La prison de Lyon Corbas condamnée pour fouilles excessives

La prison de Lyon Corbas condamnée pour fouilles excessives
Photo d'illustration - LyonMag

La maison d'arrêt de Lyon Corbas a été condamnée le 9 avril dernier par le tribunal administratif de Lyon pour un nombre excessif de fouilles sur un détenu.

Ce dernier avait fait l'objet de huit fouilles au mois de mars, généralement à sa sortie du parloir. Une mesure de précaution selon les autorités qui luttent contre l'importation d'objets interdits en prison. Le tribunal a de son côté jugé la situation abusive, humiliante et pas suffisamment justifiée. Cette décision aurait été prise par d'autres tribunaux administratifs pour des cas similaires.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
n'importe nawak le 26/04/2013 à 21:13

Bientôt les detenus porteront plainte pour privation de liberté! Les syndicats de magistrats seront certainement ravis de leur donner raison.

Signaler Répondre

avatar
Piou le 25/04/2013 à 12:59

On croit rêver ... et après on se plaint que certain se font la malle à l'explosif !

On marche sur la tête !

Signaler Répondre

avatar
Sam le 25/04/2013 à 11:54

On croit rever en tout cas moi sur mon mur des cons il y a les juges du tribunal administratif .

Signaler Répondre

avatar
Quels imbéciles... le 25/04/2013 à 10:44

Eh bien, la leçon sur l'autre malade qui s'est évadé avec de l'explosif et des armes n'a pas été apprise dirait-on... pauvre Justice.

Signaler Répondre

avatar
bruno des baumettes le 25/04/2013 à 10:14

Comment se passe une fouille en prison ? Lisez : "Une souris et des hommes" - http://brunodesbaumettes.overblog.com/10-12-chapitre-3-la-suite#23chapitre3

J'ai été détenu aux Baumettes à Marseille au « deuxième nord » C'est la première fois que je connaissais la détention aux Baumettes...

J'ai tenu un journal que j'ai mis en ligne : brunodesbaumettes.overblog.com , afin de témoigner de la vie d'un détenu. Ce journal n'est ni une 'confession', ni une 'mise en accusation', c'est seulement la transcription d'un quotidien, dans un quartier particulier d'une prison... particulière.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.