Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Georges Fenech - LyonMag

Primaire UMP à Lyon, Georges Fenech : “Avec Berra et Hamelin, la dynamique est de notre côté”

Georges Fenech - LyonMag

Georges Fenech, candidat au second tour de la primaire UMP, était l'invité ce jeudi de Jazz Radio pour l'émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

LM : Vous êtes arrivés en deuxième position de ce primaire dimanche dernier avec 231 voix de retard sur Michel Havard. Mais depuis vous avez obtenu les soutiens des trois candidats qui ont perdu, Emmanuel Hamelin, Nora Berra et Myriam Pleynard. Estimez-vous aujourd’hui être en position de force ?
"D’abord je me réjouis de ces ralliements. Je viens vous voir accompagné d’Emmanuel Hamelin et de Nora Berra, que je les remercie de leur confiance et je pense que l’addition de nos compétences, de nos expériences, du travail que nous avons fait sur le projet, des militants qui se sont retrouvés tous ensemble dès ce matin sur les marchés pour tracter. La dynamique est aujourd’hui de notre côté, bien-sûr".

LM : Parlons chiffre, vous étiez à 40-35 dimanche dernier, est-ce qu’aujourd’hui vous êtes à 60-40 ? Est-ce aussi simple que ça ?
"Je ne veux pas faire de pronostic, je souhaite avoir un score suffisamment large pour qu’il n’y ait pas de contestation possible dans la légitimité".

LM : Michel Havard annonce que des membres des équipes d’Emmanuel Hamelin, de Nora Berra l’ont rejoint. Y’a-t-il eu un afflux massif de militants vers Michel Havard ?
"Non, il y a eu un ralliement unanime des équipes d’Emmanuel Hamelin et une majorité des équipes de Nora Berra. Ceux qui ont encore des doutes, j’espère pouvoir les rencontrer d’ici la fin de la campagne pour répondre à tous leurs questionnements. Une très large majorité s’est déjà retrouvée avec d’ailleurs une spontanéité incroyable. C’était des embrassades ce matin et ils sont repartis de plus belle pour la victoire de dimanche".

LM : Pour répondre à la question de certains militants, sympathisants et des Lyonnais en général, est-ce que vous avez été plus généreux que Michel Havard pour proposer des postes ?
"Ça serait leur faire injure que de leur  dire ça. Ce sont deux personnalités politiques qui ont eu et qui ont encore des mandats nationaux et locaux importants. Sans eux, la victoire n’est pas possible et n’a pas de sens. Ils auront un rôle éminemment important à jouer que ce soit à Lyon que dans le Grand Lyon. On a nos secteurs de prédilection, on voit à peu près les trois où nous irons".

LM : Emmanuel Hamelin dans le 4e ou le 2e, Nora Berra plutôt dans le 8e ?
"Aujourd’hui on est dans une phase d’approche. L’important c’est de gagner dimanche et ensuite de rentrer dans une véritable organisation de la campagne. Il y a quand même plus de 120 colistiers, il faut trouver des gens compétents et volontaires. Ça va être le prochain travail qui va être fait. Il faudra aussi composer avec l’UDI, car j’espère qu’il y aura une liste d’union dès le premier tour".

LM : Pour clarifier les choses, n’y-a-t-il pas une union un peu contre-nature entre tous les trois. Car Nora Berra et Emmanuel Hamelin avaient des idées plus proches de celles de Michel Havard, c’est-à-dire des dossiers un peu plus lyonnais.
"Vous croyez que nous ne sommes pas Lyonnais ? On a développé chacun nos projets. Je crois que le projet le plus abouti c’était celui d’Emmanuel Hamelin, qui va enrichir notre campagne. Pour le reste on a la même vision de Lyon".

LM : Vous êtes-vous acheté un ancrage lyonnais ? Avec Nora Berra et Emmanuel Hamelin, qui sont des Lyonnais et on vous reproche souvent de ne pas l’être et ça peut être un argument pour Gérard Collomb.
"Parce que vous pensez que je ne suis pas Lyonnais ? Et Gérard Collomb a intérêt à bien se tenir face au trio que nous formons aujourd’hui et le quatuor de demain avec Michel Havard".

LM : Il pourra vous dire que vous n’avez pas pu voter à ces élections car vous ne résidez pas à Lyon. Ça peut être un argument de campagne pour Gérard Collomb.

"Je suis implanté à Lyon, mes amis le sont aussi. Nous sommes tous des Lyonnais, fiers de l’être. Croyez-moi que l’addition de nos compétences peut donner quelque chose d’intéressant".

