Un restaurateur du Vieux-Lyon jette l'éponge après une agression

Un restaurateur du Vieux-Lyon jette l'éponge après une agression
Photo Lyonmag.com

Un restaurateur et son personnel ont été agressés le 8 juin dernier dans son établissement de la place du Change à Saint-Jean. Un groupe avait commencé à proféré des insultes racistes, avant de saccager les lieux et de frapper les employés. Les auteurs n'ont pas été arrêtés. Depuis, deux salariés ont démissionné, et les serveurs travaillent la peur au ventre selon l'avocat du restaurateur. D'après le Progrès, le propriétaire a décidé de revendre ses deux bouchons du Vieux-Lyon.

35 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
micheline le 31/07/2012 à 09:18
Jacqueline a écrit le 31/07/2012 à 09h07

C'est vrai que c'est effarant que cet article qui est censé démontrer les identitaires comme les auteurs de cette agression et qui au final pour un juge ne pourra servir qu'à les disculper tant les contradictions s'enchaînent et la volonté de nommer un coupable sans éléments factuels est flagrante.

allez on t'écoute explique nous les contradictions ....

Signaler Répondre

avatar
Jacqueline le 31/07/2012 à 09:07
Etonnant a écrit le 26/07/2012 à 10h05

J'ai lu l'article sans à priori n'étant ni identitaire ni d'extrême gauche mais là ça vaut son pesant de cacahuettes un tel article.
Extrait : "...il s'agit de deux jeunes "au profil identitaire"Déjà donc ce ne sont pas des identitaires. Ils ont juste le profil pour la journaliste en question.
Extrait : "une vingtaine de jeune cagoulés, dont certains le crâne rasé"

La journaliste a pu voir sous les cagoules qu'ils avaient le crâne rasé.
Etc... etc... etc... Avec de tels ennemis, les identitaires n'ont pas besoins d'avocats, ils ont gagné d'avance.

C'est vrai que c'est effarant que cet article qui est censé démontrer les identitaires comme les auteurs de cette agression et qui au final pour un juge ne pourra servir qu'à les disculper tant les contradictions s'enchaînent et la volonté de nommer un coupable sans éléments factuels est flagrante.

Signaler Répondre

avatar
Etonnant le 26/07/2012 à 10:05

J'ai lu l'article sans à priori n'étant ni identitaire ni d'extrême gauche mais là ça vaut son pesant de cacahuettes un tel article.
Extrait : "...il s'agit de deux jeunes "au profil identitaire"Déjà donc ce ne sont pas des identitaires. Ils ont juste le profil pour la journaliste en question.
Extrait : "une vingtaine de jeune cagoulés, dont certains le crâne rasé"

La journaliste a pu voir sous les cagoules qu'ils avaient le crâne rasé.
Etc... etc... etc... Avec de tels ennemis, les identitaires n'ont pas besoins d'avocats, ils ont gagné d'avance.

Signaler Répondre

avatar
JBono le 26/07/2012 à 09:13

Voila : http://www.lyoncapitale.fr/Journal/univers/Actualite/Faits-divers/Lyon-Saint-Jean-les-auteurs-de-l-agression-raciste-place-du-Change-arretes

"Après un mois et demi d'enquête, les deux auteurs principaux de la rixe qui avait coûté 15 jours d'arrêt à un restaurateur d'origine maghrébine ont été interpellés. Il s'agit de deux jeunes identitaires de 23 ans. Tous les deux ont reconnu les faits"

Alors c'était pas les identitaires ?????

C'est le début de la fin pour les racaillo-fils-de-bourgeois !

Signaler Répondre

avatar
Allo le 18/07/2012 à 18:46

Etrange que cette affaire montée en épingle et depuis plus rien.
Pourtant ce n'est pas la videosurveillance qui manque place du change pour arrêter ces vilains racistes.
On n'entend plus l'extrême gauche ???

