Centrale du Bugey survolée en paramoteur : deux militants de Greenpeace jugés

Centrale du Bugey survolée en paramoteur : deux militants de Greenpeace jugés
La centrale nucléaire du Bugey - DR

Ils comparaissent tous deux mercredi au tribunal de Bourg-en-Bresse pour avoir survolé en paramoteur la centrale nucléaire du Bugey, le 2 mai dernier.

"L'exploit" a été réalisé par l'un des deux hommes ; le second, son complice, s'était présenté à l'accueil de la centrale pour prendre des nouvelles de son acolyte. Greenpeace voulait démontrer à l'époque une faille dans le système de sécurité de la centrale. Il encourt un an de prison et 45 000 euros d'amende.

Tags :

bugey

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
mymyl le 09/11/2012 à 15:32

Paramotoriste et non Parapentiste !!!
La différence est énorme :
Le brevet de pilotage est obligatoire pour tout aéronef motorisé, ce qui n’est pas le cas du vol libre pratiqué par les parapentiste qui utilise la seul force du vent pour voler...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.