Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Olivier Brachet - LyonMag.com

Olivier Brachet, vice-président au Grand Lyon : “On est à 23% de logements sociaux”

Olivier Brachet - LyonMag.com

Olivier Brachet, vice-président du Grand Lyon en charge du logement, était ce lundi l’invité de Jazz Radio dans l’émission Ça jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

Le Sénat vient d’adopter une loi qui durcit la loi SRU (loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain). Autrement dit, d’ici 2025 chaque commune de plus de 3500 habitants devra compter 25% de logements sociaux contre 20% aujourd’hui. Pour Olivier Brachet, ce taux est presque atteint dans l’agglomération lyonnaise. "On pourrait presque se dire qu’on a fait le job. Le taux moyen dans l’agglomération est d'environ 23,5%".

Mais l'ancienne loi SRU comme la nouvelle résonne en commune, ce qui a pour conséquence de créer des déséquilibres. "Nous sommes attachés au redressement de ce déséquilibre depuis l’ancienne loi SRU. D’une certaine manière, ce redressement est tout à fait en cours. Il n’y pratiquement pas de communes dans l’agglomération lyonnaise qui soient sanctionnées pour ne pas respecter ses engagements par période de trois ans que le préfet impose pour arriver aux 20%", affirme le vice-président du Grand Lyon.

Les 58 communes doivent maintenant atteindre le taux de 25%. "Sur l’agglomération lyonnaise, on produit à peu près 9000 logements par an avec 4000 logements sociaux par an. On est à une production qui est à 40% de la production neuve. Cela permet d’avoir un effort qui est supérieur à l’objectif pour rectifier les objectifs inférieurs. On s’attache à ce que cette production se fasse dans les communes qui seront sous la barre des 25%.  Mais on ne peut pas mettre des logements sociaux que là. Nous avons une agglomération qui est assez asymétrique concernant le développement économique. Par conséquent, il faut quand même qu’on mette le logement et le logement social là où les besoins s’expriment et pas à 50 km de là où les gens travaillent. Il faut quand même qu’on fasse attention à ces faux gestes", explique Olivier Brachet.

Aujourd’hui, l’agglomération porte à l’est, à l’exemple de Vaulx-en-Velin et de Vénissieux qui sont à 50% de logements social. A l’ouest, il y en a beaucoup moins ce qui peut laisser entrevoir un déséquilibre au niveau de la mixité sociale. Pour le vice-président du Grand Lyon, ce déséquilibre est en cours de rectification importante car "le pourcentage de logements sociaux baisse dans les zones sensibles. C’est avec le renouvellement urbain qu’on y arrive. C’est le cas de Vaulx-en-Velin, de la Duchère, de Vénissieux ou encore de Mermoz. Dans tous ces endroits là, on est attaché à inverser le système c'est-à-dire faire baisser le taux de logements sociaux et augmenter la part de privé locative. La question est de savoir si on doit faire du logement social là où l’on est en retard ou là où il y a des besoins. C’est un peu la difficulté de cette nouvelle loi".

Pour faire du logement social, il faut bien sûr des terrains. En effet, le Sénat a également donné son feu vert pour que l’Etat puisse céder plus facilement ces terrains aux collectivités qui veulent y construire des logements sociaux. "Je crois qu’il y a un fort mouvement d’encouragement à céder les terrains publics. Le logement social, s’il ne s’en fait pas assez, ce n’est pas uniquement parce qu’il y a des méchants maires qui veulent pas. C’est aussi parce que les enveloppes sont contraintes. Pour faire du logement social, il faut d’abord de l’argent. C’est plus cher de faire du logement social là où il y en a peu, en général c’est là où le foncier est le plus cher" déclare Olivier Brachet.

Ce dernier conclut en rappelant les objectifs du Grand Lyon. "Notre horizon ce n’est pas 2025 mais 2030. C’est encore plus loin et plus ambitieux avec la construction de 150 000 logements sur l’agglomération avec 40% de logements sociaux c'est-à-dire 60 000. Mais ce n’est pas avec les terrains de l’Etat qu’on va y arriver" conclut l’élu du Grand Lyon.



Tags : ça jazz à lyon |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.