Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Dominique Hervieu  - Photo PQR -  OuestFrance

Lyon : Dominique Hervieu, nouvelle reine de la Maison de la Danse

Dominique Hervieu - Photo PQR - OuestFrance

La nouvelle patronne de la Maison de la Danse présentait lundi la nouvelle saison de cette institution fondée en 1980.

Pour Dominique Hervieu, qui dirigeait avant sa nomination à Lyon le théâtre de Chaillot à Paris, la tâche n’est pas si aisée. Il faut à la fois succéder à Guy Darmet qui a laissé une empreinte unique en France,  mais aussi poursuivre trois chantiers importants de concert : La construction d’une nouvelle maison de la Danse à la Confluence à l’horizon 2018, consolider le succès de la biennale (du 13 au 30 septembre prochain), et  enfin mettre au point une programmation avec un budget identique, chiffré à 6 millions d’euros. Pour sa première saison,  Dominique Hervieu a souhaité mettre en place deux temps forts : En janvier, le "boom des années 80", qui rassemble 8 chorégraphes (dont Jean-Claude Gallotta ou Anne Teresa de Keersmaeker) et 10 œuvres cultes des 80’s, puis en mai, un mini festival : La Maison sans dessus dessous qui permettra de découvrir des artistes émergents de la création contemporaine (et notamment Thierry Collet, le magicien mentaliste).  Au total, 179 représentations et parmi les nouveaux noms cette année à l’affiche de la Maison de la Danse,  signalons le collectif bruxellois Peeping Tom  et son univers à la David Lynch, Rocio Molina, phénomène du flamenco contemporain, ou Harlem Swing  avec un spectacle qui a remporté tous les Tony Awards à New York. Il est clair, à la vue de cette programmation, que Dominique Hervieu veut poursuivre l’élan donné par son prédécesseur à cette Maison tout en apportant au spectateur une touche plus pédagogique. Une programmation nouvelle qui semble quelque peu s’intellectualiser  et malheureusement  ainsi gommer une partie de son côté festif qu’avait su si bien privilégier Guy Darmet.
Enfin, deux dernières nouveautés de cette 33e saison, qui concerne d’une part l’abonnement liberté pour lequel une seule œuvre est maintenant obligatoire dans les 5 à choisir, et d’autre part le restaurant de la Maison de la Danse, qui sera désormais ouvert à midi à partir du 10 septembre.



Tags : Maison de la danse | Maison de la danse |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.