Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Cédric Jouan - LyonMag

Cédric Jouan, courtier : “A Lyon, les taux de crédit frôlent les 3%”

Cédric Jouan - LyonMag

Cédric Jouan, courtier et responsable de l'agence Cap Crédit de Lyon, était l'invité ce jeudi de Jazz Radio pour l'émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

Les taux d’emprunt immobilier sont au plus bas actuellement. On se rapproche fortement des 3% que l’on avait plus vus depuis l’après-guerre. "Aujourd’hui, sur des durées de 20 ans, on touche les 3% en toute sérénité sur les projets immobiliers. La conjoncture fait que depuis septembre 2012, on a une indexation à la baisse des taux de crédit pour amener du pouvoir d’achat pour les acquéreurs de biens immobiliers".

A Lyon, est-ce vraiment le moment d’acheter ? Quels sont les taux de crédits négociables ?
"C’est toujours en fonction du projet du client, mais en moyenne sur 15 ans on travaille sur des taux de crédit à 2,8%, sur 20 ans à 3% et sur 25 ans à 3,5%. Aujourd’hui sur la région lyonnaise, en fonction des secteurs et des zones géographiques, une légère stagnation des prix, mais il n’y a pas de grosse baisse".

Il n’a jamais été aussi peu cher d’emprunter, mais ça n’a jamais été aussi cher d’acheter.
"L’avantage quand on a des taux de crédit plutôt bas, c’est que ça permet d’avoir du pouvoir d’achat, qu’on soit accédant à la propriété ou investisseur. Le coût du crédit rentre aussi en ligne de compte".

Les banques sont aujourd’hui beaucoup regardantes pour prêter de l’argent. Ce qui freine aussi les personnes souhaitant acheter.
"La notion de prêt immobilier pour un banquier c’est la cohérence. Il va s’attacher à reprendre juste les règles de base qu’ils sont toujours eu sur l’octroi d’un prêt immobilier depuis 2004-2005. Ils avaient effectivement eu tendance à plus ouvrir les vannes que leurs propres critères d’acceptation. Je tiens à rassurer les potentiels acquéreurs : les banquiers prêtent toujours pour financer des projets immobiliers."

Cette baisse de taux peut aussi être une aubaine pour les emprunteurs et l’occasion donc de renégocier leur crédit.
"On a connu des conditions de taux quasiment similaires en 2010 et les clients qui étaient déjà acquéreur et avaient déjà un prêt immobilier ont souvent réalisé leur renégociation en 2010. Aujourd’hui pour qu’une renégociation soit pertinente, il faut avoir une durée de prêt encore supérieure à 15 ans et d’avoir un écart de taux de prêt de un point. Il faut amortir le coût de refinancement de l’opération, il y a des pénalités en cas de remboursement anticipé même si à l’époque ça avait été négocié par les acquéreurs de biens immobiliers. Ce qui représente, en général 3% du capital restant dû du crédit à refinancer".

Quel est le mode d’emploi pour renégocier son crédit immobilier ?
"A mes clients, je leur fait une proposition et leur conseille de retourner voir leur banquier pour savoir quelle solution et quelle alternative il peut leur proposer. On aurait tendance à dire d’aller voir un courtier en prêt immobilier pour avoir tout le paysage bancaire en un seul interlocuteur dédié pour renégocier son crédit derrière. L’avantage d’aller voir un courtier c’est d’avoir accès à toutes les offres des banquiers et d’avoir le pourquoi-du-comment de chaque montage financier".

Quelle peut-être l’économie réalisée en renégociant son crédit ?
"On considère que renégocier un prêt est avantageux si on gagne six mois de mensualités. On a des situations extrêmes, quand on a des clients qui sont sur des périodes plutôt longues, c’est-à-dire plus de 20 ans, on est sur des montants assez importants qui vont de 20 à 40 000 euros de coût de crédit et de gain. "



Tags : ça jazz à lyon | courtier |

Commentaires 9

Déposé le 11/12/2014 à 14h56  
Par patrickcardian Citer

3% des crédits, désormais on est bien loin de tout ça. Même les crédits renouvelables ne sont pas aussi élévés. J'ai lu dernièrement sur le site http://www.credit-renouvelable.eu que les taux perso étaient super bas.