Signaler Répondre

avatar
David le 11/07/2012 à 00:54
Lionel a écrit le 10/07/2012 à 09h05

Pourquoi n'entend jamais l'extrême gauche et autres révolutionnaires de salons s'indigner contre les actes antisémites proférés par des musulmans ?
Y aurait-il un antisémitisme plus acceptable que d'autres pour ces gens là ?

Seuls les téléspectateurs croient encore que l'extreme droite est antisémite.
Les autres savent très bien que les antisémites sont à l'extrême gauche et chez les muslims.

Signaler Répondre

avatar
Lionel le 10/07/2012 à 09:05

Pourquoi n'entend jamais l'extrême gauche et autres révolutionnaires de salons s'indigner contre les actes antisémites proférés par des musulmans ?
Y aurait-il un antisémitisme plus acceptable que d'autres pour ces gens là ?

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 09/07/2012 à 18:38
Halte à l'Extrème-Gauche a écrit le 07/07/2012 à 08h17

Comme d'habitude les gauchos bobos accusent les identitaires.
Pour rappel à ces penseur, que la plupart des actes antisémites ne sont pas le fait des militants d'extrème-droite....

tout à fait d'accord avec vous! Bizarre, pas de commentaires de gauchistes outrés par l'agression antisémite d'un jeune dans le train toulouse-lyon

Signaler Répondre

avatar
Erwan le 08/07/2012 à 12:25

Les militants du Bloc Identitaire et leurs soutiens se démènent pour essayer d'allumer des contre-feux, mais les faits sont tenaces.

Pour rappel, en 2011 déjà, quelque temps après l'ouverture de leur local "la Traboule", c'est le gérant (d'origine maghrébine lui aussi) d'un bar à chicha situé derrière la place du Change qui avait été contraint de fermer boutique suite aux pressions exercées par les occupants de la Traboule. Cette affaire avait donné lieu à un reportage sur France Culture : http://www.franceculture.fr/emission-les-pieds-sur-terre-l’extreme-droite-a-lyon-2011-11-09
Il semblerait qu'il soit aujourd'hui compliqué d'ouvrir un commerce dans ce secteur lorsque l'on ne figure pas dans les petits papiers du Bloc Identitaire...

Sale temps pour le B.I. Cette semaine, c'est leur branche toulousaine qui a fait la une des journaux. En cause, la perquisition menée à leur siège, "l'Oustal", équivalent local de la Traboule, dans le cadre d'une enquête sur l'agression d'un chilien de 34 ans par un groupe de militants d'extrême-droite armés de barres de fer. Cette perquisition a conduit à la mise en examen du leader local du Bloc Identitaire, Matthieu Clique, un grenoblois connu pour son engagement dans les réseaux anti-avortement. Pour info, la victime est finalement sortie du coma mais sera hémiplégique pour le restant de ses jours. (Source : http://fafwatchra.noblogs.org/post/2012/06/30/toulouse-matthieu-clique-le-grenoblois-expatrie-mis-en-examen/ )

Le drame de Toulouse serait-il possible à Lyon ? On peut le penser, à en croire les appels au secours lancés par les commerçants situés autour de la montée du Change regroupés au sein de l'association Strada Nova. Voilà plusieurs mois que ceux-ci essaient d'attirer l'attention des pouvoirs publics sur les coups de force menés par les militants du Bloc Identitaire qui occupent la Traboule. A plusieurs reprises ils disent avoir vu des groupes d'individus armés de barres de fer sortir de ce local pour mener des actions d'intimidation dans le quartier. (Source : http://collectifvigilance69.over-blog.com/article-des-commer-ants-de-st-jean-denoncent-les-exactions-des-identitaires-79756615.html ) Or c'est justement lors d'une sortie de ce type qu'a eu lieu l'agression ultra-violente de Toulouse. Quant au saccage du bouchon, faisait-il lui aussi partie d'une de ces opérations coup de poing ? On peut le penser quand on sait que quelques jours avant l'agression, ce restaurant se trouvait déjà dans la ligne de mire du Bloc Identitaire, puisqu'il avait fait l'objet d'un article pour le moins menaçant dans "le muscadin", leur bulletin électronique...

