Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Nathalie Arthaud - Photo DR

Présidentielle : Nathalie Arthaud en terrain conquis à Vénissieux mercredi soir

Nathalie Arthaud - Photo DR

La candidate de Lutte Ouvrière à la présidentielle, élue à Vaulx-en-Velin, donne un meeting mercredi soir, salle Juliot-Curie à 20 heures.

Elle y défendra son programme de luttes des travailleurs face à des  Vénissians déjà sensibilisés à sa cause. La ville est historiquement dirigée par des communistes, Michèle Picard actuellement.
Nathalie Arthaud revendique, entre autres, l'augmentation des salaires et leur indexation sur les prix, l'interdiction de licenciements et le contrôle des grandes entreprises. A trois jours du premier tour,  la candidate affirme dans un entretien publié par Le Progrès mercredi, avoir pu défendre son engagement dans " l’espace imparti" avec "enthousiasme" et "conviction".  Cette campagne, Nathalie Arthaud l’a menée avant tout pour faire passer un message, "actuellement, nous avons la possibilité de s’exprimer, il n’est pas question de ne pas prendre la parole" explique-t-elle. "Le parti communiste a toujours été présent aux élections. Nous disons aux travailleurs de s’organiser et de lutter". Nathalie Arthaud se présente comme la seule candidate communiste dans la campagne, une couleur politique qui ne fait pas "des girouettes" selon elle.  Les comparaisons avec sa prédécesseur, Arlette Laguillet, ne la dérangent absolument affirme-t-elle : "Nous, les militants, nous sommes très fiers de la façon dont elle a incarné la politique". La candidate va plus loin, elle estime que ces comparaisons l’aident, "il y a une continuité, on la revendique. C’est la fidélité à un combat".
La classe ouvrière : cible d’électeurs commune à Lutte Ouvrière et au Front National. A ces électeurs tentés par le vote d’extrême droite, Nathalie Arthaud leur indique que "voter Marine le Pen c’est se tromper d’ennemi, c’est faire le jeu du patronat". "Il faut lutter de façon la plus unie, pas en se divisant. Le FN ne fait que diviser (…) au plus grand profit du patronat. Voter FN pour les travailleurs c’est se tirer une balle dans le pied" estime-t-elle.
Nathalie Arthaud, originaire de la région Rhône-Alpes, est conseillère municipale à Vaulx-en-Velin, et porte-parole du parti Lutte Ouvrière depuis 2008.



Tags : arthaud | Nathalie Arthaud | lutte ouvriere | presidentielle | élection présidentielle |

Commentaires 1

Déposé le 18/04/2012 à 23h52  
Par Laurent Citer

J'étais au meeting, j'hésitais encore mais elle m'a convaincu par sa lucidité et sa sincèrité! Il va falloir se battre, elle a raison.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.