Marine Le Pen pourrait perdre son immunité parlementaire pour des propos tenus à Lyon

Marine Le Pen pourrait perdre son immunité parlementaire pour des propos tenus à Lyon
Marine Le Pen - LyonMag

Mardi, le ministère de la Justice a transmis une demande au Parlement Européen.

Cette dernière concerne la levée de l'immunité parlementaire de la présidente du Front National. L'AFP indique que cette demande a été faite suite aux propos faisant un parallèle entre prières de rue et l'Occupation. Une déclaration que Marine Le Pen avait faite à Lyon le 10 décembre 2010.
"Je confirme que le ministère de la Justice a transmis le 26 novembre au président du Parlement européen, Martin Schultz, une requête pour une main-levée parlementaire concernant Mme Le Pen", a précisé le porte-parole de la Chancellerie Pierre Rancé.
Dans la journée, Marine Le Pen a réagi sur BFM TV, déclarant : "Je suis donc poursuivie pour avoir dénoncé quelque chose d'illégal".

Tags :

marine le pen

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ca me les brise menu le 12/12/2012 à 22:54

1936 ... 2012 même combat
Le parti radical socialiste est de retour ....
Entrons en Résistance

Signaler Répondre

avatar
observateur69averti le 12/12/2012 à 22:10

Ca ronronne dur dans la très gollniciene fédération FN69?
Pas de réactions immédiates, pas de contres attaques sur internet, sur les sites,les blog, ou twiter par les cadres,pour défendre la patronne!!!
Ca préfère pavaner dans les salons feutrés de la préfecture les soirs d'élections, donner des petites conférences de presse sans saveurs. Ca se rapproche à petits pas de la droite pop, mais à Lyon un petit pas peut faire un grand bruit!!!
"Gollnish reviens ils sont devenus MOU !

Signaler Répondre

avatar
Nicolas le 12/12/2012 à 15:01
RazLeBol a écrit le 11/12/2012 à 19h57

Je ne vois pas ce qui est choquant dans les propos de Marine Le Pen... Je n'ai pas envie qu'on skouate ma rue ou mon terrain de foot pour que des personnes prient, qu'ils soient juifs, chrétiens ou musulmans... Et à force de continuer d'accepter ça, on sera comme pendant l'Occupation !

T'en as déjà vues ? J'veux ailleurs que sur TF1...

Signaler Répondre

avatar
Antiol le 11/12/2012 à 20:35
Lucien a écrit le 11/12/2012 à 16h06

Parlons peu mais parlons bien.

Les faits datent de décembre 2010.

C'est donc deux ans plus tard, que ces très courageux socialistes agissent sur le plan judiciaire.

Mais, avant qu'ils n'accèdent au pouvoir qu'ont-ils fait ?
Je parle d'actes et pas de parlote !

Il y a quelques semaines, de courageux penseurs de "gauche", voulaient interdire le groupe " bloc identitaire".
Un groupe qui a 10 ans d'existence...

De grâce, ne tombez pas dans ces panneaux grossiers !

Des panneaux de bien pensance, plantés en vue des municipales de 2014 !

+1

Signaler Répondre

avatar
RazLeBol le 11/12/2012 à 19:57

Je ne vois pas ce qui est choquant dans les propos de Marine Le Pen... Je n'ai pas envie qu'on skouate ma rue ou mon terrain de foot pour que des personnes prient, qu'ils soient juifs, chrétiens ou musulmans... Et à force de continuer d'accepter ça, on sera comme pendant l'Occupation !

Signaler Répondre

avatar
Résistance le 11/12/2012 à 18:45
Question a écrit le 11/12/2012 à 13h27

Et pourquoi n'y aurait-il pas la levée de l'immunité présidentielle de François Hollande qui lui Président s'était engagé à ne pas mélanger sa fonction avec sa vie privée, lui Président s'était engagé à ne pas augmenter la TVA, lui Président s'était engagé à apaiser la vie publique, lui Président etc...
On peut donc mentir délibérément sans risquer la levée de son immunité et risquer la levée de son immunité parce que l'on déclare ce que l'on ressent.
Mais quelle est donc cette société ?

Ni le bruit des bottes, ni le bruit des babouches !
France libre !

Signaler Répondre

avatar
jojo69 le 11/12/2012 à 18:40
Foldire a écrit le 11/12/2012 à 18h03

Voilà exactement l'exemple parfait !

Mais de quoi parlez vous? 10% de musulmans en France qui donnent 80% de la population carcérale. Les chiffres parlent d'eux même!

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 11/12/2012 à 18:03
shtroumph grognon a écrit le 11/12/2012 à 15h12

oui c'est difficile de parler de racisme avec des gens qui nous disent "moi je suis pas raciste, mais j'aime pas les étrangers"

Voilà exactement l'exemple parfait !

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 11/12/2012 à 16:06

Parlons peu mais parlons bien.

Les faits datent de décembre 2010.

C'est donc deux ans plus tard, que ces très courageux socialistes agissent sur le plan judiciaire.

Mais, avant qu'ils n'accèdent au pouvoir qu'ont-ils fait ?
Je parle d'actes et pas de parlote !

Il y a quelques semaines, de courageux penseurs de "gauche", voulaient interdire le groupe " bloc identitaire".
Un groupe qui a 10 ans d'existence...

De grâce, ne tombez pas dans ces panneaux grossiers !

Des panneaux de bien pensance, plantés en vue des municipales de 2014 !

Signaler Répondre

avatar
shtroumph grognon le 11/12/2012 à 15:12
Foldire a écrit le 11/12/2012 à 13h42

C'est difficile d'échanger sur le racisme avec des interlocuteurs qui ne connaissent pas la définition du mot raciste.

oui c'est difficile de parler de racisme avec des gens qui nous disent "moi je suis pas raciste, mais j'aime pas les étrangers"

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 11/12/2012 à 13:42

C'est difficile d'échanger sur le racisme avec des interlocuteurs qui ne connaissent pas la définition du mot raciste.

Signaler Répondre

avatar
retour de baton le 11/12/2012 à 13:32

on ne plus tenir de propos racistes sans être qualifié de raciste... quelle tristesse.

en même temps, on ne peut plus être maghrébin sans être soupçonné de terrorisme...

http://www.midilibre.fr/2012/10/08/un-militant-repenti-balance-les-secrets-de-l-ultra-droite,574771.php

Signaler Répondre

avatar
Question le 11/12/2012 à 13:27

Et pourquoi n'y aurait-il pas la levée de l'immunité présidentielle de François Hollande qui lui Président s'était engagé à ne pas mélanger sa fonction avec sa vie privée, lui Président s'était engagé à ne pas augmenter la TVA, lui Président s'était engagé à apaiser la vie publique, lui Président etc...
On peut donc mentir délibérément sans risquer la levée de son immunité et risquer la levée de son immunité parce que l'on déclare ce que l'on ressent.
Mais quelle est donc cette société ?

Signaler Répondre

avatar
mimi le 11/12/2012 à 13:19

De toute facon nous francais on n'est meme plus chez nous, on ne peut plus dire ce qu'on pense sans etre traité de raciste

Signaler Répondre

avatar
jojo69 le 11/12/2012 à 13:04

Les propos de Marine le Pen ont troublé certaines âmes sensibles! Par contre les prières de rue ne les ont pas choqué! Mais dans quel monde vit-on?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.