Harcèlement de commerçant jugés indésirables en raison de leur origine ou de leur patronyme, intimidations et coups de force par des groupes violents, silence complice des autorités, ... Il flotte dans le Vieux Lyon des relents nauséabonds de Berlin 1936. Espérons que les pouvoirs publics comme les habitants du quartier n'attendront pas un drame comme l'agression de Toulouse pour réagir enfin.


Pour info, j'avais déjà posté un commentaire sur ce site qui visait à donner quelques informations et pistes de débat à propos de l'implantation de l'extrême-droite dans le Vieux Lyon. Il se trouve à la suite de cet article : http://www.lyonmag.com/forum/topic/41566/marche-des-souchiens-a-lyon-interpellations-de-militants-d-extreme-droite

Signaler Répondre

avatar
Halte à l'Extrème-Gauche le 07/07/2012 à 08:17

Comme d'habitude les gauchos bobos accusent les identitaires.
Pour rappel à ces penseur, que la plupart des actes antisémites ne sont pas le fait des militants d'extrème-droite....

Signaler Répondre

avatar
gui38 le 07/07/2012 à 07:37
Enqueteur a écrit le 06/07/2012 à 09h07

Et si ce n'était pas les identitaires mais des clients furieux.
Car à lire les commentaires des clients de ce restaurant, ce prétendu restaurateur a su se créer de nombreux ennemis.
http://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g187265-d2276623-r131782039-La_Grange_de_Saint_Jean-Lyon_Rhone_Rhone_Alpes.html#REVIEWS

wow OO Les commentaires sont hallucinants!!!!!!!
Je pense que ce sont les autres proprios de bouchons qui sont allés lui dire d'arrêter tellement il a décribilisé le nom"boouchon lyonnais"

Signaler Répondre

avatar
enzo le 06/07/2012 à 18:00
Decouvert a écrit le 06/07/2012 à 14h53

L'extremiste de gauche qui sévit sous plusieurs pseudos a enfin compris qu'il ne trompait personne.
Reste à savoir si ce n'est pas lui et ses amis qui ont monté le coup du restaurateur.

C'est exactement ce à quoi je voulais faire allusion dans mon commentaire, c'est un peu louche tout ces commentaires accusant les identitaires

Signaler Répondre

avatar
Decouvert le 06/07/2012 à 14:53

L'extremiste de gauche qui sévit sous plusieurs pseudos a enfin compris qu'il ne trompait personne.
Reste à savoir si ce n'est pas lui et ses amis qui ont monté le coup du restaurateur.

Signaler Répondre

avatar
Albert le 06/07/2012 à 10:34

21 messages pour 3 adresses IP au total... ça sent la mascarade et/ou le coup monté...

Signaler Répondre

avatar
ethan le 06/07/2012 à 10:05

Ca sens le roussi pour les identitaires tout ca !

Signaler Répondre

avatar
rocae le 06/07/2012 à 10:03

Ca y'est les identitaires viennent se défendre...

Bien sur les clients mécontents reviennent et tabasent les gérants de restaurant avec des insultes racistes c'est bien connu.

Les racailles de la bourgeoisie ont peur !

Signaler Répondre

avatar
Enqueteur le 06/07/2012 à 09:07

Et si ce n'était pas les identitaires mais des clients furieux.
Car à lire les commentaires des clients de ce restaurant, ce prétendu restaurateur a su se créer de nombreux ennemis.
http://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g187265-d2276623-r131782039-La_Grange_de_Saint_Jean-Lyon_Rhone_Rhone_Alpes.html#REVIEWS

Signaler Répondre

avatar
bebebegue le 06/07/2012 à 08:58

En tout cas ca fait l'unanimité.....
Tout le monde sait que c'est eux.

