Dispersion des taxis après la grande opération escargot jeudi à Lyon

Dispersion des taxis après la grande opération escargot jeudi à Lyon
© LyonMag

Ce fut la pagaille dans les rues de Lyon.



Les chauffeurs de taxis ont protesté contre l’adoption de nouvelles dispositions de la loi de finances de la Sécurité sociale. Pour faire des économies, les hôpitaux pourront dès l’année prochaine passer des appels d’offres concernant le transport des malades. Ce qui constituerait, pour les taxis, un important manque à gagner. 550 voitures ont formé un cortège selon les derniers chiffres de la police. "C’est largement ce qu’on avait prévu", se réjouit Pascal Wilder, le président de la Fédération du Rhône des Taxis Indépendants : "il y a une très bonne ambiance, on roule à trois km/h, on essaye de rester bien groupé. Les taxis de toute la région Rhône-Alpes sont là : Isère nord, les deux Savoie, l’Ain et la Loire va nous rejoindre" (ndlr : ces derniers ont emprunté également l'A47 dans le sens Saint-Etienne - Lyon en fin de matinée.)

Les taxis ont donc réussi leur opération escargot. Dès sept heures du matin, ils étaient mobilisés sur les principaux axes de la région lyonnaise, comme l’A43, l’A7 ou l’A46 nord, créant d’importants bouchons. A neuf heures, 16 kilomètres de ralentissement étaient enregistrés sur l’A43 à l’entrée de Lyon. Une situation très difficile pour les automobilistes qui se rendaient à leur travail. "Bien sûr, il y a des gens qui ne sont pas contents, et on peut le comprendre,  explique Pascal Wilder, on est bien conscient de gêner les gens mais il faut qu’ils prennent conscience que le jour où ils seront patients, ils pourront avoir besoin de nous. C’est aussi pour eux qu’on le fait, pas uniquement pour sauver notre profession".
Le cortège est parti peu après 8h30 de Gerland, pour rejoindre le pont Pasteur, remonter l’autoroute A7 jusqu’au pont Galliéni puis descendre ensuite l’avenue Berthelot. Arrivée prévue vers 11 heures à la Part-Dieu par le boulevard des Tchécoslovaques, les véhicules prendront la rue Servient et stationneront dans le secteur de l’avenue de Saxe ou du quai Augagneur.  Une rencontre a eu lieu avec le préfet à midi, puis avec l’Agence régionale de santé vers 13h30. Lors de ce dernier entretien, les taxis ont été informés qu'ils seront consultés lors des prochaines échéances du dossier. Objectif atteint donc pour les centaines de taxis réunis à Lyon.
Ils se sont ensuite dispersés et ont repris la route vers 16 heures.


Tags :

taxis

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nix le 11/01/2013 à 11:54
ouvrier a écrit le 10/01/2013 à 21h58

Très bon commentaire que je ne peux qu'approuver ! Bravo

Mais de rien ;) En tout cas ce n''est pas avec tonton Hollande que les choses vont s'améliorer :)

Bonne Journée.

Signaler Répondre

avatar
ouvrier le 10/01/2013 à 21:58
Nix a écrit le 10/01/2013 à 11h44

Ça commence à être épuisant ce Corporatisme... Brisons tous ces monopoles et assouplissons les règles de la libre-entreprise... Quand je vois les 4x4 BM des Taxis ces gros engins complètement inutile et qui polluent bref je ne me fait pas de soucis pour eux... Je pense plutôt aux gens qui en bavent au quotidien et qu'on entend pas : Caissières, mise en rayon, Agents de Sécurité, Agents d'entretien.. ces boulots sous-payés et dès fois à mi-temps...

Très bon commentaire que je ne peux qu'approuver ! Bravo

Signaler Répondre

avatar
lyon69 le 10/01/2013 à 18:16

@fity : J'ai rarement lu un commentaire aussi navrant...

Signaler Répondre

avatar
etsurtout le 10/01/2013 à 11:53
Nix a écrit le 10/01/2013 à 11h44

Ça commence à être épuisant ce Corporatisme... Brisons tous ces monopoles et assouplissons les règles de la libre-entreprise... Quand je vois les 4x4 BM des Taxis ces gros engins complètement inutile et qui polluent bref je ne me fait pas de soucis pour eux... Je pense plutôt aux gens qui en bavent au quotidien et qu'on entend pas : Caissières, mise en rayon, Agents de Sécurité, Agents d'entretien.. ces boulots sous-payés et dès fois à mi-temps...

d'accord avec vous en rajoutant que la mesure envisagée par les hôpitaux publics permettra d'abaisser le cout des frais d’hospitalisation supportées par tous les travailleurs (charges sociales..)

Signaler Répondre

avatar
Nix le 10/01/2013 à 11:44

Ça commence à être épuisant ce Corporatisme... Brisons tous ces monopoles et assouplissons les règles de la libre-entreprise... Quand je vois les 4x4 BM des Taxis ces gros engins complètement inutile et qui polluent bref je ne me fait pas de soucis pour eux... Je pense plutôt aux gens qui en bavent au quotidien et qu'on entend pas : Caissières, mise en rayon, Agents de Sécurité, Agents d'entretien.. ces boulots sous-payés et dès fois à mi-temps...

Signaler Répondre

avatar
fity le 10/01/2013 à 11:08

Ça ne me gêne pas, j'habite en centre ville et je ne me déplace qu'a pied.
Soyons un peu égoïste.
Pas contre les automobilistes vont déguster, MDR.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.