Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo Lyonmag.com

Soldes à Lyon : les commerçants sont prêts !

Photo Lyonmag.com

5000 pièces à étiqueter chez Mango, 12 000 chez Okaïdi.

L’ouverture des soldes, mercredi 9 janvier, représente une charge de travail impressionnante pour les commerçants. "C’est énorme !", concède Karine Le Coueffec, responsable du magasin Okaïdi de Confluence. Il faut ressortir tous les stocks de la saison passée, faire entrer la nouvelle collection, changer les prix, parfois même à la main.
D’autant plus que le travail doit être accompli très rapidement. "Nous avons du poser les étiquettes en seulement deux jours et mardi soir, après la fermeture je finaliserai les préparatifs, comme installer les panneaux de signalétiques des prix ou changer la vitrine", précise-t-elle. Car la loi interdit que le mot solde apparaisse dans les magasins, en dehors des périodes légales. Les commerçants doivent donc s’affairer une fois leurs rideaux baissés.

Pour les aider dans leurs tâches, les enseignes recrutent. Chez Muji par exemple, deux intérimaires  viennent renforcer, pour une semaine, l’équipe habituellement composée de huit personnes. Dans le magasin Okaïdi, ce sont deux personnes qui ont participé aux deux jours de préparation des soldes, une autre sera présente jusqu’à la fin de la semaine. "Les gens se déplacent surtout les trois premiers jours, ensuite les principales bonnes affaires ont été faites. C’est au début où nous avons vraiment besoin de quelqu’un, après ce n’est plus la peine. Surtout que nous avons peu de stock", précise la responsable du magasin Okaïbi.
Un avis partagé par Aurélie Poquet, responsable du magasin Muji, toujours à Confluence. "Nous avons beaucoup vendu à Noël. Il ne nous reste pas grand-chose. Les soldes porteront surtout sur le textile, nous avons même fait revenir des pièces non vendues lors des soldes d’été".

Que tout le monde se rassure, il y aura quand même des bonnes affaires. De -30% à -50% chez Muji, jusqu’à -60% chez Okaïbi et chez les autres enseignes du pôle de commerces et de loisirs de Confluence. "Il y a vraiment de gros rabais cette année", affirme Eugénie Benvenuti, responsable du magasin Mango. "Cet été les soldes avaient débuté entre – 20% et -30%, mercredi on commencera avec des – 50%".
Il faut dire que toutes les enseignes n’ont pas profité de la forte fréquentation du centre commercial durant la période de Noël. Chez Mango "on espère rattraper la saison qui n’a pas été top. Lors des trois premiers mois d’ouverture on avait environ 5000 visites par samedi, mais depuis le début des vacances d’été la fréquentation du magasin a baissé de moitié. Même à Noël, nous n’avons pas rempli nos objectifs".

Pour pouvoir être soldés, les produits doivent déjà avoir été proposés à la vente et payés depuis plus d’un mois par les commerçants. Ces derniers n’ont donc pas la possibilité de se réapprovisionner. Il ne faudra donc pas attendre le 12 février, date de fin des soldes, pour profiter des bonnes affaires.



Tags : soldes | confluence | pole de loisirs et de commerces |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.