissu. Ils découvrent alors, bien dissimulé, un premier gros pactole de 451.000 euros. "Le 38 tonnes redescendait de la marchandise sur le Maghreb. Mais ce n’est pas des tomates. L’argent était dissimulé derrière des palettes de chaussures et du tissu, dans des caches", indique la source judiciaire. Dans la foulée, les policiers mettent ensuite la main sur 720.000 euros en petites coupures dans l’appartement de l’un des suspects, à Pierre-Bénite. "Il n’y a que de l’argent en petite coupure, en liquide", explique cette source.

"C’est énorme !"

En tout, ce sont neuf personnes ont été interpellées dans l’agglomération lyonnaise, en Isère et dans le Vaucluse. Mercredi soir, quatre d'entre elles, dont les deux occupants du camion, ont été mises en examen et écrouées. Quatre autres suspects ont été présentés au juge d’instruction et mis en examen ce jeudi. Une femme, qui habitait dans le logement suspecté, a été laissée libre sous contrôle judiciaire.

Cette saisie record a permis de mettre au jour un vaste réseau présumé de blanchiment d’argent, au système très bien rodé et fonctionnant depuis au moins l’été 2010. "C’est énorme ! Ça donne une idée de l’ampleur des sommes collectées à travers le trafic de stupéfiants. En tout, c’est une somme de 10 millions d’euros qui a dû être transférée sur près de 4 mois", poursuit en fin la source judiciaire. L’enquête se poursuit maintenant pour faire tomber les têtes du réseau.



Tags : police judiciaire | PJ | drogue | blanchiment d'argent |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.