Nouvelle action de Greenpeace samedi près de la centrale du Bugey

Nouvelle action de Greenpeace samedi près de la centrale du Bugey
La centrale du Bugey - DR

Dans la nuit de vendredi à samedi, plusieurs militants de l'association ont fait part de leur forte volonté de fermer le site du Bugey.

Ils portaient notamment des pancartes ainsi que des banderoles où le slogan "Bugey=Fessenheim, fermez là aussi". Dans un communiqué, Greenpeace explique que "la centrale de Bugey fait partie comme Fessenheim des cinq centrales nucléaires à fermer en priorité selon un rapport publié le jeudi 28 mars. L'ensemble du parc nucléaire français a été analysé sur une liste de critères, causes et conséquences potentielles d'un accident majeur. Les trois autres centrales identifiées comme aussi dangereuses que Fessenheim sont : Gravelines, Tricastin et Blayais". Ces différentes actions avaient lieu dans le cadre des Journées de l'Energie qui se tiennent ce week-end.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
blacknpisse le 28/04/2013 à 11:32

Du calme d'ici 2020 on sera capable d'éliminer la matière facilement donc toute les pollutions. ça fait plus de 20 ans que les armes antimatières se développent secrètement par les différentes armées du monde. faut juste qu'une guerre nucléaire éclate entre pays sous développés pour que l'anti matière démontre sa capacité à dépolluer.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.