LM : Pour faire pencher la balance, pourquoi pensez-vous que Michel Havard est un moins bon candidat que vous ?
"J’ai estimé qu’il n’y avait pas de leader naturel sur Lyon comme il l’annonce pourtant lui-même. Je ne dis pas qu’il n’a pas travaillé, il a travaillé mais il y a un problème de dynamique, de lisibilité, d’audience chez les Lyonnais que malheureusement il n’a pas eue. Je pense que cette audience, nous nous l’apportons".

LM : Les grands axes de son programme ce sont les transports avec notamment cette ligne entre Saint-Paul et Part-Dieu. L’autre grand axe est son concept de la ville à vivre. Qu’avez-vous comme vision sur ces sujets là ?
"La ville à vivre, oui. Mais je ne sais pas ce qu’il veut dire par ces 100 villages. Lyon est une grande métropole qui va bientôt changer de statut".

LM : Il voudrait développer la vie dans les quartiers, dans les arrondissements.
"Bien-sûr qu’il faut aller à la proximité. Je suis pour des mairies d’arrondissement avec un vrai rôle de proximité. Mais il est évident qu’avec la dimension que va prendre Lyon, avec le statut de métropole, c’est une vision qui n’est pas celle de Michel Havard, manifestement. Peut-être insiste-t-il trop sur cette question des villages au détriment de ce qui est important, c’est-à-dire la dimension économique, administrative d’une grande métropole lyonnaise".

LM : Et sur cette fameuse ligne de métro…
"Je suis favorable au métro d’une manière générale. Il propose Saint-Paul, nous on est déjà plus préoccupés par la Confluence. Je reprendrai l’idée d’Emmanuel Hamelin de prolonger la ligne A jusqu’à Confluence., surtout que la phase 2 va se mettre en route et qu’il y aura de l’habitat. C’est déjà engorgé, donc c’est important de lancer très vite le chantier de ce métro".

LM : Dimanche soir, soir de l’élection, si vous étiez amené à perdre. Vous aideriez le vainqueur dans la campagne et pour la suite ?
"Je l’ai dit, je le répète, nous nous sommes tous engagés sur l’honneur à soutenir celui qui arrivera en tête".

LM : Vous aviez pourtant laissé entendre que vous retourneriez dans votre circonscription.
"Je retourne dans ma circonscription parce que je suis député jusqu’en 2017. J’adhère à la campagne bien-sûr. Ce n’est pas du tourisme. Je suis engagé de manière très sérieuse, très déterminée et je mesure le poids de la responsabilité".



Tags : primaires à droite | fenech |

Commentaires 7

Déposé le 06/06/2013 à 15h12  
Par lyonnais de sans souci Citer

dimanche, électeurs lyonnaises et lyonnais, vous aurez un choix à faire :

qui de l'humaniste HAVARD ou du tout sécuritaire FENECH faut-il contre le maire socialiste sortant ?

Quel candidat de l'UMP peut rassembler avec les centristes pour tenter d'évincer le maire socialocommunoecologiste ?

Seul HAVARD peut rassembler droite ET centre, pas Fenech

Déposé le 06/06/2013 à 15h02  
Par Smilee Citer

Un sourire ! Je ne savais pas que c'était possible

Déposé le 06/06/2013 à 12h52  
Par morfar69 Citer

Quand est ce que nous cesserons d'avoir la droite la plus bête du monde ?
Après le scandale des primaires filoutées au profit de NKM à Paris, on aurait pu penser que le "parti" se serait fait oublier.
Que nenni, il en remet deux couches en mettant en avant ceux qui ne sont pas les premiers dans le vote des ... des quoi .... ? sympathisants ? ou simplement des innocents qui croient encore que le vote sert à quelque chose ?
Nous n'avons pas fini de souffrir avant d'agoniser à cause de la bêtise exponentielle de nos gouvernants.

Déposé le 06/06/2013 à 11h43  
Par Anne-Sophie Citer

La vrais dynamique est derrière Michel HAVARD, les militants et électeurs de BERA et HAMELIN votent HAVARD.

Déposé le 06/06/2013 à 11h23  
Par Pollent Citer

Contrairement à ce que dit Georges Fenech, la majorité des équipes de Nora Berra a rejoint Michel Havard: Jean-Michel Dubernard, Roland Minodier et Rodolphe Rous pour ne citer qu'eux.

Déposé le 06/06/2013 à 11h13  
Par Jonathan Citer

Un seul candidat pour Lyon:Georges FENECH.Une vote clair pour une ville plus sûre,plus dynamique et plus solidaire.

Déposé le 06/06/2013 à 10h53  
Par André Citer

Lyonnais, Lyonnais, report des voix dimanche sur Havard

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.