Signaler Répondre

avatar
enzo le 05/07/2012 à 22:41

C'est quand même étrange tout ces commentaires extrême-gauche qui se depêchent d'accuser les identitaires à peine l'info publiée...enfin j'dis ça j'dis rien

Signaler Répondre

avatar
24crem le 05/07/2012 à 15:05

Pauvre restaurateur... à ce rythme il n'y aura plus de commerces dans le vieux lyon dans pas longtemps, non mais faut pas pousser non plus.

Signaler Répondre

avatar
Jim Profit le 05/07/2012 à 13:01

Une agression d'une gravité extrême, ça mériterait d'être bien plus médiatisé au niveau national.
Des agressions bien moins graves sont bien plus médiatisés.

Signaler Répondre

avatar
Buse le 05/07/2012 à 11:40
Lionel a écrit le 05/07/2012 à 10h53

On se demande bien pourquoi la société paie des services de police avec des enquêteurs alors qu'il suffit de venir lire les commentaires sur Lyon Mag pour connaître les coupables.

+1
Affligeant.....
Identitaires dehors

Signaler Répondre

avatar
Lionel le 05/07/2012 à 10:53

On se demande bien pourquoi la société paie des services de police avec des enquêteurs alors qu'il suffit de venir lire les commentaires sur Lyon Mag pour connaître les coupables.

Signaler Répondre

avatar
Plenel le 05/07/2012 à 10:34

Quand est-ce que les pouvoirs publics vont bouger ? Il faut attendre un mort ?

On pourra pas dire qu'on savait pas en tout cas. A en lire les commentaires ils ne sont pas à leur coup d'essai. Honte à la justice....

Signaler Répondre

avatar
rom1 le 05/07/2012 à 09:04

C'est vraiment des pauvres types ces identitaires, espérons que leur local soit fermé le plus rapidement possible, je n'ai aucun doute la dessus.

Signaler Répondre

avatar
juste le 05/07/2012 à 08:30

Rétablir en urgence la police de proximité, comme dans toutes les grandes ville du monde.

Une justice a l’américaine, avec des sanctions financières très lourdes et des peines de prisons très longue, voir a vie pour les homicide ou tentatives.

Signaler Répondre

avatar
Rebellyon le 05/07/2012 à 08:18

avatar
rocae le 04/07/2012 à 18:09
Rom a écrit le 04/07/2012 à 15h47

un lien avec le local de la Traboule situé à côté???

Toujours les identitaires.....
Ptits fils de bourges va ....

Signaler Répondre

avatar
Du5 le 04/07/2012 à 18:07

Les fascistes installés dans le rue en continuité de la place n'en sont pas à leur premier coup. à jeun ils simulent e dignité et le respect de la République, avinés voilà ce que ça donne, une ratonnade !! Bravo !! Ils faut les retrouver et dissoudre ce groupe

Signaler Répondre

avatar
azf le 04/07/2012 à 18:05

www.rebeyne.com pour toute réclamation

Signaler Répondre

avatar
keode le 04/07/2012 à 18:02

J'ai vu plusieurs fois les identitaires agresser des gens a plusieurs et en plus avec le racisme c'est forcément eux.

La traboule place du change je crois

Signaler Répondre

avatar
Emilio le 04/07/2012 à 18:00

jeunesses identitaires oui c'est toujours les meme ... tout le monde le sait

Signaler Répondre

avatar
Rom le 04/07/2012 à 15:47

un lien avec le local de la Traboule situé à côté???

Signaler Répondre

avatar
MM le 04/07/2012 à 14:50

Agressé par qui?

Signaler Répondre

avatar
loulou le 04/07/2012 à 11:44

Monsieur le maire de Lyon, vous qui comparez votre ville a Barcelone, je vous rappel que dans cette ville il existe une police de proximités, qui sanctionne très lourdement tout actes de malveillances.

C'est beau de faire des parcs, des tours, mais sil les Lyonnais ne peuvent plus sortir le soir sans être armés, a quoi ça sert.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.