Déposé le 11/07/2014 à 18h32  
Par befun Citer

bertrand52 a écrit le 11/07/2014 à 17h58

Les taux de crédits immobiliers sur Lyon sont très élevés et je ne parle même pas de l'ile de france. Je suis en pleine recherche d'acquisition d'un bien sur Lyon et je souhaite faire appel à un courtier. J'hésite encore à me diriger vers ce type de [url=http://www.courtier-credit-lyon.fr/]service[/url] ou passer directement par un organisme financier. Quelle solution privilégier ?

perso pour mon bien j'ai opté pour une banque et je ne regrette pas car il m'est arrivé 2/3 changement dans ma vie et heureusement que j'ai eu affaire à une banque en directe et non à un courtier qui va me dénicher des banques.

Et puis je ne parlerais pas des conseils que j'ai eu.

Mais chacun fait comme il a envie

Déposé le 11/07/2014 à 17h58  
Par bertrand52 Citer

Les taux de crédits immobiliers sur Lyon sont très élevés et je ne parle même pas de l'ile de france. Je suis en pleine recherche d'acquisition d'un bien sur Lyon et je souhaite faire appel à un courtier. J'hésite encore à me diriger vers ce type de [url=http://www.courtier-credit-lyon.fr/]service[/url] ou passer directement par un organisme financier. Quelle solution privilégier ?

Déposé le 04/07/2014 à 13h38  
Par CRISES Citer

Qui peut affirmer a ce jour qu'il aura toujours un emploi dans les 10 année a venir a part les agents de la fonction publique.

Ce que les médias nous cachent se sont tous les gens qui perdent leur emploi et qui a court terme ne pourrons plus payer leur dettes immobilière et vendront leur bien dans l'urgence a un prix en dessous du marché.

Déposé le 04/07/2014 à 12h18  
Par Marc Citer

Lyon est loin d'être la seule ville concernée par cette crise de l'immobilier... la Charente Maritime et la Loire sont également très touchés. Je pense que mis à part les prix très élevés, c'est aussi la crainte du lendemain chez les gens qui handicape sévèrement le marché de l'immobilier (je sous-entends la crainte de licenciement évidemment, mais aussi de maladie par exemple).

Par conséquent, il faut vraiment avoir un dossier béton pour qu'un organisme bancaire accepte un crédit. Il est bien dur de les convaincre, c'est pour cela que les gens ont de plus en plus tendance à se diriger vers des services de courtage tels que http://www.mfinances.fr, http://www.courtier-credit-lyon.fr ou encore http://www.abcourtage.com. Dans tous les cas, je pense qu'il va falloir être patient avant de voir le secteur de l'immobilier se relever complètement. Il ne faut pas oublier par ailleurs qu'il est en grande partie à l'origine de la crise actuelle, donc méfiance !

Déposé le 03/03/2013 à 09h58  
Par Louise Citer

J' ai aussi entendu que les logements vides de la mairie vont débloqués, ils sont surtout dans les 6ème et 8ème arrondissements. Les prix ont baissé de 4.5% dans l'ancien à Lyon au 2ème semestre 2012 et cette baisse devrait s’amplifier.

Déposé le 01/03/2013 à 21h00  
Par urgent d'attendre Citer

Faut être taré pour acheter de l'immobilier par les temps qui courent.

Déposé le 01/03/2013 à 19h02  
Par pchitt Citer

De toute façon même avec des taux à % les gens ne peuvent pas acheter. Vivement que cette bulle immobilière explose comme en Espagne

Déposé le 28/02/2013 à 14h42  
Par Antoine Citer

Les taux bas ne compenseront jamais une surévaluation de 30%. Les prix on déjà baissé à Lyon mais pas suffisamment pour relancer le marché. J'ai entendu que la mairie de Lyon va mettre sur le marché ses fameux 240 000 m2 de logements de fonction inoccupés et ceci devrait accélérer la baisse indispensable pour relancer le marché et l'économie en général.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.