Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Pierre Abadie - LyonMag

Pierre Abadie du Grand Lyon : “il y aura deux mois très difficiles pour les automobilistes”

Pierre Abadie - LyonMag

Pierre Abadie,vice-président du Grand Lyon en charge des déplacements et de la mobilité, était ce mercredi l’invité de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

Avec la fermeture du tunnel de la Croix-Rousse, la construction du pont Schuman, les  travaux de la rue Garibaldi et les différents projets à la Part-Dieu, les prochains mois risquent d'être mouvementés dans les rues de Lyon. Pierre Abadie ne nie pas que les automobilistes risquent d'avoir des problèmes : "C’est vrai et on compte sur les médias pour relayer les informations puisque les travaux vont s’étendre sur un an. On a essayé de les réduire au maximum mais ils vont entraîner des difficultés de déplacement."

Tous ces grands chantiers tombent étrangement en même temps et devraient être finis avant le premier tour des municipales 2014. Un hasard selon Pierre Abadie : "Les professionnels du BTP nous disent souvent : "Lorsqu’il y a des élections, il n’y a rien qui se passe. Et puis c’est en fin de mandat qu’on voit les projets s’accélérer."
C’est simplement lié aux procédures de réalisation des grands projets puisqu’il faut d’abord inscrire le projet dans le mandat, le valider, faire de la concertation, faire des esquisses… avant de finaliser le projet. Et c’est ce qui se passe actuellement, tous les grands projets, à part Mermoz, sont en phase de réalisation."


La question se pose aussi sur la date de début des travaux. Le tunnel de la Croix-Rousse fermera le 5 novembre prochain. Pourquoi ne pas avoir essayé de débuter les travaux en été ? "On essaye bien entendu. Notre logiciel Livia, qui permet la coordination des travaux, nous aide mais il y a plusieurs maîtres d’ouvrages comme le Département, l’Etat, les collectivités etc. Il suffit que l’un prenne du retard, ca bloque les autres. Il y a aussi les impondérables, lorsqu’on découvre de l’amiante par exemple."

Le tunnel de la Croix-Rousse voit passer en son sein 47 000 voitures/jour. Avec les travaux du quai Gillet et les aménagements des Rives de Saône, ce secteur va être impratiquable et forcera les automobilistes à passer ailleurs. Pierre Abadie assure avoir tout prévu : "Lorsqu’un tube est bouché, forcément on passe par les autres tubes. Et c’est déjà compliqué aujourd’hui sur l’ensemble de l’agglomération. On sait ce qui va se passer : tout le monde va essayer de trouver des itinéraires de délestage. En plus des itinéraires de substitution, le Grand Lyon va coordonner les travaux et régler la cadence des feux. Le Sytral va également augmenter les capacités des transports en commun. On mettra à disposition des personnes qui prennent les transports des parcs de délestage pour qu’ils laissent leurs véhicules."

Le Grand Lyon devrait également rester à l'écoute et changera ses dispositifs s'ils ne marchent pas : "Je pense qu’il va y avoir deux mois très difficiles. Il faudra que le Grand Lyon fasse preuve d’une grande souplesse par rapport aux usagers. On mettra en place des parcs-relais mais est-ce que les gens les utiliseront ? Il faudra peut-être les changer de place. On a des sites qui permettront aux Lyonnais de donner leurs opinions."

Les embouteillages à venir risquent d'émousser la côte de popularité de Gérard Collomb. Pierre Abadie avoue que la tension est palpable pour le président du Grand Lyon : "Si, pour faire des travaux, les élus se basaient sur l’ensemble des élections, on ne ferait rien en France. Il faut reconnaître que les municipales sont très sensibles pour les maires. Et donc parfois ils aimeraient, soit qu’on termine les travaux par anticipation, soit qu’on les termine après les élections. Et c’est pour ça que l’année 2013 est un peu cruciale."

Les travaux auront une fin mais Pierre Abadie espère que les automobilistes auront d'ici là changé leurs habitudes et leurs trajets. Pour lui, les embouteillages monstres mettront du temps à disparaître mais ils le feront : "Un retour à la normalité prévu pour l’été prochain. Il faudra que les Lyonnais soient patients."



Tags : ça jazz à lyon | tunnel croix rousse |

Commentaires 4

Déposé le 16/10/2012 à 10h55  
Par Luciole Citer

MD a écrit le 03/10/2012 à 11h59

P*****!!!
Mais pourquoi personne ne pose LA question??
"POURQUOI ON NE MET PAS A DISPOSITION DES AUTOMOBILISTES LE TUNNEL QUI VIENT D'ETRE CONSTRUIT LE TEMPS DES TRAVAUX???"

PARCE QUE CE N'EST TOUT SIMPLEMENT PAS POSSIBLE ! LE 2ND TUNNEL NE SERA PAS TERMINE ET N'AURA PAS TOUT L'ÉQUIPEMENT DE SECURITE NÉCESSAIRE ! (merci caps lock )

Déposé le 03/10/2012 à 11h59  
Par MD Citer

P*****!!!
Mais pourquoi personne ne pose LA question??
"POURQUOI ON NE MET PAS A DISPOSITION DES AUTOMOBILISTES LE TUNNEL QUI VIENT D'ETRE CONSTRUIT LE TEMPS DES TRAVAUX???"

Déposé le 26/09/2012 à 19h24  
Par courli Citer

Le problème est que l'accès à Lyon par le nord est déjà très sinistré et très compliqué. Je pense que l'activité économique et commerciale notamment, va en souffrir. Les gens ne viendront plus faire leurs courses à Lyon mais seulement en périphérie et si on peut éviter de travailler en ville on le fera. Cela nuira aussi à l'activité économique. Ca va être très dur pour tout le monde et pas seulement pour les automobilistes. Croire que tout le monde va prendre les TCL ou son vélo est une utopie

Déposé le 26/09/2012 à 11h56  
Par jm Citer

Une propagande gluante masque très mal les incompétences organisationnelles.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.