Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag.com

Marché du logement neuf sur Lyon : des prix stables à attendre en 2013

Photo d'illustration - LyonMag.com

La Fédération des Promoteurs Immobiliers de la région lyonnaise, l’Observatoire du CECIM et l’Union des Constructeurs Immobiliers du Rhône présentaient mardi matin le bilan et les perspectives concernant le marché du logement neuf sur l’agglomération lyonnaise.

Une année 2012 "chahutée mais contrastée". Tels étaient les mots de Jean-Jacques Mathias, président du CECIM, l’observatoire de l’immobilier neuf à Lyon pour résumer la situation du marché du neuf. "Par rapport aux trois années précédentes, 2012 est une année en retrait mais avec une forte activité équivalent à celle de 2007", ajoute-il. En effet, au 31 décembre 2012, le nombre de réservations dans le neuf sur l’agglomération lyonnaise s’élevait à 4730 alors qu’en 2009, 2010 et 2011, 6000 logements neufs ont été vendus.
Parmi les principaux chiffres à retenir de l’année 2012 : 44% des réservations dans le neuf sont faites par des acquéreurs utilisateurs qui se penchent à 44% sur un T3. Les investisseurs privés représentent de leur côté 37% de ces même réservations dans le neuf, 43% ayant une préférence pour le T2.
A noter également que l’Est lyonnais est le secteur qui a monté en 2012. 35% des ventes de l’année ont été faites là bas. "C’est un secteur très bien placé qui est de mieux en mieux desservi par les transports en commun et proche des bassins d’emploi", explique Jean-Jacques Mathias.
Du côté des prix, ils sont restés stables : 4443 euros le m2 sur la ville de Lyon (données du 3e trimestre 2012) et 3748 euros le m2 sur l’agglomération lyonnaise.
En 2013, deux dispositifs viendront entrer en compte dans le marché du neuf. Il s’agit du PTZ+ (le prêt à taux zéro) et de la loi Duflot (défiscalisation à 18% du prix de revient du bien immobilier pour les logements neufs). Ces deux éléments devraient conduire de nouveau à une stabilisation des prix cette année mais en tout cas pas à une baisse. "Les prix sont stabilisés et ils ne pourront pas baisser", prévient Jean-Jacques Mathias. "L’élément qui pourrait avoir éventuellement une incidence sur les prix pourrait être le moral des ménages avec l’évolution du chômage", conclut-il.



Tags : logement neuf | prix | immobilier |

Commentaires 9

Déposé le 29/01/2013 à 23h46  
Par patoux Citer

Plus c'est cher et mieux c'est, au moins cela a l'avantage de faire fuir la racaille et les cas sociaux des centres urbains et de pouvoir habiter paisiblement son appartement sans avoir a être emmerder par des toxicos, ivrognes et glandeurs.
Chez moi les appartements sont cher, comme les charges de copropriétés et les gens sont obligés de se coucher bonheur pour aller bosser et payer leur dettes, il ne vivent pas des allocs.

Déposé le 29/01/2013 à 23h25  
Par la foirfouille Citer

achetez achetez braves gens!!

Déposé le 29/01/2013 à 20h37  
Par bulle immobiliere Citer

Les professionnels de l'immobiliers ont tout intérêt à minimiser la baisse des prix, voir à la refuter

Déposé le 29/01/2013 à 18h14  
Par freddy Citer

Déposé le 29/01/2013 à 16h05  
Par constat Citer

logements qui s'adressent surtout pour une clientèle aisée cherchant à défiscaliser (investissement locatifs) ce qui rend le prix du m2 artificiellement trop haut par rapport au marché élargi

Déposé le 29/01/2013 à 15h20  
Par Bonne chance Citer

dis nous tout a écrit le 29/01/2013 à 15h00

c'est clair que c'est mieux de balancer 500 ou 600 euros tous les mois dans le vent pour louer un 40m² a un enfoiré sans scrupule.

tu serais pas proprio des fois toi...?

Si je suis proprio, j'ai acheter il y a 15 ans à l'époque ou les prix étaient ceux du marchés mon appart je l'ai acheter 725.000 Frs pour 100 m2 avec deux salles de bains, une vraie cuisine avec sellier et un séjour de 30m2 qui se prolonge sur une loggia de 10m2 le tout face au Rhône, enfin bref un vrai appart, pas un appart de Schtroumpf avec cuisine dans le séjour et Wc dans la salle de bain.
Tous cela pour dire qu'il y a encore 15 ans les constructions étaient de qualités et pas forcément cher.
Par contre si tu veut acheter maintenant mon appart il te faudra beaucoup travailler et avoir un gros salaire et pas perdre ton boulot. (ça c'est pour le banquier ou l'huissier)

Déposé le 29/01/2013 à 15h00  
Par dis nous tout Citer

Bonne chance a écrit le 29/01/2013 à 14h45

Bon courage a ceux qui vont investir 375.000 euros dans un
80 m2 et payer pendant 25 ans 1500 euros ou plus de crédit par mois.
Fini les voyages et les vacances, vous allez voir les vacances a Lyon au mois d’août c'est sympas par 40° a l'ombre et un taux de pollution record.
Prier tous les soir pour ne pas perdre votre job,

c'est clair que c'est mieux de balancer 500 ou 600 euros tous les mois dans le vent pour louer un 40m² a un enfoiré sans scrupule.

tu serais pas proprio des fois toi...?

Déposé le 29/01/2013 à 14h45  
Par Bonne chance Citer

Bon courage a ceux qui vont investir 375.000 euros dans un
80 m2 et payer pendant 25 ans 1500 euros ou plus de crédit par mois.
Fini les voyages et les vacances, vous allez voir les vacances a Lyon au mois d’août c'est sympas par 40° a l'ombre et un taux de pollution record.
Prier tous les soir pour ne pas perdre votre job,

Déposé le 29/01/2013 à 13h49  
Par realite Citer

bon courage pour ceux qui souhaitent investir avec moins de 2500 euros/mois de revenus

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.