Lyon : 40 soldats du 7e régiment du matériel devraient prendre part au conflit malien

Lyon : 40 soldats du 7e régiment du matériel devraient prendre part au conflit malien
Photo d'illustration - DR AFP

La cinquantaine de militaires du 7e régiment du matériel basé boulevard de l'Artillerie est arrivée au Mali.

" Les soldats ont été acheminés dès jeudi. Le matériel a suivi vendredi ", a expliqué le capitaine Christian Francisod. D’autres militaires devraient les rejoindre sous peu. " Nous allons monter en puissance dans l’application du dispositif de maintenance. Nous nous préparons à envoyer un nouveau module. Il sera constitué d’une quarantaine de militaire du 7e régiment de Lyon mais pas seulement ", a ajouté le capitaine Francisod. Leur mission consiste à assurer la maintenance du matériel, sur place. Il s’agit d’une procédure habituelle. Un premier contingent a été envoyé, c’est ce que les militaires appellent un harpon (pour effectuer une maintenance immédiate sur le terrain et permettre la continuité des opérations). Ce dernier est amené à être renforcé. C’est ce qui va se passer.

La grande inconnue demeure encore et toujours la durée de l’intervention militaire au Mali. " Jean-Yves le Drian (ministre de la Défense) a affirmé sa volonté de reconquérir le Mali en entier. La prise de certaines positions a tout de même pris une bonne dizaine de jours. Vu la taille du pays, on imagine le temps que ça pourrait mettre. Dire qu’on en a pour quelques semaines serait mentir. Il y en aura vraisemblablement pour plusieurs mois ", précise le capitaine Francisod. Ce dernier ajoute qu’une relève aura lieu si le conflit s’éternise au-delà de six mois. " Cela se fait en Afghanistan : les militaires ne restent pas plus de six mois sur place et sont relevés automatiquement ".

Sur place, les combats continuent. Jean-Yves Le Drian a confirmé lundi la reprise de Diabali et Douentza par l'armée malienne avec le soutien, aérien notamment, de l’armée française.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
El borgno le 23/01/2013 à 17:20

entièrement d'accord, faisons l'inverse !

Signaler Répondre

avatar
France anti racaille le 21/01/2013 à 23:23

C'est ça envoyons les mourir pour la politique hypocrite de Hollande, je vous rassure la politique de Hollande est la même que son prédécesseur. Combattre le terrorisme djihadiste en Afghanistan et au Mali et le soutenir en Libye et en Syrie. Où allons-nous?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.