Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Incendie dans un squat du 8e arrondissement : pas d’autres victimes dans les décombres

LyonMag

Les pompiers ont terminé leurs recherches dans les décombres de l'usine désaffectée du 91 de la rue Audibert-Lavirotte, victime d'un incendie dans la nuit de dimanche à lundi.

Et ils n'ont pas découvert de nouvelles victimes. Le bilan définitif s'établit donc à trois morts, deux femmes et un enfant de 12 ans, appartenant à la communauté rom. Les recherches avaient été ralenties à cause de l'importante chaleur qui se dégageait encore du site. "Le sinistre a été d'une rare intensité et très dense. La cage d'escalier a d'ailleurs totalement disparu lors de l'arrivée des secours. Le danger pour les secours est très important et il faut sécuriser la zone avant de recueillir les corps des victimes", indiquait lundi le Colonel Delaigue.

Lundi déjà, les pompiers restaient optimistes, se basant notamment sur des témoignages d'occupants du squat. Pas moins de 200 personnes vivaient dans l'ancienne usine Leroy Somer depuis octobre dernier.
Les corps des victimes n'ont pu être sortis de l'usine menaçant de s'effondrer que lundi soir.
Une enquête a été ouverte pour connaître l'origine du sinistre. Gilberte Renard, membre de l'association CLASSES, nous indiquait qu'une bougie aurait embrasé un rideau.
La rue du 8e arrondissement de Lyon reste pour le moment fermée à la circulation, en attendant que le bâtiment soit totalement détruit.



Tags : roms |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.