Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo Lyonmag.com

Le podium, la saison 2012, Garde et Puel : Aulas fait le point sur Lyon

Photo Lyonmag.com

Le président toujours aussi emblématique de l’Olympique Lyonnais ne cache son envie de se qualifier encore une fois en Ligue des Champions, ni son amertume envers l’ancien coach du club.

Photo Lyonmag.comPhoto Lyonmag.com
Les mots choisis sont durs. Mais ils reflètent encore une fois de la douleur laissée par le passage de Claude Puel dans l’organigramme de l’OL sur les trois dernières saisons. Dans une longue interview donnée au journal Le Progrès, le président Aulas confirme qu’il "en veut à Claude Puel" de ne pas avoir gagné de titres. "Parce qu’en ne gagnant rien, il a jeté le doute sur la capacité de l’OL à être performant, et de ne plus prolonger la suite logique de ce que l’on avait fait jusque-là. Il a trahi l’OL et m’a désespéré (…) Tout était miné", insiste encore Jean-Michel Aulas. Sans faire son autocritique, le dirigeant lyonnais réaffirme sa volonté d’avoir voulu construire un "modèle anglais, qui me paraissait la meilleure organisation du football moderne. Depuis le modèle espagnol avec un président fort et un entraîneur s’est imposé, et un jeu dont on peut s’inspirer." L’entraineur actuel devrait d’ailleurs rester pour la prochaine saison : "On va se voir à la fin du mois", explique le président, "je ne lui mets pas de pression. Je trouve qu’il fait un très bon parcours et ce serait dommage pour le club et pour lui car il a gagné en maturité, qu’il ne poursuive pas."

L’avenir sent bon donc pour Rémi Garde, mais aussi pour l’OL, à court et à long terme. Les deux coupes restent bien sûr une priorité pour Jean-Michel Aulas mais "le plus important reste le podium (…) C’est une nécessité économique (…) Il faut bien gérer nos forces pour toutes ces compétitions." Mais une coupe "ne sauverait pas la saison." A Lyon, les objectifs sont donc clairs, voire un peu trop économique, mais le club a toujours "l’ADN de l’ambition." Une ambition qui se transporte pour le portefeuille en Chine ou au Moyen-Orient. "Ce ne serait pas un inconvénient" que le Grand Stade porte un nom arabe ou chinois.



Tags : ol | olympique lyonnais | Jean-Michel Aulas | aulas | garde | rémi garde | puel | Claude Puel |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.